Ezpeleta transmet "confiance et calme" face au COVID-19

Le PDG de Dorna Sports s'adresse aux fans et aux acteurs des deux grands championnats mondiaux qu'il régit, appuyant sur le caractère provisoire de l'arrêt actuel des compétitions.

Ezpeleta transmet "confiance et calme" face au COVID-19

En ce 20 mars, qui aurait dû marquer le début du Grand Prix de Thaïlande MotoGP, Carmelo Ezpeleta a adressé une lettre ouverte aux fans des Grands Prix moto, qui tous, d'un pays à l'autre, vivent à la fois dans l'angoisse provoquée par la pandémie de COVID-19 et dans l'incertitude quant à la date à laquelle la compétition pourra reprendre, en même temps que la vie normale.

"L'ensemble du paddock et de la famille MotoGP était censé faire ce que nous aimons le plus : courir. Nous aurions adoré voir les pilotes de chaque catégorie se battre en piste et nous offrir une bagarre jusque dans le dernier virage comme nous pouvions l'attendre de Buriram", écrit Carmelo Ezpeleta.

Et le patron de la Dorna de poursuivre : "En raison de la crise du coronavirus qui balaie la planète, il est clair que cela n'a pas été possible compte tenu des mesures préventives mises en place par les gouvernements du monde entier pour préserver notre santé. C'est pourquoi, aujourd'hui plus que jamais, nous devons être conscients de notre responsabilité et nous soutenir mutuellement en suivant ces restrictions et les recommandations des autorités dans l'intérêt de tous."

"Ce virus empêche le monde de tourner, et ce pendant une durée indéfinie, mais nous sommes sûrs que nous reprendrons notre vie quotidienne et que nous en sortirons encore plus forts qu'avant. Il s'agit d'une pause provisoire et je veux transmettre à tous un message de confiance et de calme dans cette situation."

Lire aussi :

Depuis près de 30 ans, Dorna Sports gère en sa qualité de promoteur les Grands Prix moto, une responsabilité étendue par la suite notamment au WorldSBK. Comme il l'a fait récemment, alors qu'il est plusieurs fois apparu en première ligne pour informer des changements engendrés par l'épidémie de coronavirus, Carmelo Ezpeleta rappelle que la mission de sa société est la course, "et cela continuera à être le cas".

"Même dans les pires situations, nous maintiendrons notre devise : le but est de courir. Nous avons la compétition dans le sang et je ne peux pas imaginer de scénario capable de nous arrêter. Le COVID-19 a touché chacune des compétitions sportives mondiales, et cette pandémie n'a malheureusement pas épargné le début du Championnat du monde MotoGP 2020. Néanmoins, notre sport va perdurer et continuer à courir, comme il l'a toujours fait depuis sa création en 1949."

Le calendrier MotoGP a d'ores et déjà subi de gros changements sur son programme pour les mois de mars et d'avril, annulant un Grand Prix et en en remportant trois autres pour repousser le lancement de la saison de deux mois. Celui-ci est désormais fixé à début mai, cependant chacun sait que la situation peut encore être amenée à évoluer comme l'ont prouvé nombre d'autres championnats, à l'instar de la F1 dont le début de saison est désormais fixé à début juin.

"Après les changements que nous avons déjà annoncés, nous devons maintenant nous tenir au courant de chaque détail à la fois quant à l'évolution de cette pandémie et aux politiques gouvernementales, dans le but de maintenir le nombre maximum d'événements. C'est notre principal but et notre objectif à l'heure actuelle", assure Carmelo Ezpeleta, qui précise que "la situation est identique pour le WorldSBK" (dont le programme a subi plusieurs modifications également) et que les calendriers de la Coupe du monde MotoE, du Championnat du monde junior FIM Moto3 et de toutes les séries annexes sont modifiés. "Nous ferons également tout notre possible pour les accueillir au mieux de nos capacités", ajoute-t-il.

En attendant d'entrevoir une date de sortie à cette crise profonde, l'impact financier n'est pas négligeable et inquiète les différents acteurs impliqués dans ces domaines. Sur ce point, Carmelo Ezpeleta se montre également à l'écoute et attentionné : "Au sein de la Dorna, nous nous efforçons de faire en sorte que cette crise ne laisse à la famille du MotoGP et à tous nos paddocks qu'une seule conséquence : celle d'un calendrier modifié."

Saluant "la patience, le professionnalisme et la véritable compréhension" de toutes les personnes impliquées, Carmelo Ezpeleta ajoute : "Nos pensées et toute action que nous entreprendrons sont centrées sur deux choses : nos fans et, bien sûr, tous ceux qui travaillent si dur pour rendre nos championnats possibles. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour voir les pilotes, les ingénieurs, les mécaniciens, le personnel logistique, les dirigeants, les caméramans, les journalistes, les techniciens multimédia, les coordinateurs et toutes les autres personnes formant une part essentielle de notre sport revenir à ce que nous faisons de mieux : courir. Ce qui a toujours été, est et restera l'essence même de ce que nous sommes."

Le promoteur espagnol promet que tout est mis en œuvre afin que nous puissions "de nouveau divertir et enthousiasmer [les] fans dès que possible. Ils sont infatigables et nous suivent fidèlement de piste en piste ou via n'importe quel support ou plate-forme, d'un bout à l'autre du monde. Nous le leur devons, ainsi qu'à l'incroyable Histoire de notre sport. Alors, à tous ces fans, il ne reste qu'une chose à dire : nous espérons vous revoir bientôt, à nouveau en piste."

partages
commentaires
Petrucci dans l'attente : négociations reportées à l'été

Article précédent

Petrucci dans l'attente : négociations reportées à l'été

Article suivant

Brivio : La crise du coronavirus "affecte le MotoGP" et ses équipes

Brivio : La crise du coronavirus "affecte le MotoGP" et ses équipes
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021