Et si le Grand Prix de Finlande revenait au calendrier?

La construction d'un nouveau circuit en Finlande est suivie attentivement par les responsables des disciplines majeures des sports mécaniques. MotoGP et World Superbike s'y intéressent de près, y voyant l'opportunité de ramener la Scandinavie en Championnat du Monde.

Si le projet du "Kymi Ring" a débuté il y a déjà six ans, il a pris un nouvel essor avec le début effectif des travaux l'an dernier. D'une longueur de 4,8 km, le circuit est projeté selon les critères de Grade A de la Fédération Internationale de Motocyclisme, avec la ferme intention de convaincre les instances dirigeantes.

Après Bernie Ecclestone pour la F1, c'est Javier Alonso qui s'est rendu sur place afin de se faire une idée de la solidité du projet. Le Directeur Exécutif du WSBK s'est dit "impressionné" par ce qu'il a vu, sans toutefois donner d'éléments confirmant la possible entrée de la Finlande au calendrier MotoGP pour 2017.

Si les responsables de la piste visent une mise en service dès 2016, c'est bien en 2017 qu'ils espèrent accueillir leurs premières courses internationales. C'est en ce sens qu'ils auraient transmis il y a peu une lettre d'intention aux organisateurs du MotoGP.

Au-delà du tracé typé Grand Prix, c'est tout un complexe qui doit sortir de terre près de la ville de Kausala, avec hôtel et parc d'affaires, mais aussi des pistes pouvant accueillir rallycross, karting, motocross, enduro ou encore speedway.

La Finlande est aujourd'hui représentée en Grands Prix moto par Mika Kallio (Moto2) ou le jeune Niklas Ajo (Moto3), ainsi que par l'équipe dirigée par le père de ce dernier. Ajo Motorsport fait cette année ses débuts en Moto2, avec succès puisque c'est elle qui a accompagné Johann Zarco vers la victoire en Argentine.

MotoGP ou WSBK - Plus de 20 ans d'absence de la Scandinavie

La Finlande a fait son entrée au Championnat du Monde des courses sur route en 1962. Disputée d'abord à Tampere, puis à Imatra, l'épreuve a souvent été courue entre juillet et septembre et a ainsi été témoin de nombreux sacres, à l'image du dixième titre de Giacomo Agostini (toutes catégories confondues) en 1971, ou encore du couronnement en 250cc décroché à domicile par Jarno Saarinen en 1972.

Le tracé d'Imatra a toujours été jugé dangereux. Malgré une coupure de plus d'un kilomètre, il a accueilli sa dernière épreuve mondiale en 1982, une dernière édition privée de la catégorie 500cc et marquée par la mort de Jock Taylor, Champion du Monde dans la catégorie side-cars qui était à l'époque intégrée au championnat. Imatra disparut ainsi du calendrier, sans qu'aucun autre circuit finlandais répondant aux critères de sécurité de la FIM ne soit en mesure de le remplacer.

La Scandinavie  - au sens large - a également été représentée par un Grand Prix moto de Suède, et ce dès 1961. Après Kristianstad, puis une parenthèse à Karlskoga, l'épreuve s'est longuement installée à Anderstorp avant de disparaître en 1991. Ce même circuit a accueilli à deux reprises le Championnat du Monde Superbike, en 1991 et 1993. Depuis, la Scandinavie n'a plus figuré sur la scène internationale des Grands Prix moto ou du Superbike.

Pas envisagé pour la F1

Pour les sports automobiles, le Kymi Ring devrait être un circuit de niveau 2 mais qui n'a pas pour ambition d'accueillir la catégorie reine, au moins dans un premier temps. Les recherches se penchent depuis un certain temps pour séduire des disciplines telles que les World Series by Renault, le GP3, la F3, le DTM, le WTCC, le WEC ou encore le FIA-GT. Quant à la F1, les responsables du projet rappelaient en août dernier que ce n'était pas le but recherché. 

"La Formule 1 n’est pas notre objectif, mais ce serait possible. Mais comme je l’ai dit, ce n’est pas notre objectif principal", rappelait Jani Berckman, directeur général de l’AKK Motorsport. "Nous sommes enthousiastes à l’idée d’obtenir la licence FIA pour les autres compétitions avant de penser à la Formule 1. Il ne faut pas oublier que la F1 est très chère."

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Giacomo Agostini , Bernie Ecclestone , Mika Kallio , Johann Zarco , Niklas Ajo
Type d'article Actualités
Tags grand prix de finlande, kymi ring, motogp, superbike, wsbk