MotoGP
25 mars
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Argentine
08 avr.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP des Amériques
15 avr.
Prochain événement dans
82 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Catalogne
03 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
145 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
166 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
201 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
215 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
229 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
250 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
257 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
271 jours
28 oct.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
292 jours

Fabio Quartararo "vraiment triste" de sa 14e place à Portimão

partages
commentaires
Fabio Quartararo "vraiment triste" de sa 14e place à Portimão
Par :

Un arm-pump a provoqué la baisse de rythme de Fabio Quartararo au Grand Prix du Portugal, à nouveau hors du top 10 à l'arrivée. Le Français ne cache pas sa frustration après une fin de saison nettement en dessous de ses attentes.

Le Grand Prix du Portugal a illustré la fin de saison difficile de Fabio Quartararo. Avant l'extinction des feux, le Niçois n'a pas pu enclencher le variateur de sa Yamaha, ce qui l'a fait cabrer au moment de s'élancer. Quartararo est passé de la cinquième à la huitième place, avec encore l'espoir de doubler certains de ses rivaux, mais il a finalement dégringolé dans le classement pour voir l'arrivée à une décevante 14e place. Le pilote du team SRT n'a pas été touché par le souci de pression de pneu qui l'avait ralenti au GP d'Aragón mais par une douleur au bras, et il a donc dû ralentir. 

"C'était très mauvais pour moi", a reconnu Quartararo. "J'ai eu un problème avec le holeshot device au départ, donc j'ai pris un très mauvais envol et j'ai perdu des places. Je pensais que je pouvais remonter, mais malheureusement, un peu avant la mi-course, j'ai eu un arm-pump. C'était assez étrange. J'ai eu l'impression que d'autres pilotes avaient un arm-pump. Je suis vraiment, vraiment triste. Je pense qu'on pouvait finir entre la cinquième et la huitième place aujourd'hui. C'était très difficile à partir de la mi-course. Je voulais faire mieux."

Lire aussi :

Arrivé à Portimão au cinquième rang, Fabio Quartararo pouvait encore prendre la deuxième place d'un championnat qu'il a longtemps mené cette année. Sa course difficile l'a finalement fait chuter à la huitième position de la catégorie tandis que son équipier, Franco Morbidelli, est devenu vice-champion grâce à son nouveau podium. Alors qu'il quitte ce soir le team Petronas pour rejoindre l'équipe Yamaha factory, Quartararo reconnaît finir la saison avec un goût amer.

"Quand on finit les trois dernières courses si mal, c'est dur d'être content de la saison", reconnaît celui qui n'a plus connu un seul top 10 en course après le GP de Teruel, tout en se satisfaisant de ce qu'il a accompli plus tôt dans l'année. "Mais je peux dire que c'est une saison dont je me souviendrai. J'ai gagné trois Grands Prix. Certains pilotes ne gagnent jamais en MotoGP et j'ai trois victoires. Si on regarde ça, c'est positif. En un sens, c'était une bonne saison, mais malheureusement, la fin n'a pas été très bonne. Je suis un peu triste."

Morbidelli, le satellite qui reste en orbite

Article précédent

Morbidelli, le satellite qui reste en orbite

Article suivant

Andrea Dovizioso part "léger", mais "en colère"

Andrea Dovizioso part "léger", mais "en colère"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Portugal
Catégorie Course
Lieu Portimão
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Petronas SRT
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud