Réactions
MotoGP GP d'Espagne

Espargaró énervé : "Que fait Márquez à attendre une Aprilia ?"

Aleix Espargaró a été très critique à l'égard de Marc Márquez, que le comportement en piste a passablement énervé lors des EL2, mais le pilote Honda ne voit pas où est le souci.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Les dernières images des EL2 ont montré un Aleix Espargaró très énervé contre Marc Márquez, lui faisant signe de passer devant lui de façon agacée. Le pilote Aprilia semblait très remonté contre son compatriote, à qui il reproche son comportement en piste. De son côté, le #93 estime ne rien avoir fait de particulier.

Sa seconde séance d'essais libres a toutefois été agitée, puisqu'il a frôlé la chute à plusieurs reprises. Il y a tout d'abord eu un incident avec son coéquipier Pol Espargaró et Remy Gardner au moment d'entrer dans le dernier virage. L'Australien et Márquez sont passés très près de se percuter. Le pilote Honda est finalement parti à la faute lors de son second run et a pu reprendre la piste pour finalement chuter trois boucles plus loin, après être passé près de toucher Miguel Oliveira. Reparti avec sa seconde moto une fois revenu à son box, il a conclu la séance sous la furie d'Aleix Espargaró.

"Ça fait un an qu'il fait ça : il se met en piste et attend, attend, attend. Ce n'est pas normal ! Aujourd'hui Pol a failli tomber, Gardner aussi, après il y a eu Oliveira, ensuite moi. Il est resté une minute à attendre. Je ne comprends pas. L'unique explication est qu'il manque de confiance. Que fait Márquez à attendre une Aprilia pour faire un chrono à Jerez ?", a interrogé Espargaró.

"Je suis sorti de la piste, il n'y avait personne dans la pitlane, je suis sorti de la ligne droite arrière, il n'y avait personne et il était là, arrêté en plein milieu de la piste à m'attendre depuis une minute. Incroyable ! Je lui ai dit d'y aller mais il s'en fichait, il a regardé derrière."

Aleix Espargaró en piste à Jerez ce vendredi.

Aleix Espargaró en piste à Jerez ce vendredi.

"Je ne le blâme pas mais je blâme les gens à la direction de course. Il peut faire ce qu'il veut, je ne suis personne pour lui dire comment il doit rouler. On dit tout le temps 'le Moto3, le Moto3, le Moto3' mais le MotoGP est pire ! Qu'est-ce qu'ils foutent ? Vous pensez que c'est normal qu'un gars qui est [huit] fois Champion du monde attende en piste une Aprilia ? Il peut faire ce qu'il veut mais que font les gens de la direction de course ? On a un règlement pour pénaliser automatiquement quand les gens attendent avec un tour annulé. Je ne suis personne pour dire ce qu'il faut faire mais c'est ridicule."

"Il devrait être fier"

Plutôt dans le coup en EL1, Márquez n'est toutefois pas parvenu à véritablement trouver son rythme avec sa RC213V, en témoigne ses erreurs en EL2. Plus que les critiques d'Espargaró, c'est surtout sur ses difficultés qu'il se concentrait à l'heure de dresser le bilan de la première journée, estimant que le pilote Aprilia "se plaint toujours".

"Pour Remy, j'étais derrière quelqu'un qui a ralenti pour entrer dans la voie des stands et je savais que Pol arrivait, et quelqu'un d'autre derrière, alors j'ai essayé d'être hors trajectoire. Je pense que Pol ne savait pas, c'était confus. Concernant Aleix, c'est normal. Ça fait partie des courses de moto", a-t-il déclaré.

"S'il est rapide cette année, il doit être fier qu'on recherche son aspiration, parce que normalement c'était toujours l'inverse. Cette année je cherche son aspiration parce qu'il est troisième du championnat, il pilote très bien et le MotoGP est comme ça. On cherche le pilote le plus rapide pour améliorer son chrono. Mais dans ce cas précis, à cette séance, j'étais juste en train de finir parce que je pilotais une moto que je n'aimais pas et je n'essayais pas de suivre qui que ce soit. Il est arrivé et j'ai attendu un peu parce que je ne voulais pas avoir de problèmes avec lui."

Lointain 19e au classement en raison de ses chutes, l'Espagnol aura beaucoup de travail en EL3 afin d'espérer passer en Q2. De son côté, Aleix Espargaró devra lui aussi tout donner lors de la dernière séance puisqu'il n'a pas terminé parmi les dix premiers.

"D'accord, je me suis déconcentré et c'est pour ça que je suis 13e, c'est ma faute à 100% mais c'est incroyable. Je suis devenu fou parce qu'il ne vous laisse pas deux secondes pour vous rattraper, il vous colle et vous ne pouvez pas vous concentrer sur vos trajectoires. Et c'est Marc Márquez. Je n'arrive pas à comprendre", a-t-il conclu.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Bagnaia estime qu'il est encore "trop tôt" pour jouer la victoire
Article suivant Le programme du GP d'Espagne MotoGP

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France