Essais Sepang - J2 : Courte journée et avantage à Iannone

Après une matinée fortement perturbée par l'humidité, la deuxième journée des essais de Sepang a vu Iannone prendre le leadership.

Essais Sepang - J2 : Courte journée et avantage à Iannone
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP

Après une première journée productive, la pluie était crainte par les équipes, qui avaient vu la semaine dernière, lors d'un test privé réservé aux pilotes essayeurs, à quel point le lent drainage du nouvel asphalte pouvait ralentir la reprise de l'activité en cas d'averse. Et il a en effet fallu attendre 14h pour entrer réellement dans le vif de l'action, le bitume peinant à s'assécher après la forte pluie tombée hier.

L'après-midi a tout de même pu être exploité correctement, sachant que les conditions de piste se sont améliorées au fil des heures, au gré des tours enchaînés par tous les pilotes. Dans ces circonstances, le classement a beaucoup évolué tout au long de cette demi-journée et nombreux ont été les changements de leader. Le team Tech3 s'est même momentanément offert un doublé, avec Johann Zarco devançant Jonas Folger.

Márquez, Viñales, Bautista ou encore Barberá ont eux aussi occupé la première place tour à tour, avant qu'Andrea Iannone ne mette tout le monde d'accord à dix minutes de la conclusion de la séance en établissant ce qui est pour l'heure le meilleur temps de la semaine, en 1'59"452.

Lui aussi à l'attaque en fin de journée, Viñales a rejoint Iannone sous la barre des deux minutes, mais en restant à quatre dixièmes de celui qui l'a remplacé chez Suzuki. Álvaro Bautista complète le trio de tête, au terme d'une journée tout aussi convaincante que celle d'hier, ce qui lui confère aujourd'hui la première place parmi les pilotes Ducati, et ce avec un modèle de 2016.

Auteur de deux fois plus de tours qu'hier - où il était souffrant -, Valentino Rossi a décroché le quatrième temps du jour, devançant de peu Johann Zarco et Héctor Barberá, tandis que les pilotes officiels Ducati doivent se contenter des septième et huitième temps, Dovizioso ayant l'avantage sur Lorenzo.

Il faut descendre à la dixième place pour retrouver Marc Márquez, dont on notera qu'il a été stoppé dans son élan par un problème électrique en milieu d'après-midi.

Rabat touché au genou et au poignet

Alors que personne n'était parti à la faute hier, les chutes se sont multipliées à partir du milieu d'après-midi. Il y eut d'abord Aleix Espargaró, puis Scott Redding, Loris Baz et Danilo Petrucci, tous indemnes, avant une chute plus inquiétante pour Tito Rabat dans le virage n°7.

L'accident du pilote espagnol a provoqué la sortie des drapeaux rouges et l'intervention de l'ambulance, qui l'a transporté à l'hôpital Putrajaya pour des examens. D'après les premières indications en provenance de Sepang, il souffre du genou gauche et du poignet droit.

Cette séance se conclura mercredi pour une troisième journée toujours sous la menace de la météo. Leader lundi, Casey Stoner devrait faire son retour au guidon de la troisième Ducati officielle, après avoir cédé sa place aujourd'hui à Michele Pirro.

Essais Sepang - MotoGP - Jour 2

Pos.PiloteTeamChrono/ÉcartTrs
1  Andrea Iannone Team SUZUKI ECSTAR 1:59.452 40
2  Maverick Viñales Movistar Yamaha MotoGP 0.406 51
3  Álvaro Bautista Pull&Bear Aspar Team 0.766 49
4  Valentino Rossi Movistar Yamaha MotoGP 0.802 54
5  Johann Zarco Monster Yamaha Tech 3 0.891 50
6  Héctor Barberá Avintia Racing 0.900 33
7  Andrea Dovizioso Ducati Team 0.989 42
8  Jorge Lorenzo Ducati Team 1.032 66
9  Jonas Folger Monster Yamaha Tech 3 1.043 43
10  Marc Márquez Repsol Honda Team 1.079 33
11  Aleix Espargaró Aprilia Racing Team Gresini 1.157 36
12  Cal Crutchlow LCR Honda 1.239 44
13  Álex Rins Team SUZUKI ECSTAR 1.424 36
14  Dani Pedrosa Repsol Honda Team 1.434 44
15  Scott Redding Octo Pramac Racing 1.520 36
16  Karel Abraham Pull&Bear Aspar Team 1.529 44
17  Danilo Petrucci Octo Pramac Racing 1.672 20
18  Loris Baz Avintia Racing 1.775 30
19  Michele Pirro Ducati Test Team 1.930 45
20  Pol Espargaró Red Bull KTM Factory Racing 2.073 37
21  Jack Miller Team EG 0,0 Marc VDS 2.104 56
22  Sam Lowes Aprilia Racing Team Gresini 2.606 47
23  Tito Rabat Team EG 0,0 Marc VDS 2.737 30
24  Takuya Tsuda Suzuki Test Team 2.815 54
25  Bradley Smith Red Bull KTM Factory Racing 3.064 32
26  Katsuyuki Nakasuga Yamaha Factory Racing 3.441 36
27  Kohta Nozane Yamaha Factory Racing 3.600 34
partages
commentaires
Yamaha cache ses ailerons à l'intérieur du carénage

Article précédent

Yamaha cache ses ailerons à l'intérieur du carénage

Article suivant

Viñales - "Je comprends bien la moto et on ne cesse de progresser"

Viñales - "Je comprends bien la moto et on ne cesse de progresser"
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021