Essais Losail - Lorenzo leader, Rossi et Márquez chutent à nouveau

Lorenzo a retrouvé la position de leader pour cette dernière journée d'essais précédant l'ouverture de la saison. Rossi améliore son temps, mais il fait à nouveau partie des nombreux pilotes ayant chuté.

Essais Losail - Lorenzo leader, Rossi et Márquez chutent à nouveau
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Le garage Suzuki MotoGP
Scott Redding, Pramac Racing
Des ingénieurs Michelin
Andrea Iannone, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Hector Barbera, Avintia Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Charger le lecteur audio

À deux semaines du début officiel de la saison, cette dernière journée d'essais réunissait tous les engagés, à l'exception de Danilo Petrucci, qui poursuit sa convalescence en Italie. Les motos commencent à être configurées au plus proche de ce qu'elles seront en course et l'objectif semblait être clair pour tout le monde : attaquer, trouver son rythme de course et enchaîner les tours.

Tout cela a eu un prix. On comptabilise dix chutes au total. Et c'est Márquez qui a ouvert le bal, alors qu'il menait la danse avec un chrono en dessous de 1'56". Valentino Rossi n'a finalement pas réussi à échapper au mauvais œil puisqu'il qu'il a chuté à nouveau dans le virage n°10. Ce fut ensuite au tour de Tito Rabat de faire des étincelles au sens littéral du terme, avec trois chutes dans la soirée.

Barberá a lui aussi été victime de deux chutes. Puis, Aleix Espargaró et Loris Baz sont tombés au même moment, ce qui a eu pour effet de provoquer la sortie du drapeau rouge, pour quelques instants seulement. Enfin, alors qu'il occupait la 7e place au classement à l'approche de la fin de séance, Cal Crutchlow a lui aussi subi une chute.

Lorenzo a rapidement donné le ton et mis tout le monde d'accord avec un chrono en 1'54"810. Sa stratégie d'économiser des pneus la veille semble avoir porté ses fruits puisqu'il a pu essayer plusieurs types de gommes, notamment à l'avant. Et c'est un pneu tendre à l'avant qui lui a permis d'établir son chrono. On a par ailleurs vu sa Yamaha équipée d'ailettes. Ont-elles réellement pour effet de limiter l'utilisation du traction control ? À voir.

Valentino Rossi avait lui aussi pris soin d'économiser ses pneus pour avoir les ressources de faire un bon chrono aujourd'hui. Cinquième au classement, il a subi une nouvelle chute : il semble qu'il ait perdu l'avant, dans le virage n°10 (où il était déjà tombé), et ce après cinq tours de piste seulement. Les pneumatiques semblent préoccuper sérieusement le Docteur, qui explique que la piste adhère de plus en plus au fil des jours et que cela a pour conséquence de détériorer rapidement le pneu avant. Il faut donc s'adapter mais cela pose quand même quelques soucis.

Les Ducati ont quant à elles fait bonne figure au Qatar. Pendant quelques minutes, on a pu compter jusqu'à quatre Desmosedici aux trousses de Lorenzo, toutes en train de chasser le chrono établi par le Majorquin. Et c'est finalement un Scott Redding en grande forme - qui explique que plus les pneus s'usent, plus il devient rapide - qui a réussi à hisser en 2e position sa Ducati GP15 avec un chrono de 1'55"326.

Malgré un léger problème technique qui l'a obligé à rentrer au stand, Maverick Viñales a tout de même su se montrer à nouveau très compétitif puisqu'il qu'il accroche un temps de 1'55"333 qui lui permet de rester dans le top trois du classement.

Marc Márquez, qui a pris la piste relativement tôt et a voulu attaquer le chrono dès sa sortie, a subi une chute sans gravité dans le dernier virage. En effet, après être remonté en selle et avoir regagné en confiance, il a établi un temps à 1'55"402 qui lui a permis de finalement intégrer le top cinq.

Enfin, un Dani Pedrosa très déçu (14e) a expliqué qu'il n'avait pas pu améliorer la moto aujourd'hui et que par manque de pneus, il avait dû mettre un terme à ses essais plus tôt que le reste du plateau.

Il est maintenant l'heure de passer aux choses sérieuses avec le Grand Prix du Qatar comme prochain rendez-vous, sur ce même circuit, du 17 au 20 mars.

Essais MotoGP à Losail - Jour 3

PosPiloteTeamChrono/ÉcartTours
1  Jorge Lorenzo Movistar Yamaha MotoGP 1:54.810 51
2  Scott Redding Octo Pramac Yakhnich 0.516 55
3  Maverick Viñales Team SUZUKI ECSTAR 0.523 48
4  Marc Márquez Repsol Honda Team 0.592 52
5  Valentino Rossi Movistar Yamaha MotoGP 0.619 55
6  Andrea Iannone Ducati Team 0.725 52
7  Cal Crutchlow LCR Honda 0.782 46
8  Andrea Dovizioso Ducati Team 0.890 47
9  Héctor Barberá Avintia Racing 0.923 23
10  Pol Espargaró Monster Yamaha Tech 3 1.072 40
11  Yonny Hernández Aspar MotoGP Team 1.084 18
12  Bradley Smith Monster Yamaha Tech 3 1.156 62
13  Loris Baz Avintia Racing 1.247 27
14  Dani Pedrosa Repsol Honda Team 1.332 30
15  Aleix Espargaró Team SUZUKI ECSTAR 1.609 32
16  Michele Pirro Octo Pramac Yakhnich 1.781 63
17  Tito Rabat EG 0.0 Marc VDS 2.217 29
18  Álvaro Bautista Aprilia Racing Team Gresini 2.233 52
19  Jack Miller EG 0.0 Marc VDS 2.236 40
20  Eugene Laverty Aspar MotoGP Team 2.336 51
21  Stefan Bradl Aprilia Racing Team Gresini 2.530 61
22  Takuya Tsuda Suzuki Test Team 5.481 20
partages
commentaires
Ducati contraint d'annuler le test de Stoner au Qatar
Article précédent

Ducati contraint d'annuler le test de Stoner au Qatar

Article suivant

Honda - Márquez voit la "lumière au bout du tunnel", Pedrosa doute

Honda - Márquez voit la "lumière au bout du tunnel", Pedrosa doute