EL4 - Quartararo et les Honda solides ; Mir perdu

Fabio Quartararo a montré disposer d'un bon rythme de course lors de la séance d'Essais Libres 4, quelques instants avant de disputer la séance de qualifications.

EL4 - Quartararo et les Honda solides ; Mir perdu

Par des températures plus élevées que dans la matinée, seuls quelques pilotes s'autorisent à quitter la pitlane de Silverstone équipés de mélanges pneumatiques plus durs pour mener l'évaluation du comportement de ces gommes lors de la première phase des trente minutes d'EL4. L'essentiel de la grille préfère en effet chausser les softs et les mediums pendant les premières minutes de roulage.

Concentré, Fabio Quartararo reprend la position de tête laissée à Jack Miller dans la matinée en signant un chrono de 2'00"002 et pointe au sommet après dix minutes de roulage. Victime d'une chute en EL3, Álex Rins, deuxième au même moment, retrouve de son côté ses sensations sur un tracé dont il demeure le dernier vainqueur en date avec son succès de 2019, acquis d'un souffle sur Marc Márquez. Un Marc Márquez que l'on retrouve en troisième position alors qu'arrive le cap de la mi-séance, devant Rins et derrière Bagnaia, tandis que Miller occupe le cinquième rang et qu'Aleix Espargaró confirme ses bonnes dispositions avec l'Aprilia en sixième position.

Lire aussi :

C'est à ce moment de la séance que nombre de pilotes passent cette fois-ci aux gommes dures à l'arrière pour compléter le medium à l'avant. Familier des choix de pneumatiques régulièrement plus tendres que beaucoup de ses rivaux, Johann Zarco fait cependant partie des pilotes qui testent le pneu arrière dur dans les dix dernières minutes. Selon Michelin, l'association medium-medium demeure actuellement théoriquement la meilleure option en vue des conditions attendues en course pour optimiser les niveaux d'adhérence et de durabilité. "Mais avec les bons réglages électroniques et beaucoup de précaution, il sera possible de garder le tendre à l'arrière et de le faire fonctionner", prévient cependant Piero Taramasso, directeur de la compétition Michelin.

Au drapeau à damier, Quartararo (medium-medium) conserve finalement sa position de tête. Bien plus en verve ce week-end que depuis le début de la saison, Pol Espargaró se positionne comme premier pilote Honda avec son deuxième temps, deux rangs devant un Marc Márquez lui aussi solide et devancé par Bagnaia. Bonne séance pour Rossi, qui devance un Johann Zarco encore en quête des sensations idéales.

Séance de nouveau fort difficile pour Miguel Oliveira, encore diminué, qui boucle son roulage en quatorzième position. Manque de confiance également pour un Joan Mir qui découvre ce week-end le tracé de Silverstone et pointe seulement 18e au classement.

Résultats des EL4 du Grand Prix de Grande-Bretagne United Kingdom

P. Pilote Tours Temps Écart
1 France Fabio Quartararo 12 2'00.002  
2 Spain Pol Espargaró 13 2'00.253 0.251
3 Italy Pecco Bagnaia 12 2'00.301 0.299
4 Spain Marc Márquez 11 2'00.319 0.317
5 Spain Álex Rins 11 2'00.452 0.450
6 Australia Jack Miller 13 2'00.701 0.699
7 Spain Aleix Espargaró 15 2'00.729 0.727
8 Italy Valentino Rossi 13 2'00.738 0.736
9 France Johann Zarco 11 2'00.767 0.765
10 Spain Álex Márquez 12 2'00.808 0.806
11 Italy Enea Bastianini 12 2'00.855 0.853
12 United Kingdom Cal Crutchlow 12 2'00.971 0.969
13 South Africa Brad Binder 11 2'01.023 1.021
14 Portugal Miguel Oliveira 13 2'01.163 1.161
15 Spain Iker Lecuona 10 2'01.254 1.252
16 Italy Danilo Petrucci 12 2'01.280 1.278
17 Spain Jorge Martín 11 2'01.298 1.296
18 Spain Joan Mir 11 2'01.348 1.346
19 Japan Takaaki Nakagami 12 2'01.503 1.501
20 United Kingdom Jake Dixon 12 2'02.056 2.054
21 Italy Luca Marini 12 2'02.253 2.251

partages
commentaires
Miller sent que la Ducati a gagné en agilité à Silverstone

Article précédent

Miller sent que la Ducati a gagné en agilité à Silverstone

Article suivant

Qualifs - Pol Espargaró s'offre sa première pole avec Honda

Qualifs - Pol Espargaró s'offre sa première pole avec Honda
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021