L'équipe CryptoDATA RNF exclue de la grille MotoGP en 2024 !

Le MotoGP a annoncé que RNF allait perdre sa place en MotoGP la saison prochaine. Le championnat part en quête d'une nouvelle équipe satellite pour Aprilia.

Miguel Oliveira, RNF MotoGP Racing

Deux jours après avoir démenti des rumeurs sur une mauvaise santé financière et écarté la perspective d'un repreneur, l'équipe RNF a perdu sa place sur la grille du MotoGP ! Les instances dirigeantes du championnat ont annoncé cette décision ce lundi, au lendemain du dernier Grand Prix de la saison.

"Le comité de sélection du MotoGP, comprenant des membres de la FIM, de l'IRTA et de Dorna Sports, a décidé de ne pas sélectionner CryptoDATA RNF MotoGP Team pour la saison 2024", annonce le MotoGP dans un communiqué de presse. "Des infractions répétées et des violations à l'accord de participation affectant l'image publique du MotoGP ont rendu cette décision nécessaire."

Aucune précision n'a été donnée sur la nature des faits reprochés à RNF mais la décision du MotoGP semble irrévocable puisque le championnat a déjà fait part de sa volonté de conserver autant de machines sur la grille la saison prochaine et de trouver une nouvelle équipe satellite, qui alignera à son tour des Aprilia.

"Le comité de sélection va analyser des demandes pour une nouvelle équipe indépendante, en utilisant des machines d'Aprilia, pour rejoindre la grille de la catégorie MotoGP en 2024", précise l'annonce faite ce lundi.

Arrivée en catégorie reine en 2019 sous le nom de Sepang Racing Team, l'équipe fondée par Razlan Razali a connu le succès l'année suivante, grâce à Fabio Quartararo et Franco Morbidelli, mais elle a perdu le soutien du circuit de Sepang et son principal commanditaire, le pétrolier Petronas, il y a deux ans. Razali a repris l'équipe avant l'arrivée de CryptoDATA comme actionnaire majoritaire, à auteur de 60%, à la fin de l'année 2022. En début de week-end à Valence, Razali a annoncé son départ, sans passer par les canaux de communication officiels de l'équipe.

Samedi, RNF affirmait n'avoir été "notifiée d'aucune infraction à des obligations contractuelles" envers le championnat et n'avoir "aucune dette" envers Aprilia, qui lui a fourni ses motos cette année, en remplacement de Yamaha.

RNF n'a pas encore réagi à la décision prise par le MotoGP. Dans le communiqué de presse suivant le GP de Valence, dimanche, Razali se disait "certain qu'il y [aurait] un bon plan pour la saison 2024" au sein de l'équipe, qui a d'ailleurs annoncé un nouveau sponsor dans la matinée ce lundi.

Avec l'annonce faite par le MotoGP, la présence des motos de RNF au test de Valence est naturellement remise en cause. Seul Raúl Fernández devait rouler mardi, Miguel Oliveira étant blessé. Les deux pilotes étant sous contrat avec Aprilia, il est logique d'imaginer que la marque les alignera avec sa nouvelle équipe satellite, si le processus évoqué par le MotoGP devait suivre son cours.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent VR46 officialise Fabio Di Giannantonio pour la saison 2024
Article suivant Honda voit l'arrivée de Marini comme un atout pour le développement

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France