EL4 - Quartararo survit devant, les Honda glissent

La séance d'EL4, qui s'est de nouveau déroulée dans des conditions changeantes, n'aura pas contribué à rassurer les pilotes d'usine Honda, qui ont tous deux fini à terre.

EL4 - Quartararo survit devant, les Honda glissent

Il ne fait toujours pas chaud au Mans, dans les minutes précédant les EL4 permettant aux pilotes de travailler sur leur rythme de course, quelques instants avant la séance fatidique des qualifications, mais un soleil timide est tout de même de sortie entre les nuages dans les minutes précédant le début de la séance. C'est par 15°C dans l'air et 21°C en piste que le plateau s'attend à devoir rester attentif et ne pas se faire piéger par une piste ayant déjà fait chuter nombre de pilotes depuis le début du week-end. Pourtant, au moment de voir le chrono entamer son compte à rebours, certains nuages commencent juste à relâcher leur contenu et imposent aux pilotes à peine lancés en piste de rejoindre la pitlane !

Très peu de téméraires décident ainsi de rester en piste pour quelques kilomètres dans ces conditions : les trois Ducati de Jack Miller, Pecco Bagnaia et particulièrement Johann Zarco, plus assidu, sont ainsi les seules à sortir du garage dans les dix premières minutes en pensant collecter quelques enseignements pouvant servir pour dimanche.

Lire aussi :

Il faut attendre la fin des gouttelettes et la confirmation de la présence d'une piste sèche pour que d'autres se lancent à leur tour en pneus slicks avec encore moins de 15 minutes au compteur. Les Honda de Marc Márquez et Pol Espargaró, ainsi que les Yamaha, font partie des machines que l'on retrouve enfin en piste.

Avec une première M1 classée seulement en seizième place lors des EL3, Fabio Quartararo a besoin de se rassurer et prend les commandes de la séance en 1'34"007. Lui aussi dans une situation délicate en EL3 en raison d'un étonnant incident dans la pitlane au cours duquel il s'est tordu le genou en réalisant une simulation de changement de moto, Franco Morbidelli rassure vite en réalisant un tour le plaçant provisoirement au troisième rang, dans un classement dont le trio de tête se tient en seulement 15 millièmes.

Quelques instants avant la fin de séance, le virage 3 aura encore raison de Pol Espargaró, quelques secondes avant que l'autre Repsol Honda de Marc Márquez ne finisse elle aussi au sol dans le virage 9, et alors que de nouvelles gouttes d'eau se manifestaient en piste, annonçant ainsi une séance de qualification des plus compliquées...

France GP de France - Essais Libres 4

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 France Fabio Quartararo Yamaha 10 1'32.857    
2 Spain Álex Rins Suzuki 8 1'32.864 0.007 0.007
3 Italy Franco Morbidelli Yamaha 12 1'32.872 0.015 0.008
4 Spain Pol Espargaró Honda 9 1'32.904 0.047 0.032
5 Spain Marc Márquez Honda 10 1'33.004 0.147 0.100
6 Portugal Miguel Oliveira KTM 11 1'33.042 0.185 0.038
7 Spain Joan Mir Suzuki 9 1'33.056 0.199 0.014
8 Japan Takaaki Nakagami Honda 12 1'33.320 0.463 0.264
9 Spain Álex Márquez Honda 11 1'33.447 0.590 0.127
10 Spain Iker Lecuona KTM 14 1'33.474 0.617 0.027
11 Spain Maverick Viñales Yamaha 10 1'33.482 0.625 0.008
12 Italy Enea Bastianini Ducati 12 1'33.766 0.909 0.284
13 Italy Valentino Rossi Yamaha 12 1'33.774 0.917 0.008
14 Italy Danilo Petrucci KTM 12 1'33.905 1.048 0.131
15 South Africa Brad Binder KTM 10 1'33.944 1.087 0.039
16 France Johann Zarco Ducati 14 1'33.948 1.091 0.004
17 Australia Jack Miller Ducati 13 1'34.043 1.186 0.095
18 Spain Aleix Espargaró Aprilia 10 1'34.135 1.278 0.092
19 Italy Lorenzo Savadori Aprilia 11 1'34.229 1.372 0.094
20 Italy Luca Marini Ducati 12 1'34.309 1.452 0.080
21 Italy Pecco Bagnaia Ducati 16 1'34.384 1.527 0.075
22 Spain Tito Rabat Ducati 13 1'34.542 1.685 0.158

partages
commentaires

Voir aussi :

LCR souhaite bientôt aborder l'après 2022 avec Honda

Article précédent

LCR souhaite bientôt aborder l'après 2022 avec Honda

Article suivant

Qualifs - Quartararo en pole à domicile après une séance pluvieuse

Qualifs - Quartararo en pole à domicile après une séance pluvieuse
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021