Essais Valence - Márquez termine la séance en tête

Les essais de Valence se sont conclus comme ils avaient commencé : avec de nombreuses chutes et un meilleur chrono de Marc Márquez.

Essais Valence - Márquez termine la séance en tête
Tito Rabat, Marc VDS Racing Honda
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Andrea Iannone, Ducati Team

Pour la seconde journée consécutive, le circuit Ricardo Tormo était ouvert durant sept heures afin de permettre aux pilotes MotoGP de lancer leur programme hivernal et, en particulier, d'engranger les kilomètres avec les nouveaux pneus Michelin et la centrale électronique standard désormais obligatoire.

Marc Márquez a beau avoir été l'un des moins actifs durant ces deux jours, c'est à lui qu'est revenu le temps de référence. Déjà leader hier, le pilote Honda a gagné cet après-midi près d'une demi-seconde en comparaison de son chrono précédent. Il a arrêté le chronomètre trois dixièmes plus bas que le meilleur temps enregistré en course, dimanche, par Jorge Lorenzo.

Malgré la nécessaire adaptation à de nouvelles sensations, Marc Márquez et son coéquipier Dani Pedrosa se sont régulièrement distingués au sommet du classement durant ces deux jours d'essais. Ils ont profité de cette séance pour tester également un nouveau moteur, sur lequel il parait toutefois prématuré de se prononcer tant l'électronique requiert de réglages en cette phase initiale du travail.

Déjà bien parties hier, les Suzuki ont confirmé aujourd'hui une prise de contact prometteuse avec les pneus Michelin. Maverick Viñales a réussi à se hisser au deuxième rang au détriment de Dani Pedrosa, même si une chute en fin de journée l'a coupé dans son élan. Quant à Aleix Espargaró, il lui a fallu plus de temps que son coéquipier avant d'entrer dans la fenêtre des 1'31, mais il enregistre tout de même près de huit dixièmes d'amélioration depuis hier, ce qui lui vaut le quatrième temps.

Cependant, contrairement à Honda et Yamaha, Suzuki n'a pas testé ici d'évolution de sa moto. Les pilotes ont repris la GSX-RR qu'ils utilisaient dimanche en course et se sont essentiellement focalisé sur la découverte des pneus. Le rodage d'un nouveau moteur, d'une boîte de vitesses seamless et du nouvel ECU est prévu pour février.

Du côté de chez Yamaha, Jorge Lorenzo s'est maintenu à un écart similaire à celui d'hier (deux dixièmes), en revanche Valentino Rossi a fait un bond de neuf dixièmes. Le pilote italien semble toutefois quelque peu en difficulté avec le nouveau système électronique, dont il juge qu'il représente un retour en arrière de six à sept ans.

Rossi s'est vu déposséder de la sixième place dans les derniers instants de cette séance, battu de quatre petits millièmes par Cal Crutchlow. A noter que ce dernier a profité de ces deux jours pour mener des comparaisons entre les freins Brembo et Nissin, à la demande du HRC.

Toutes les Yamaha figurent dans le top 10, où l'on ne retrouve en revanche qu'une Ducati, celle d'Andrea Iannone. Dans un classement très serré, avec quinze pilotes dans la même seconde, les fers de lance de Pramac ne sont pas loin derrière, au guidon tous deux d'une GP15. A noter que Danilo Petrucci a lui aussi reçu le nouvel ECU, que seul son nouveau coéquipier Scott Redding testait hier.

Pramac et l'équipe officielle Yamaha sont les seuls teams à ne pas avoir dû réparer de tôle froissée depuis hier. Comme mardi, onze chutes ont marqué cette journée, toutes sans conséquences pour les pilotes. Les frères Espargaró sont ceux qui ont visité le gravier le plus souvent, avec trois glissades chacun au cours de ces deux jours.

Du côté des Français, on retiendra la grosse progression de Loris Baz, qui fait ses débuts au guidon d'une Ducati GP14 et devance aujourd'hui son nouveau coéquipier Héctor Barberá. On a également pu voir en piste aujourd'hui Mike di Meglio, cette fois en tant que pilote essayeur Aprilia.

La prochaine séance officielle est prévue début février à Sepang, néanmoins certaines équipes seront à nouveau en piste avant la fin du mois (et avant l'entrée en vigueur de l'interdiction d'essais qui court du 1er décembre au 31 janvier). 

MotoGP - Seconde journée d'essais officiels

Pos.PiloteMotoTempsTours
1 Marc Marquez  Honda RC213V 1:31.060 42
2 Maverick Viñales  Suzuki GSX-RR +0.103 57
3 Dani Pedrosa  Honda RC213V +0.120 60
4 Aleix Espargaro  Suzuki GSX-RR +0.152 55
5 Jorge Lorenzo  Yamaha YZR-M1 +0.222 48
6 Cal Crutchlow   Honda RC213V +0.434 58
7 Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 +0.438 65
8 Pol Espargaro  Yamaha YZR-M1 +0.559 51
9 Andrea Iannone  Ducati Desmo16 GP15 +0.559 60
10 Bradley Smith  Yamaha YZR-M1 +0.634 71
11 Danilo Petrucci  Ducati Desmo16 GP15 +0.657 62
12 Loris Baz  Ducati Desmo16 GP14 +0.736 49
13 Scott Redding   Ducati Desmo16 GP15 +0.841 54
14 Hector Barbera  Ducati Desmo16 GP14 +0.877 62
15 Andrea Dovizioso  Ducati Desmo16 GP15 +0.907 62
16 Jack Miller  Honda RC213V +1.040 49
17 Eugene Laverty  Ducati Desmo16 GP14 +1.317 51
18  Tito Rabat Honda RC213V +1.342 56
19 Stefan Bradl  Aprilia RS-GP +1.432 59
20  Yonny Hernandez Ducati Desmo16 GP14 +1.450 48
21 Alvaro Bautista  Aprilia RS-GP +1.787 52
22 Michele Pirro Ducati Desmo16 GP15 +2.508 6
23  Takuya Tsuda Suzuki GSX-RR +2.737 32
24  Mike di Meglio Aprilia RS-GP +3.312 21
25  Nobu Aoki Suzuki GSX-RR +5.971 13
partages
commentaires
Ducati révèle que Stoner pourrait devenir son pilote d'essais
Article précédent

Ducati révèle que Stoner pourrait devenir son pilote d'essais

Article suivant

Andrea Iannone sera opéré la semaine prochaine

Andrea Iannone sera opéré la semaine prochaine
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021