Espargaró : "Dovizioso serait plus que bienvenu chez Aprilia"

Si Aprilia doute de pouvoir se permettre le recrutement d'Andrea Dovizioso, Aleix Espargaró est quant à lui convaincu qu'il s'agirait du meilleur coéquipier possible pour lui.

Espargaró : "Dovizioso serait plus que bienvenu chez Aprilia"

Sitôt le départ d'Andrea Dovizioso de Ducati annoncé, tous les regards se sont tournés vers Aprilia, seul constructeur à encore disposer d'une place libre dans son équipe officielle. Une place qui, en réalité, est promise à Andrea Iannone, seulement la suspension pour 18 mois du pilote italien et le report à mi-octobre de son audience auprès du TAS pour un ultime recours de lever cette sanction laissent Noale dans une situation très délicate.

Lire aussi :

Interrogé dimanche matin sur les chances de voir Andrea Dovizioso rejoindre sa formation, c'est un Massimo Rivola gêné qui, entre deux rires nerveux, a réagi au micro du site officiel du MotoGP : "Qui sait ! En réalité nous adorerions suivre Andrea, mais l'autre. C'est plutôt inattendu… Dovi a clairement été l'un des top pilotes ces dernières années. Je ne pense pas que nous puissions nous permettre un pilote comme lui, mais disons que c'est bien d'être dans en lice. Pour être honnête, pour le moment je n'en ai aucune idée."

Le nom le plus cité jusqu'à présent pour éventuellement Andrea Iannone a été celui de Cal Crutchlow, à qui Honda a signifié son départ. L'Anglais s'est dit intéressé, mais sans faire part d'évolution tangible ces dernières semaines. Lorsqu'Aprilia s'est ému du report de deux mois de l'audience de son pilote, promettant toujours de l'attendre, Crutchlow a assuré que cela ne changeait rien à sa propre situation.

Aleix Espargaró, lui, n'a pas tourné autour du pot pour réagir à l'arrivée sur le marché d'Andrea Dovizioso. "Parfois, il semble que certaines équipes n'accordent pas assez de crédit à leurs pilotes. Ce qu'Andrea donne à Ducati est incroyable. Je ne sais pas quelle est la situation là-bas, en interne, mais comme je l'ai dit très souvent, Andrea est l'un de mes pilotes préférés", a-t-il rappelé.

"Il travaille dur, c'est un pilote très propre, avec un niveau de technique très élevé, et je pense qu'il a très bien développé la moto. Ce qu'il y a de plus impressionnant pour moi c'est de voir à quel point il est rapide le jour de la course. Parfois, le vendredi et le samedi il n'est pas explosif, mais le jour de la course il est toujours incroyablement rapide."

"Je sais que ça n'est pas facile pour la direction d'Aprilia, mais en tant que pilote j'adorerais avoir Andrea. Pour moi il a été le deuxième meilleur pilote au monde ces cinq dernières années. S'il était mon coéquipier, il aiderait énormément l'équipe à grandir et il m'aiderait à être un meilleur pilote. Je pense pouvoir être plus rapide que lui mais je pense aussi que je peux énormément apprendre d'Andrea et il serait plus que bienvenu chez Aprilia de mon côté."

Andrea Dovizioso a affirmé, en commentant son départ de Ducati, n'avoir "aucun plan B" pour son avenir. Il a toutefois assuré souhaiter continuer à courir à la condition de pouvoir se battre pour la victoire, et indépendamment des capacités financières de Noale, il s'agit là certainement de la plus grande faiblesse de cette option à l'heure actuelle.

Lire aussi :

partages
commentaires
KTM pourra développer son moteur en cas de perte des concessions
Article précédent

KTM pourra développer son moteur en cas de perte des concessions

Article suivant

Oliveira questionne l'approche "discutable" de Pol Espargaró

Oliveira questionne l'approche "discutable" de Pol Espargaró
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021