EL3 - Rossi déjoue les pronostics, Zarco ira en Q1

Valentino Rossi a dominé la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie. Leader hier, Cal Crutchlow devra en passer par la Q1, au même titre que les pilotes Tech3.

Avec 22°C dans l'air et 32°C au sol à l'entame de la séance, on s'attendait à voir les chronos s'abaisser au cours de ces 45 minutes d'essais et chacun de ceux qui avaient obtenu une place provisoire en Q2 hier savait qu'elle serait menacée.

Cette séance a très mal débuté pour le leader de la première journée, Cal Crutchlow, parti à la faute dans les esses de Biondetti dès son tour de sortie des stands. Quelques minutes plus tard, c'était au tour de Danilo Petrucci de perdre l'avant sans avertissement à Palagio. Deux accidents dans lesquels les pilotes n'ont pas été blessés mais qui leur ont coûté un temps précieux.

 

Marc Márquez, lui, n'a pas perdu de temps, puisqu'il a amélioré dès son troisième tour lancé le meilleur chrono qu'il avait établi hier, se propulsant ainsi dans le trio de tête au classement combiné, celui qui sert de référence pour déterminer qui sont les dix pilotes automatiquement qualifiés pour la Q2. Dans la foulée, c'est Maverick Viñales qui a progressé, s'installant en deuxième position avec un chrono de 1'47"218.

Quant à Valentino Rossi, très en retard hier soir, il a fait dès son premier run une première entrée dans le top 10, encore provisoire compte tenu des nombreuses améliorations qu'allait connaître cette séance, par ailleurs marquée par l'utilisation d'une vaste variété d'options pneumatiques.

De retour en piste après sa chute, Danilo Petrucci s'est illustré avec une série de tours très convaincante, chacune de ses quatre boucles abaissant le temps qu'il avait établi hier jusqu'à atteindre les 1'47"429. Mais une nouvelle fois, la Ducati numéro 9 a fini dans le gravier, l'Italien se faisant piéger au freinage du virage 1. C'était l'accident de trop, car Petrucci bien qu'indemne n'avait plus de moto en état pour finir la séance.

Cette première moitié d'EL3 a également vu la progression de Jorge Lorenzo, mais surtout celle d'Aleix Espargaró. Le pilote Aprilia s'est installé à la place de leader avec un chrono de 1'47"173 qui a servi de référence durant près d'une demi-heure dans un classement toujours très serré.

Rossi fait le show

Sans surprise, c'est dans le dernier quart d'heure que tout s'est décidé, les chronos changeant constamment à grand renfort de pneus arrière soft. Et l'un des grands animateurs de cette phase finale a été Valentino Rossi, pour le plus grand bonheur des tifosi. Le pilote italien, qui a reçu la même quantité d'antidouleurs qu'hier après-midi, a beau se trouver toujours dans une situation très inconfortable, son équipe indique qu'il parvient à gérer la douleur et cela s'est en effet traduit par des performances qui ne laissaient rien paraître de son récent accident de motocross.

Sa première utilisation d'une paire de pneus soft-soft s'est soldée par un deuxième temps, à seulement 23 millièmes de la référence alors détenue par Aleix Espargaró. Après un rapide passage par son stand, le Docteur avait encore de la ressource et il est parvenu à cumuler quatre secteurs parfaits pour signer un temps de 1'46"543 qui a cette fois mis tout le monde d'accord, avec une avance de plus de trois dixièmes sur son plus proche poursuivant. Il n'est déjà plus qu'à cinq centièmes du record absolu signé il y a deux ans en qualifications !

Le deuxième temps au terme de cette riche vague d'améliorations est à mettre au crédit de Marc Márquez, qui a pu tourner en 1'46"865 avec une paire de pneus medium-soft. Le pilote Repsol emmenait alors dans sa roue un Tito Rabat rarement vu à pareille fête car il a été propulsé de la 17e à la troisième position provisoire et ne rétrogradera ensuite que de trois rangs.

Ce sont Lorenzo, Bautista et Viñales qui ont privé Rabat du trio de tête, tous les trois chaussés des pneus soft-soft dans leur assaut. Contrairement à hier, le pilote Ducati peut se satisfaire du gain représenté par l'utilisation de la gomme arrière la plus tendre, sachant qu'elle lui a cette fois permis de gagner près de huit dixièmes et de grimper de 14 rangs d'un coup. C'est lui qui a alors enregistré le premier temps du week-end en 1'46, une fenêtre qui s'avérera essentielle dans les minutes suivantes et dans laquelle entreront cinq pilotes au total.

Deux pilotes ne sont pas parvenus à améliorer ce matin leur temps d'hier, à savoir Cal Crutchlow et Jonas Folger, ce qui les obligera tous deux à en passer par la Q1 cet après-midi. Johann Zarco devra lui aussi s'y résoudre puisqu'il doit se contenter de la 11e place malgré un bon tour en pneus soft-soft.

Andrea Dovizioso a eu chaud lui aussi, mais il est parvenu à abaisser en toute fin de séance sa référence personnelle pour sauver sa place. Dani Pedrosa figure lui aussi dans le top 10 malgré les embouteillages rencontrés en piste. Andrea Iannone ne peut pas en dire autant, gêné par Michele Pirro dans un tour rapide qu'il a avorté. Il n'est que 17e au classement combiné.

Rappelons par ailleurs que cette séance a vu la présentation traditionnelle du casque spécial de Valentino Rossi, dédié cette année à Francesco Totti et Nicky Hayden. Andrea Iannone a lui aussi dévoilé un casque rendant hommage au Champion du monde 2006, que l'on peut voir ici en images :

 

Les pilotes feront leur retour en piste pour les Essais Libres 4 à 13h30.

 Mugello – MotoGP – Essais Libres 3

Pos.PiloteMotoTrsChrono/Écart
1 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 20 1'46.543
2 spain Marc Márquez   Honda RC213V 20 0.322
3 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 18 0.368
4 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 20 0.416
5 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 20 0.429
6 spain Tito Rabat   Honda RC213V 21 0.505
7 italy Michele Pirro   Ducati GP17 17 0.567
8 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 18 0.577
9 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 20 0.623
10 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 16 0.630
11 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 19 0.714
12 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 19 0.885
13 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 6 0.886
14 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 15 0.913
15 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 16 0.985
16 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 16 1.023
17 germany Jonas Folger   Yamaha YZR-M1 20 1.081
18 spain Pol Espargaró   KTM RC16 17 1.474
19 france Loris Baz   Ducati GP15 18 1.553
20 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 17 1.686
21 australia Jack Miller   Honda RC213V 18 1.794
22 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 18 1.988
23 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 18 2.008
24 france Sylvain Guintoli   Suzuki GSX-RR 21 2.669

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Sous-évènement Samedi - Essais Libres
Circuit Mugello
Type d'article Résumé d'essais libres