Essais Jerez - Honda concentré sur son moteur, Laverty blessé

partages
commentaires
Essais Jerez - Honda concentré sur son moteur, Laverty blessé
Par : Léna Buffa
26 nov. 2015 à 19:19

Les effectifs MotoGP se sont renforcés aujourd'hui, à Jerez, avec l'arrivée des teams Pramac et Avintia, mais ce sont surtout les chutes qui ont attiré l'attention.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Les motos d'Alvaro Bautista et Stefan Bradl en préparation sur la pitlane

Chez Aprilia, on déplore une petite chute sans gravité de Mike di Meglio. L'accident de Michele Pirro, a été plus violent mais le pilote essayeur Ducati s'en sort avec uniquement quelques écorchures et la sortie du drapeau rouge. Parti à la faute au virage n°13, il a indiqué avoir perdu la roue avant de sa Desmosedici.

Même constat pour Eugene Laverty qui, d'après le team Aspar, a été victime d'une perte soudaine de sa roue avant. Déjà piégé à Valence durant la séance précédente, le pilote irlandais a chuté dans le virage n°7 et souffre d'une fracture du bras gauche au niveau du poignet, en plus d'une luxation de l'épaule droite et d'une légère contusion à la tête.

Honda cherche la voie

En l'absence de Yamaha sur cette séance et alors que les officiels Ducati n'entreront en scène que demain, Marc Márquez continue de faire office de référence. Les chronos restent officieux, néanmoins le HRC annonce 1'39.57 pour le pilote espagnol, contre 1'40.10 pour son coéquipier Dani Pedrosa.

Une nouvelle fois, l'attention des deux sociétaires du HRC s'est portée sur leur moteur 2016, ainsi que sur la centrale électronique désormais standardisée. Pedrosa a essentiellement mené des comparaisons entre le matériel 2015 et les nouveautés, tandis que Márquez a dû entrecouper ses runs de longs passages par les stands afin que son team améliore peu à peu les réglages de l'ECU.

"Cela prend beaucoup de temps de travailler sur la nouvelle électronique pour modifier des choses et cela rallonge le temps passé aux stands, mais on est encore loin d'exploiter au mieux ce software," résume Marc Márquez.

"Il est clair que l'on a besoin d'une cartographie différente entre le moteur 2015 et le 2016, parce qu'ils ont un caractère complètement différent. On a donc choisi de travailler sur le moteur 2016 et demain on va peut-être travailler sur le 2015," précise-t-il. "Le moteur de l'an dernier était plus agressif à pleine puissance, tandis que maintenant on a plus de puissance dans les tours bas. Mais la meilleure façon de produire le couple n'est pas encore claire, il faut que l'on trouve le meilleur équilibre."

Dani Pedrosa confirme que la voie à suivre n'est pas encore définie concernant le moteur : "On n'a pas encore de direction claire. On travaille dur et on ne veut pas faire de fautes. Il y a encore des points positifs et d'autres négatifs avec le nouveau moteur, on doit donc prendre notre temps car il faut faire le bon choix pour l'année prochaine." Le Catalan retient en tout cas une bonne nouvelle : "En comparaison de Valence, on a assurément avancé avec la nouvelle électronique, elle est un peu meilleure."

Renfort de Ducati

Les teams Pramac et Avintia étaient également de la partie aujourd'hui. Pour Scott Redding et Danilo Petrucci, il s'agissait essentiellement de passer en revue les nouveautés que sont l'ECU et les pneus Michelin, dont ils ont testé autant de composés que possible.

Aprilia a pour sa part trois pilotes en action, les titulaires Alvaro Bautista et Stefan Bradl et le nouveau pilote d'essais Mike di Meglio. Au guidon de la version 2015 de la RS-GP, ils poursuivent eux aussi leur travail sur l'électronique et les pneus Michelin.

"Aujourd'hui, on a testé de nouvelles solutions à l'avant et on a trouvé des améliorations, même s'il reste encore beaucoup à faire. Par rapport à Valence, on a moins de grip arrière ici et on travaille donc aussi sur cet aspect," précise Bautista.

La dernière journée de cette séance, prévue pour vendredi, verra entrer en scène les pilotes officiels Ducati, Andrea Iannone et Andrea Dovizioso, qui prendront le relais de Michele Pirro.

 

Prochain article MotoGP
Eugene Laverty blessé - "Une chute assez spectaculaire"

Article précédent

Eugene Laverty blessé - "Une chute assez spectaculaire"

Article suivant

Doohan - "Je n'avais jamais vu Rossi réagir de cette manière"

Doohan - "Je n'avais jamais vu Rossi réagir de cette manière"