Essais de Valence : Ducati a des doutes à dissiper

La Ducati qui prendra la piste mardi et mercredi pour les essais de Valence ne sera pas la version définitive destinée à la saison 2018.

Après une journée de battement, nécessaire au microcosme du MotoGP pour reprendre son souffle après une saison haletante et un final qui a tenu les fans en haleine jusque dans les derniers tours de la course, les essais de Valence donneront mardi matin le coup d'envoi de l'intersaison.

Gigi Dall'Igna a fait savoir, ce lundi lors d'une rencontre avec la presse sur le circuit Ricardo Tormo, que la Ducati qui sera testée mardi et mercredi dans le cadre de cette séance collective ne serait pas la version définitive de la Desmosedici de 2018.

"L'idée initiale était d'arriver déjà avec la moto définitive, ou en tout cas avec une moto qui ait dès ces tests un état de définition élevé", explique le directeur général de Ducati Corse. "Nous avons ensuite fait des tests pendant la saison avec les différents pilotes essayeurs et ces essais ont fait naître chez nous quelques doutes. Ces tests servent précisément à dissiper ces doutes que nous avons encore."

"Nous nous présentons donc avec des motos qui ne sont pas définitives", poursuit Gigi Dall'Igna. "Elles vont servir à définir la moto de 2018, que nous ne verrons que lors du test de Sepang, si bien que nous avons beaucoup de tests différents à faire avec les trois pilotes qui piloteront la moto officielle en 2018."

Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo reprendront la piste demain pour entamer la préparation de la saison à venir, avec à l'esprit les ambitions décuplées de Ducati suite à un championnat riche en succès et en satisfactions, mais auquel il a manqué la cerise sur le gâteau, les trois titres ayant été remportés par Honda.

"Nous avons affiché une croissance assez importante d'un point de vue technique et cela restera pour la saison suivante, qui est celle qui nous intéresse le plus car, sitôt finie une saison, une autre commence", rappelle le patron de Ducati Corse. "Je souhaite que nous soyons protagonistes de la prochaine saison et, si possible, que nous grimpions le dernier échelon qui nous manque pour arriver à notre objectif, gagner le championnat."

Pour ce faire, Ducati sait qu'il reste des aspects de sa moto à corriger, Dovizioso et Lorenzo parlant d'une même voix pour pointer du doigt les difficultés de la Desmosedici en milieu de virage. "Nos deux pilotes ont une vision claire de ce que sont encore les problèmes de notre moto. Elle a assurément des points forts mais elle a aussi des problèmes qui, dans certains cas, nous pénalisent assez. Le milieu de virage est sûrement l'un des aspects sur lesquels nous nous concentrerons sur les prochains tests hivernaux", concède Dall'Igna.

"Nous travaillons pour essayer de rectifier, résoudre ou réduire les problèmes que nous avons dans cette phase", poursuit-il, tout en rappelant que le travail ne peut se porter sur un seul domaine ni faire fi des qualités de la moto actuelle : "Nous travaillons sur chaque aspect de la moto, mais il est évident que les problématiques que nous rencontrons en milieu de virage sont celles que nous devons réduire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Valence
Circuit Valencia
Équipes Ducati Team
Type d'article Actualités
Tags gigi dall'igna