Fabio Quartararo a encore "beaucoup de mal" sous la pluie

Fabio Quartararo a senti des progrès dans le comportement de sa Yamaha sur piste humide ce vendredi au Grand Prix de Saint-Marin, mais il est resté en grande difficulté dans les virages rapides.

Fabio Quartararo a encore "beaucoup de mal" sous la pluie

La pluie tombée ce vendredi sur le circuit de Misano a une nouvelle fois illustré le manque de performance de Fabio Quartararo sur piste humide. Le leader du championnat a conclu les EL2 à une lointaine 18e place, à plus de deux secondes de Johann Zarco, auteur du meilleur chrono. Il estime qu'il aurait pu être plus proche mais reconnaît qu'il manque encore de confiance sur sa Yamaha dans ces conditions, malgré une légère amélioration.

"On a testé des réglages totalement différents cet après-midi", explique Quartararo. "C'était un peu mieux. C'est dommage d'avoir manqué mon dernier tour parce que j'ai amélioré mon chrono mais je n'ai amélioré aucun secteur. On a une petite marge [pour faire mieux], Je pense qu'on a légèrement progressé. C'était un peu mieux, mais je ne suis pas encore à l'aise sur la moto. Je sens qu'on a fait des progrès sur l'avant parce que mes sensations sont meilleures, mais je n'ai aucune sensation dans les virages rapides. C'est dur. On verra ce qu'on pourra faire mais pour le moment on a beaucoup de mal."

Fabio Quartararo a du mal à comprendre pourquoi il est si souvent en difficulté quand la pluie s'invite depuis l'an passé, après avoir été plus à l'aise dans des conditions de ce type lors de sa première saison en MotoGP. Ce vendredi, le Niçois avait l'impression que ses pneus manquaient de température alors que ce n'était pas le cas.

"En analysant les données, les températures étaient bonnes. On doit faire des analyses. C'était légèrement mieux avec nos changements dans les réglages. On reste à deux secondes du leader mais ce n'est pas notre véritable position. Je pense que notre vraie place est dans le top 12 [mais] en 2019, j'étais tout le temps dans le top 10 dans les séances sous la pluie. Je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à retrouver ces sensations. On va voir ce qu'on va pouvoir faire pour progresser avant les prochaines séances sur piste humide."

Lire aussi :

Quartararo est en difficulté dans tous les virages mais c'est surtout dans les courbes les plus rapides qu'il doit composer avec une Yamaha difficile à maîtriser : "C'est le principal problème. Sous la pluie, tout est sensible. Je peux vous dire que je n'ai aucune stabilité dans les virages rapides, et je n'ai pas beaucoup de confiance".

Fabio Quartararo a également peu d'enseignements à tirer de son septième chrono dans la séance de la matinée, où les pilotes ont pu rouler durant une demi-heure sur piste sèche. Ils débutent souvent le week-end avec une gomme tendre à l'avant afin de ne pas entamer leur quota de medium et de durs pour les deux journées suivantes mais le pilote Yamaha peine à s'exprimer avec cette gomme.

"En EL1, le pneu tendre à l'avant était assez difficile. Mais pour gérer [les pneus dans] le week-end, on doit débuter avec le pneu tendre, que je n'aime pas vraiment parce qu'il est trop tendre. On avait prévu de passer sur le medium dans l'après-midi mais ça n'a pas été possible avec la pluie. Au virage 11, j'avais un peu de mal à être vraiment rapide avec le tendre à l'avant ce matin."

Les conditions de piste n'ont logiquement pas permis aux pilotes d'améliorer leurs chronos en EL2 et Quartararo est donc pour le moment qualifié pour la Q2, grâce à sa performance de la matinée. Les pilotes auront la possibilité d'améliorer leurs temps samedi matin, si les conditions le permettent.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

EL2 - Zarco emmène un triplé Ducati sous la pluie

Article précédent

EL2 - Zarco emmène un triplé Ducati sous la pluie

Article suivant

Dovizioso épaté par Quartararo et Bagnaia cette saison

Dovizioso épaté par Quartararo et Bagnaia cette saison
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021