MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
11 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

Peut-être plus d'essais en Australie pour tester un nouveau pneu

partages
commentaires
Peut-être plus d'essais en Australie pour tester un nouveau pneu
Par :
Co-auteur: Oriol Puigdemont
17 sept. 2019 à 16:15

Michelin voudrait tester son nouveau pneu arrière sur une piste plus exigeante que celle qui a accueilli ses premiers essais, dans l'idée de possiblement l'introduire dès 2020. Un changement de programme va donc être proposé pour le GP d'Australie afin de réaliser cette évaluation.

Dans le développement que mène Michelin en parallèle de la saison MotoGP, un pneu arrière pourrait être bientôt prêt à faire ses débuts en compétition. Il s'agit d'une spécification arrière, présentant une construction différente de celles utilisées jusqu'à présent. Déjà proposé aux équipes lors du test post-course de Barcelone, puis de celui de Brno, ce pneu a une nouvelle fois été évalué il y a deux semaines à Misano. Il promet un gain moyen d'une demi-seconde au tour mais aussi une baisse de performance moindre sur la durée, et il a été très bien accueilli par la plupart des pilotes.

"Nous l'avons essayé à Barcelone et Brno, avec de bons résultats, et nous l'avons réessayé durant ces deux jours de test à Misano. Une nouvelle fois, tout le monde nous a fait un retour positif et ce pneu sera donc probablement disponible à partir de l'année prochaine", explique Piero Taramasso, responsable deux roues Michelin Motorsport, pour Motorsport.com. "Je dis probablement, car nous voulons encore l'essayer sur d'autres circuits un peu plus exigeants. Nous travaillons avec les équipes et la Dorna afin de trouver des dates et des circuits un peu plus exigeants pour le soumettre à un peu plus de stress."

Lire aussi :

Avant que de pouvoir lancer sa production en grande quantité, Michelin se doit en effet de faire passer à ce pneu un test final sur une piste pouvant repousser les limites des sollicitations qu'il pourrait subir. Les trois circuits du calendrier pouvant apporter un cadre d'essai adapté sont le Sachsenring, Termas de Río Hondo et Phillip Island, aussi le manufacturier clermontois a-t-il décidé d'envisager cette évaluation sur la piste australienne, pour des raisons de timing. La 17e manche de la saison s'y déroulera du 25 au 27 octobre.

La direction de course transmettra cette proposition aux pilotes lors de la réunion de la Commission de sécurité vendredi, en marge du Grand Prix d'Aragón. S'ils donnent leur feu vert à cette initiative, l'idée serait de prolonger de 15 minutes les EL2 et les EL4 du Grand Prix d'Australie, sans toutefois que cela n'apporte de changement aux deux séances qualificatives.

Un nouveau pneu avant pour 2021

Un autre produit était également testé à Misano lors des essais collectifs qui se sont déroulés deux semaines avant le Grand Prix de Saint-Marin. En l'occurrence, un nouveau pneu avant qui lui aussi semble plaire aux pilotes, mais qui devra attendre 2021 avant de rejoindre l'allocation course.

"Nous avons profité de ces deux jours de test pour apporter des nouveautés. Nous avons proposé aux équipes un nouveau pneu avant, que nous n'avions jamais essayé auparavant. Le mélange était medium, mais la nouveauté la plus importante était la structure du pneu, qui doit apporter plus de sensations en entrée de virage et un peu plus de grip sur l'angle", explique Piero Taramasso.

"Tous les pilotes qui l'ont essayé nous ont dit qu'il leur a plu et ils ont confirmé qu'il permet de freiner plus fort et plus tard, en maintenant le frein plus longtemps même en milieu de virage. C'est positif pour nous, parce que tous ont trouvé ces avantages et nous allons donc continuer à l'essayer sur d'autres circuits. Malheureusement, il est trop tard pour l'introduire en 2020, il ne sera donc pas prêt pour la saison prochaine mais il arrivera en 2021."

Lire aussi :

Nouvelle machine pour mesurer la détérioration de l'asphalte

Par ailleurs, Michelin présentera cette semaine en avant-première une nouvelle machine permettant d’analyser la détérioration de l’asphalte d'un circuit au fil du temps. Cet appareil, d'une valeur de plusieurs millions d'euros, a été développé par le manufacturier lui-même. Il recueille des données spécifiques et les compare aux précédentes afin de peaufiner la conception des pneus pour l'avenir.

Cette machine va faire son apparition cette semaine lors du Grand Prix d'Aragon quelques jours après une épreuve à Misano qui a généré moult critiques pour la qualité de l'asphalte. Trois mois après des travaux de nettoyage réalisés à l'aide de la technique de grenaillage, le bitume offrait en effet, de l'avis général, un grip très faible.

Propos recueillis par Matteo Nugnes

Article suivant
Johann Zarco ne finira pas la saison avec KTM

Article précédent

Johann Zarco ne finira pas la saison avec KTM

Article suivant

Stats - Márquez ne fait pas mentir sa domination

Stats - Márquez ne fait pas mentir sa domination
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie Billets
Auteur Léna Buffa