Ezpeleta affirme que la saison MotoGP aura bel et bien lieu

Malgré l'annulation et le report des deux premières manches, la saison MotoGP n'est pas en danger, assure son promoteur.

Ezpeleta affirme que la saison MotoGP aura bel et bien lieu

Le calendrier MotoGP a connu deux rebondissements en l'espace de quelques heures, avec d'abord l'annulation du Grand Prix du Qatar pour la catégorie MotoGP alors qu'il devait avoir lieu cette semaine, puis le report de l'épreuve thaïlandaise prévue dans deux semaines. En l'état, la catégorie reine ne débuterait sa saison que dans un mois, avec ce qui devait être le troisième Grand Prix du championnat, alors que l'épreuve qatarie est sauvée pour les catégories Moto2 et Moto3.

Lire aussi :

Après cette série d'annonces, et alors que la situation internationale reste instable au vu de l'évolution rapide de l'épidémie de coronavirus, Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, a pris la parole afin d'expliquer comment ces décisions avaient été prises. Il l'assure, la saison aura bel et bien lieu, cependant il était nécessaire de suivre les recommandations des instances locales dans cette situation exceptionnelle et sérieuse.

"Nous avons été en contact étroit avec les autorités du Qatar afin de comprendre exactement ce que nous devions faire", explique Carmelo Ezpeleta au sujet du premier Grand Prix concerné. "Puis, pendant le week-end, la situation a beaucoup changé. Samedi et dimanche, cela n'était pas un problème spécifique pour quiconque, mais nous avons ensuite reçu dimanche une indication de la part des autorités au Qatar selon laquelle, compte tenu de la situation en Italie et dans le monde, toute personne de nationalité italienne, ou résidant en Italie et qui en arriverait, devrait s'assurer qu'elle n'a pas été en Italie au cours des 14 derniers jours."

"Dans ces cas-là, ce n'est pas que l'entrée au Qatar est interdite, mais il est indiqué à toute personne qui s'est trouvée en Italie au cours des 14 derniers jours qu'elle sera placée en quarantaine pendant 14 jours au Qatar. Bien entendu, cela n'est pas possible pour nos membres et c'est ce qui nous a conduits à annuler la catégorie MotoGP au Grand Prix du Qatar", souligne-t-il. La situation était bien sûr différente pour les deux autres catégories, puisque des essais ont été menés à Losail jusqu'à dimanche. "Étant donné que le Moto2 et le Moto3 ont été en essais cette semaine au Qatar, il est possible d'enchaîner avec le championnat, mais seulement avec le Moto2 et le Moto3, et de même pour l'Asia Talent Cup."

Le cas de la Thaïlande est différent, car c'est cette fois une décision gouvernementale quant à la tenue d'événements publics qui a eu raison du Grand Prix. "Nous avons parlé aux autorités thaïlandaises tout le week-end et ils nous ont indiqué que tôt lundi matin, à l'heure thaïlandaise, il y aurait une réunion afin de décider quels événements pouvaient avoir lieu en Thaïlande", explique Carmelo Ezpeleta. "Ce n'est pas lié aux Italiens ou au fait que quiconque d'une autre nationalité se rende en Thaïlande, c'est qu'ils ont décidé d'annuler les grands événements réunissant un grand nombre de spectateurs. La situation est différente de celle que nous connaissons avec le Qatar."

Lire aussi :

Grand Prix très populaire depuis son intégration au calendrier MotoGP et ayant réuni en 2018 et en 2019 le plus grand nombre de spectateurs, la Thaïlande n'est pas annulée mais bien reportée, la Dorna souhaitant "essayer de lui trouver une date à la fin de l'année pour que le Grand Prix puisse avoir lieu". Cela placerait donc l'épreuve de Buriram à une date plus proche de celle qui était la sienne ces deux dernières années.

Les mêmes efforts s'appliqueront au reste du championnat, car Carmelo Ezpeleta le promet, "il y aura une saison 2020 du MotoGP, absolument". Promettant que les dirigeants vont "rester attentifs à la situation car elle change de jour en jour", le promoteur affirme son souhait "de disputer toutes les courses de la saison 2020".

Pour le moment, le début de la saison MotoGP est donc fixé dans un mois, avec le Grand Prix des Amériques. Vendredi, les organisateurs de l'épreuve texane se sont eux-mêmes dits favorable à son maintien, mettant en avant des mesures sanitaires qui devraient être généralisées, tel que le contrôle de la température pour les personnes accédant au circuit et la distribution de masques et de gel hydroalcoolique. Les organisateurs du Grand Prix d'Argentine, la suivante au calendrier, ont également affirmé le maintien de leur épreuve à ce jour.

partages
commentaires
Le report du GP de Thaïlande MotoGP est officiel
Article précédent

Le report du GP de Thaïlande MotoGP est officiel

Article suivant

Coronavirus : déception et compréhension après les annulations

Coronavirus : déception et compréhension après les annulations
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021