Ezpeleta affirme que la saison MotoGP aura bel et bien lieu

Malgré l'annulation et le report des deux premières manches, la saison MotoGP n'est pas en danger, assure son promoteur.

Ezpeleta affirme que la saison MotoGP aura bel et bien lieu

Le calendrier MotoGP a connu deux rebondissements en l'espace de quelques heures, avec d'abord l'annulation du Grand Prix du Qatar pour la catégorie MotoGP alors qu'il devait avoir lieu cette semaine, puis le report de l'épreuve thaïlandaise prévue dans deux semaines. En l'état, la catégorie reine ne débuterait sa saison que dans un mois, avec ce qui devait être le troisième Grand Prix du championnat, alors que l'épreuve qatarie est sauvée pour les catégories Moto2 et Moto3.

Lire aussi :

Après cette série d'annonces, et alors que la situation internationale reste instable au vu de l'évolution rapide de l'épidémie de coronavirus, Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, a pris la parole afin d'expliquer comment ces décisions avaient été prises. Il l'assure, la saison aura bel et bien lieu, cependant il était nécessaire de suivre les recommandations des instances locales dans cette situation exceptionnelle et sérieuse.

"Nous avons été en contact étroit avec les autorités du Qatar afin de comprendre exactement ce que nous devions faire", explique Carmelo Ezpeleta au sujet du premier Grand Prix concerné. "Puis, pendant le week-end, la situation a beaucoup changé. Samedi et dimanche, cela n'était pas un problème spécifique pour quiconque, mais nous avons ensuite reçu dimanche une indication de la part des autorités au Qatar selon laquelle, compte tenu de la situation en Italie et dans le monde, toute personne de nationalité italienne, ou résidant en Italie et qui en arriverait, devrait s'assurer qu'elle n'a pas été en Italie au cours des 14 derniers jours."

"Dans ces cas-là, ce n'est pas que l'entrée au Qatar est interdite, mais il est indiqué à toute personne qui s'est trouvée en Italie au cours des 14 derniers jours qu'elle sera placée en quarantaine pendant 14 jours au Qatar. Bien entendu, cela n'est pas possible pour nos membres et c'est ce qui nous a conduits à annuler la catégorie MotoGP au Grand Prix du Qatar", souligne-t-il. La situation était bien sûr différente pour les deux autres catégories, puisque des essais ont été menés à Losail jusqu'à dimanche. "Étant donné que le Moto2 et le Moto3 ont été en essais cette semaine au Qatar, il est possible d'enchaîner avec le championnat, mais seulement avec le Moto2 et le Moto3, et de même pour l'Asia Talent Cup."

Le cas de la Thaïlande est différent, car c'est cette fois une décision gouvernementale quant à la tenue d'événements publics qui a eu raison du Grand Prix. "Nous avons parlé aux autorités thaïlandaises tout le week-end et ils nous ont indiqué que tôt lundi matin, à l'heure thaïlandaise, il y aurait une réunion afin de décider quels événements pouvaient avoir lieu en Thaïlande", explique Carmelo Ezpeleta. "Ce n'est pas lié aux Italiens ou au fait que quiconque d'une autre nationalité se rende en Thaïlande, c'est qu'ils ont décidé d'annuler les grands événements réunissant un grand nombre de spectateurs. La situation est différente de celle que nous connaissons avec le Qatar."

Lire aussi :

Grand Prix très populaire depuis son intégration au calendrier MotoGP et ayant réuni en 2018 et en 2019 le plus grand nombre de spectateurs, la Thaïlande n'est pas annulée mais bien reportée, la Dorna souhaitant "essayer de lui trouver une date à la fin de l'année pour que le Grand Prix puisse avoir lieu". Cela placerait donc l'épreuve de Buriram à une date plus proche de celle qui était la sienne ces deux dernières années.

Les mêmes efforts s'appliqueront au reste du championnat, car Carmelo Ezpeleta le promet, "il y aura une saison 2020 du MotoGP, absolument". Promettant que les dirigeants vont "rester attentifs à la situation car elle change de jour en jour", le promoteur affirme son souhait "de disputer toutes les courses de la saison 2020".

Pour le moment, le début de la saison MotoGP est donc fixé dans un mois, avec le Grand Prix des Amériques. Vendredi, les organisateurs de l'épreuve texane se sont eux-mêmes dits favorable à son maintien, mettant en avant des mesures sanitaires qui devraient être généralisées, tel que le contrôle de la température pour les personnes accédant au circuit et la distribution de masques et de gel hydroalcoolique. Les organisateurs du Grand Prix d'Argentine, la suivante au calendrier, ont également affirmé le maintien de leur épreuve à ce jour.

partages
commentaires
Le report du GP de Thaïlande MotoGP est officiel

Article précédent

Le report du GP de Thaïlande MotoGP est officiel

Article suivant

Coronavirus : déception et compréhension après les annulations

Coronavirus : déception et compréhension après les annulations
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021