MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
15 jours
16 oct.
Prochain événement dans
22 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
43 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
20 nov.
Prochain événement dans
57 jours

EL3 - La pilule bleue regaillardit Rossi !

partages
commentaires
Par :

Les pilotes Yamaha ont confirmé leur excellente forme à Misano en trustant la majorité des positions offrant un accès direct à la Q2, et laissant Pol Espargaro ou encore Danilo Petrucci avec encore tout à faire pour espérer accéder à la seconde phase des qualifications lors de laquelle se disputent les positions des quatre premières lignes de la grille de départ.

Il est temps de passer au time attack pour accrocher une place parmi les dix premiers temps cumulés du week-end et s'épargner de devoir passer par la Q1 en début d'après-midi, pendant les 45 minutes de séance restantes sur ces EL3.

Avec une inflammation de son avant-bras récemment opéré tellement gonflée "qu'il ne voit plus son os", Cal Crutchlow savait que sa journée consisterait avant tout à survivre s'il parvenait à passer outre la douleur. Mais le Britannique n'a pas été déclaré apte à piloter pour le reste du week-end par les médecins du MotoGP en raison d'une ouverture de sa plaie menaçant se s'infecter, et ne prend ainsi pas part à cette séance. Le pilote LCR Honda se sait désormais mis à l'écart pour le reste du week-end.

Lire aussi :

Devant 10 000 spectateurs s'étant rués sur l'achat d'un ticket en seulement cinq heures, les badineries de garage que sont les présentations de casques spéciaux pour Valentino Rossi (présentant une pilule luttant contre les troubles d'érection) et Franco Morbidelli (mettant en scène une caricature du pilote et ses racines italo-brésiliennes) font place au sérieux en piste.

Ce week-end, Yamaha dispose d'une réelle chance de réaliser une grande performance d'ensemble. C'est aussi le cas de KTM, qui a contrarié Ducati et Honda en ce début de week-end, incapables de placer une moto dans le top 10 en EL2, tandis qu'Aprilia s'est montré comme un invité étonnant dans la première partie du tableau.

Installés aux trois positions de tête à mi-séance, les pilotes Yamaha confirment les bonnes dispositions de leur monture sur le tracé de Misano. Le chrono de 1'32''189 permet à Fabio Quartararo de devancer Maverick Viñales et Franco Morbidelli, installés devant les KTM de Pol Espargaró et Iker Lecuona. Sixième, Rossi, qui disait après la journée de vendredi "se sentir comme à ses 30 ans", est aussi là.

À l'attaque pour tenter de faire chauffer ses pneus, Iker Lecuona se fait surprendre et finit au sol à 15 minutes de la fin de séance, alors qu'il détient le cinquième chrono. La bagarre est extrêmement serrée et intense juste sous le top 10. Ce sont des fractions de seconde qui séparent les pilotes. Pourtant, alors qu'il semblait devoir lutter pour y entrer, c'est avec un magnifique 1'32''129 que Jack Miller se place en tête de la séance à dix minutes du terme de celle-ci : sept sixièmes plus rapide que sa précédente référence personnelle ! Confirmant la nouvelle forme de Pramac, Pecco Bagnaia enchaîne avec un quatrième chrono rejetant la machine d'usine de Dovizioso dans la zone rouge.

C'est l'attaque pure de toutes parts dans les cinq dernières minutes de séance. Avec un pneu dur à l'avant, Pol Espargaró finit au sol et sait que sa septième position provisoire le rend très vulnérable. Alors que Rossi améliore dans les premiers secteurs, l'Italien ne va pourtant pas au bout de son tour et entre aux stands. Il ne lui restera que trois minutes pour se relancer en pneus neufs et tenter d'améliorer sa 11e place, tandis que Miller, lui aussi à l'attaque, finit au sol dans le dernier virage, sans dommages physiques quelques instants avant que Smith ne chute au même endroit. Dans le même temps, Zarco sort un quatrième temps et Viñales se porte en tête (1'31''936)… avant d'en être délogé par un ultime tour sensationnel de Rossi : 1'31''861, pour son public !

Lire aussi :

San Marino GP de Saint-Marin - Essais Libres 3

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Italy Valentino Rossi Yamaha 21 1'31.861  
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 20 1'31.936 0.075
3 France Fabio Quartararo Yamaha 20 1'31.961 0.100
4 Australia Jack Miller Ducati 16 1'32.129 0.268
5 Spain Álex Rins Suzuki 21 1'32.206 0.345
6 Spain Joan Mir Suzuki 20 1'32.238 0.377
7 Italy Pecco Bagnaia Ducati 17 1'32.248 0.387
8 France Johann Zarco Ducati 20 1'32.268 0.407
9 Italy Franco Morbidelli Yamaha 20 1'32.281 0.420
10 Italy Andrea Dovizioso Ducati 22 1'32.418 0.557
11 Spain Aleix Espargaró Aprilia 15 1'32.567 0.706
12 Spain Pol Espargaró KTM 16 1'32.613 0.752
13 Japan Takaaki Nakagami Honda 18 1'32.630 0.769
14 Italy Danilo Petrucci Ducati 18 1'32.695 0.834
15 Spain Iker Lecuona KTM 16 1'32.702 0.841
16 Portugal Miguel Oliveira KTM 21 1'32.552 0.691
17 South Africa Brad Binder KTM 20 1'33.000 1.139
18 Spain Álex Márquez Honda 23 1'33.251 1.390
19 Spain Tito Rabat Ducati 23 1'33.270 1.409
20 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 19 1'33.336 1.475
21 Germany Stefan Bradl Honda 20 1'33.523 1.662
22 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 0    

Cal Crutchlow forfait à Misano

Article précédent

Cal Crutchlow forfait à Misano

Article suivant

Nakagami proche de son contrat 2021 et d'une moto plus récente

Nakagami proche de son contrat 2021 et d'une moto plus récente
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie EL3
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Guillaume Navarro