EL4 - Márquez au sol, puis au sommet des chronos !

Marc Márquez a signé le meilleur temps de la quatrième séance d'essais libres du Grand Prix de France MotoGP, malgré une chute dans les premières minutes.

EL4 - Márquez au sol, puis au sommet des chronos !

Au vu des conditions météo incertaines au Mans, où la piste humide de ce matin a séché en grande partie, les pilotes ne s'élancent pas tous au moment du feu vert pour la quatrième séance d'essais libres. Marc Márquez fait partie des premiers courageux à partir en slicks, et il chute dès son tour de sortir au virage 9 sous un très léger crachin. Le Champion du monde repart sans encombres.

 

Bagnaia est le seul à effectuer un tour rapide, en 1'52"408, un chrono évidemment indigne du MotoGP ! Tito Rabat améliore la marque en tête avec un 1'44"343, en pneus pluie medium. Les conditions posent un casse-tête pour les pilotes et les ingénieurs, la piste étant froide mais très peu humide.

Après huit minutes de séance, Álex Rins tente sa chance sur le Circuit Bugatti, en pneus pluie. Rabat étant rentré, le vainqueur du GP des Amériques a le tracé pour lui tout seul. Le pilote Suzuki revient au box après deux tours, et le circuit se tait...

Lire aussi :

Pour peu de temps toutefois, puisque Joan Mir prend la piste peu avant la mi-séance pour lui aussi tâter le terrain en pneus pluie ! Jorge Lorenzo le suit, dans des conditions où l'on sait qu'il n'est pas à l'aise ces dernières années. Zarco, Abraham, Rossi et Rabat se lancent aussi sur le circuit sarthois pour quelques tours d'exploration avant la Q1.

Lorenzo abaisse la référence en 1'42"976 alors que la pluie continue à très légèrement tomber sur le Bugatti. Cela rend les conditions de piste paradoxalement "meilleures", puisque la piste s'humidifiant, l'utilisation des pneus pluie devient plus aisée, et les pilotes se succèdent donc sur le tracé français.

Rossi améliore le meilleur temps en 1'42"747, avant de voir Lorenzo lui repasser devant, en 1'42"112... puis Rossi de reprendre la tête avec le premier tour en 1'41 ! Márquez ressort en piste à huit minutes de la fin, pour la première fois depuis sa chute en début de séance.

Maverick Viñales de son côté poursuit où il s'était arrêté ce matin, en signant le meilleur chrono en 1'40"850 dans les derniers instants de la séance. Danilo Petrucci s'invite ensuite à la fête avec un 1'40"082.

Dans les dernières secondes de la séance, Márquez met tout le monde d'accord et est le premier à descendre sous les 1'40, avec un temps final de 1'39"777. Petrucci est deuxième devant Viñales, un excellent Franco Morbidelli et Álex Rins.

Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Pol Espargaró, Fabio Quartararo et Valentino Rossi complètent le top 10 d'une séance qui aura finalement vu plus d'action qu'escompté ! Les pilotes se préparent maintenant pour la Q1, qui débute à 14h10.

France GP de France - EL4

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 6 1'39.777  
2 Italy Danilo Petrucci Ducati 3 1'40.082 0.305
3 Spain Maverick Viñales Yamaha 6 1'40.087 0.310
4 Italy Franco Morbidelli Yamaha 8 1'40.295 0.518
5 Spain Álex Rins Suzuki 6 1'40.409 0.632
6 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 5 1'40.656 0.879
7 Italy Andrea Dovizioso Ducati 6 1'40.677 0.900
8 Spain Pol Espargaró KTM 4 1'40.999 1.222
9 France Fabio Quartararo Yamaha 6 1'41.145 1.368
10 Italy Valentino Rossi Yamaha 10 1'41.230 1.453
11 Spain Aleix Espargaró Aprilia 5 1'41.444 1.667
12 Portugal Miguel Oliveira KTM 8 1'41.588 1.811
13 Spain Jorge Lorenzo Honda 10 1'41.632 1.855
14 Japan Takaaki Nakagami Honda 7 1'41.965 2.188
15 Spain Tito Rabat Ducati 13 1'42.103 2.326
16 France Johann Zarco KTM 8 1'42.194 2.417
17 Spain Joan Mir Suzuki 7 1'42.250 2.473
18 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 6 1'42.319 2.542
19 Italy Francesco Bagnaia Ducati 8 1'42.877 3.100
20 Italy Andrea Iannone Aprilia 7 1'43.665 3.888
  Czech Republic Karel Abraham Ducati 2    
  Australia Jack Miller Ducati 2    

partages
commentaires
Márquez fait évoluer sa stratégie pour ne pas être "prévisible"

Article précédent

Márquez fait évoluer sa stratégie pour ne pas être "prévisible"

Article suivant

Qualifs - Márquez triomphe des éléments devant un trio de Ducati

Qualifs - Márquez triomphe des éléments devant un trio de Ducati
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021