Essais d'Aragón - Derniers préparatifs avant la fin de saison

partages
commentaires
Essais d'Aragón - Derniers préparatifs avant la fin de saison
Par : Willy Zinck
31 août 2018 à 09:31

Cinq équipes se sont rendues en Espagne en milieu de semaine pour préparer la fin de saison 2018, et se tenir fin prêtes pour la manche d'Aragón, qui doit se tenir mi-septembre.

Peu de temps après la tenue d'essais sur le circuit de Misano, plusieurs équipes du MotoGP ont de nouveau eu l'occasion d'affiner les réglages de leurs machines en vue du dernier tiers de la saison, cette fois-ci sur le circuit de MotorLand Aragón.

Une période de roulage d'une durée de deux jours, mercredi et jeudi, qui a également permis aux cinq structures présentes sur place de se préparer au mieux pour le Grand Prix d'Aragón, qui se tiendra du 21 au 23 septembre prochains.

Yamaha et Pramac en piste dès mercredi

Peu d'informations ont filtré des tests réalisés. On peut néanmoins affirmer que Yamaha et Pramac ont pris la piste dès le mercredi. Dans le cas du constructeur japonais, le travail s'est bien sûr concentré sur l'électronique et le moteur, en vue d'obtenir des gains qui ne serviront probablement désormais que pour la prochaine saison.

 

Dans le cas de l'équipe italienne, Jack Miller et Danilo Petrucci ont observé deux programmes séparés : l'Australien a fait en sorte de mettre au point sa machine pour l'échéance de mi-septembre, alors que son comparse transalpin a pour sa part continué à plancher sur les réglages de la GP18.

Ces deux équipes ont été rejointes jeudi par Ducati, Suzuki et KTM. Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo étaient donc de la partie, pendant que chez Suzuki Sylvain Guintoli s'est lié à Álex Rins et Andrea Iannone pour travailler sur la GSX-RR.

Quatre pilotes KTM sur les rangs

Dans le cas de KTM, on a fait appel aux pilotes de la marque présents en Moto2 pour pallier les absences sur blessures de Pol Espargaró (dont on ne sait toujours pas s'il sera de retour pour le Grand Prix de Saint-Marin, qui débute dans moins d'une semaine) et de Mika Kallio.

Ainsi, les pensionnaires du team Ajo Motorsport, Brad Binder et Miguel Oliveira, sont arrivés en renfort du constructeur autrichien et de ses deux pilotes déjà présents sur place, Bradley Smith et Randy de Puniet. Le Français a ainsi fait son retour au guidon d'une MotoGP pour la première fois en deux ans.

Une démarche particulièrement bienvenue, notamment pour Oliveira, actuellement deuxième du Moto2 à trois points seulement du leader Francesco Bagnaia, le Portugais qui non content de ne pas perdre la main entre deux épreuves du championnat a également pu emmagasiner de l'expérience en vue de son arrivée en MotoGP l'an prochain chez Tech3-KTM.

La catégorie a donc à présent rendez-vous pour la 13e manche du calendrier, sur le circuit de Misano, sur la côté de l'Adriatique, du 7 au 9 septembre prochains.

Prochain article MotoGP
Quartararo, "un bon choix" pour la Yamaha satellite selon Jarvis

Article précédent

Quartararo, "un bon choix" pour la Yamaha satellite selon Jarvis

Article suivant

Rabat transporté à Barcelone, où il pourrait être opéré

Rabat transporté à Barcelone, où il pourrait être opéré
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé d'essais