Aprilia prêt à perdre Espargaró pour Honda, où son expérience aidera

Aprilia se prépare à faire ses adieux à Aleix Espargaró en fin de saison, l'Espagnol étant en partance pour un nouveau rôle de pilote d'essais chez Honda. Les titulaires du constructeur japonais attendent déjà beaucoup de son expérience pour faire progresser la moto.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Aleix Espargaró quittera son rôle de "capitaine" d'Aprilia en fin de saison, pour prendre sa retraite de pilote titulaire, mais il n'est pas encore prêt à abandonner le constructeur. Le vétéran du plateau a joué un rôle pour faciliter les échanges entre Massimo Rivola, son patron, et Jorge Martín, dont il est très proche et qui s'est engagé avec Aprilia lundi.

Avec malice, Rivola a estimé qu'Espargaró remplirait à merveille un rôle d'assistant à ses côtés l'an prochain, tout en sachant que son pilote devrait en fait changer d'univers. Selon les informations de Motorsport.com, Espargaró va en effet rejoindre Honda en qualité de pilote d'essais, ce que la marque n'a pas encore annoncé... et que l'intéressé préfère ne pas commenter pour le moment.

“Eh bien… Je ne veux pas vraiment parler de mon futur pour le moment, je veux profiter", a déclaré l'Espagnol en riant face aux questions sur le sujet. "Je crois qu'après huit ans, il est bien d'avoir du temps pour savourer le moment avec Aprilia. Et puis mon futur n'est pas très intéressant : je serai juste un pilote ! Mais parfois, même quand vous êtes au meilleur endroit du monde, à savoir Aprilia, il vous faut un nouveau challenge, une nouvelle motivation. C'est tout ce que je peux dire ! [rires]"

Rivola a confirmé la séparation attendue avec Espargaró, qui devrait bénéficier d'un salaire plus élevé que ce qu'Aprilia pouvait lui offrir, et sera confronté au défi d'aider Honda à retrouver le sommet. "Je crois que c'est bien que ça se termine comme ça", a estimé le dirigeant. "Je lui souhaite de trouver un très bon contrat avec un défi intéressant. Je peux imaginer que celles qui ont le plus besoin de se développer sont sans doute les équipes japonaises. Pour lui, ce sera un défi encore plus intéressant et peut-être que [sa nouvelle équipe] pourra vraiment bien le payer, alors tant mieux pour lui."

"Je pense qu'Aleix aimerait relever un challenge différent", a ajouté Rivola sur le site officiel du MotoGP. "Il a le sentiment d'avoir écrit l'histoire avec nous et nous lui en sommes reconnaissants. Peut-être va-t-il trouver une solution qui représentera un plus gros défi pour l'avenir, et je lui souhaite le meilleur."

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team, Massimo Rivola, PDG Aprilia Racing

Aleix Espargaró et Massimo Rivola après la victoire en course sprint à Barcelone

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Malgré cette séparation attendue, Espargaró gardera un œil sur les performances de Martín au guidon de l'Aprilia, selon Rivola : "Le business c'est une chose, et l'amitié c'en est une autre. Ils resteront toujours super amis, j'imagine et j'espère, mais Aleix va faire sa route vers ce qu'il estime être un plus grand challenge."

Une expérience très attendue par Honda

Dans le clan Honda, l'expérience d'Aleix Espargaró est déjà jugée très intéressante, y compris par Johann Zarco, prêt à mettre de côté ses récentes tensions avec le #41. Alors qu'il avait confié sur BeIn Sports son envie de "l''étrangler" pour son attitude au GP d'Espagne, le pilote LCR est bien conscient qu'Espargaró apportera une expérience utile à Honda.

"Ce sera bien", a commenté le Français. "Il a beaucoup d'expérience, il finit une carrière à un niveau très élevé et quand il a développé des motos, avec Suzuki et Aprilia, il a toujours constamment poussé, donc il pourra apporter de bonnes informations à Honda. Ce sera intéressant d'avoir quelqu'un qui connaît parfaitement l'Aprilia. Un pilote performant qui arrive chez Honda, en provenance d'une autre moto, ça fait toujours plus d'informations pour nous."

S'il devient pilote essayeur chez nous, j'espère qu'il apportera quelques feuilles avec lui, en cachette !

Dans l'équipe officielle, Luca Marini préfère attendre la confirmation mais affiche son enthousiasme, estimant qu'Espargaró pourra apporter des informations en provenance d'Aprilia, après avoir lui-même pu livrer quelques secrets de la Ducati. "Si c'est vrai, super !" a commenté le représentant de l'équipe officielle. "Aleix est un pilote expérimenté, il a fait de nombreuses années chez Aprilia et il en connaît bien les secrets."

"S'il devient pilote essayeur chez nous, j'espère qu'il apportera quelques feuilles avec lui, en cachette !" a-t-il plaisanté dimanche, lorsque la nouvelle lui a été rapportée. "Parce qu'au final, le pilote peut donner ses sensations, des indications, mais ce sont les ingénieurs qui doivent créer la moto, la construire. Alors s'il peut nous apporter quelque chose et que c'est lui qui est notre pilote d'essais, parfait."

"Je suis désolé pour Stefan [Bradl, actuel pilote d'essais de Honda], parce que je m'entends très bien avec lui, mais peut-être qu'il restera aussi, je ne sais pas. Au final, KTM a trois pilotes d'essais, alors Stefan pourrait peut-être rester et Aleix arriver, je ne sais pas. Maintenant que vous me l'avez dit, je vais discuter un peu avec les patrons de Honda pour voir quels sont les projets !"

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Aleix Espargaró

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Contrairement à Zarco et Marini, Joan Mir n'est pas certain de rester chez Honda la saison prochaine mais sans nommer Espargaró, il a lui aussi estimé qu'un pilote d'expérience en provenance d'une marque qui joue les premières places ne serait que bienvenu pour faire avancer le développement de la RC123V.

"S'ils veulent faire cela, ce qui semble vrai, c'est quelque chose de très bon pour le projet", a souligné le Champion du monde 2020. "Recevoir un regard extérieur... On a Stefan depuis de nombreuses années et on apprécie beaucoup son travail, il le fait toujours très bien, mais beaucoup de marques ont deux pilotes essayeurs alors ce serait d'une grande aide d'en avoir un autre pour compléter son travail."

"Et puis, il n'y a pas que ça : les pilotes Honda sont probablement ceux qui se blessent le plus ! [rires] Pas cette année, mais par le passé c'était un peu le cas ! Alors pour ça aussi, c'est important d'avoir une autre 'spec' ! [rires] Je pense en tout cas que ce serait intéressant d'en avoir un nouveau."

Espargaró a en plus passé de longues années à développer l'Aprilia, notamment à l'époque où il multipliait les essais grâce aux concessions dont disposait la marque, ce qui apportera, selon Mir, des informations plus riches que s'il s'était contenté de rouler en course : "[C'est bien d'avoir] un pilote qui peut avoir l'expérience de développer une moto et non pas uniquement piloter une moto rapide car il ne connaîtrait pas le processus."

Avec Léna Buffa

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Márquez : "Álex est assez rapide pour obtenir une MotoGP tout seul"
Article suivant Les pilotes officiels Ducati prédisent une victoire prochaine de la GP23

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France