Espargaró ravi de son dépassement "spécial" pour la quatrième place

Aleix Espargaró a gagné 11 places après son contact avec Fabio Quartararo au GP des Pays-Bas, dont deux à quelques mètres de l'arrivée, grâce à un spectaculaire dépassement sur Brad Binder et Jack Miller à la dernière chicane.

Charger le lecteur audio

Trois pilotes de front dans la dernière chicane et dans le dernier tour ! La folle remontée d'Aleix Espargaró, passé de la 15e à la quatrième place après son accrochage avec Fabio Quartararo en début de course à Assen, s'est conclue par un spectaculaire double dépassement sur Brad Binder et Jack Miller, réalisé en une seule manœuvre au freinage de la chicane précédant la ligne droite principale.

Au moment d'entamer la dernière boucle, le pilote Aprilia avait encore 0"691 à combler sur Binder et n'avait aucune certitude de pouvoir prendre l'avantage. "C'est spécial parce que Jack et Brad sont deux des meilleurs pilotes sur les freins", a expliqué le pilote Aprilia au site officiel du MotoGP. "C'est fantastique. Jack et Brad sont très durs à doubler, ils sont très bons."

"Dans le dernier tour j'étais super concentré. Au tour précédent, je n'étais même pas au contact. J'ai fait un tour parfait pour être très proche à la dernière chicane et je savais qu'il fallait que j'essaie donc j'ai freiné encore plus tard qu'en qualifications. Je suis très heureux."

Brad Binder n'avait absolument pas anticipé l'attaque d'Aleix Espargaró et avait déjà bien entamé son dépassement sur Jack Miller quand il a compris qu'ils seraient tous trois côte à côte au point de corde. Pris en sandwich, le pilote KTM n'a pas pu éviter un contact avec Miller.

"Je n'avais aucune idée qu'il était là", a commenté le pilote KTM. "Il semble que Jack avait des problèmes, peut-être avec son pneu arrière, et qu'il avait du mal à accélérer. J'avais un peu plus de pneu que lui et j'ai plongé à l'intérieur au dernier virage. C'est tout ce que j'ai fait et en tournant, j'ai vu cette moto noire ! J'ai rentré mon genou [...] et en relevant [la moto] je suis allé directement dans Jack parce que j'étais à côté de lui. Je suis content qu'on ait tous les trois pris le virage."

Miller était moins satisfait après une fin de course qui l'a vu passer d'un duel pour le podium avec Maverick Viñales à la sixième place au moment de franchir la ligne d'arrivée. La séquence de la dernière chicane lui a fait perdre deux positions, l'a contraint à passer brièvement hors piste et lui a surtout donné un sentiment d'impuissance. "Je sens que j'ai très bien freiné", a expliqué l'Australien. "Je ne m'attendais pas à ce que Brad et lui me doublent à l'intérieur. Il n'y a pas grand-chose à dire, c'est comme ça."

Même si c'est surtout la déception d'avoir dégringolé dans le classement qui a pris le pas, Miller semblait quelque peu mécontent du contact avec Binder après l'arrivée : "J'ai pris le guidon dans le coude, je n'avais nulle part où aller. Je ne m'y attendais pas."

Lire aussi :
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team, et Jack Miller, Ducati Team

partages
commentaires
Fabio Quartararo et Yamaha en colère après la pénalité
Article précédent

Fabio Quartararo et Yamaha en colère après la pénalité

Article suivant

Stats - Bagnaia et Espargaró font trembler Assen !

Stats - Bagnaia et Espargaró font trembler Assen !