MotoGP
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
02 mai
Course dans
17 jours
C
GP d'Italie
30 mai
Course dans
45 jours
06 juin
Course dans
52 jours
C
GP d'Allemagne
20 juin
Course dans
66 jours
C
GP des Pays-Bas
27 juin
Course dans
73 jours
C
GP de Finlande
11 juil.
Course dans
87 jours
C
GP d'Autriche
15 août
Course dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
29 août
Course dans
136 jours
C
GP d'Aragon
12 sept.
Course dans
150 jours
C
GP de Saint-Marin
19 sept.
Course dans
157 jours
C
GP du Japon
03 oct.
Course dans
171 jours
C
GP de Thaïlande
10 oct.
Course dans
178 jours
C
GP d'Australie
24 oct.
Course dans
192 jours
31 oct.
Course dans
199 jours
C
GP de Valence
14 nov.
Course dans
213 jours

Quartararo reste prudent avant le verdict de Portimão

Le Grand Prix du Portugal, la semaine prochaine, apportera aux pilotes Yamaha des réponses importantes afin de mieux évaluer les progrès accomplis par la M1 cette saison.

Quartararo reste prudent avant le verdict de Portimão

Depuis les changements apportés au calendrier 2021, avec l'intégralité des essais de pré-saison ainsi que les deux premiers Grands Prix planifiés à Losail, puis une troisième manche finalement programmée à Portimão, les pilotes officiels Yamaha parlaient d'une même voix pour désigner le Grand Prix du Portugal comme un juge de paix.

Le temps exceptionnellement long offert au Qatar pour affiner les réglages des machines en adéquation avec les caractéristiques de la piste, mais aussi la configuration radicalement différente du circuit portugais et les difficultés qu'y ont rencontré les M1 en fin de saison dernière avaient en effet de quoi laisser planer doutes et inquiétudes. Maverick Viñales et Fabio Quartararo ont réussi une entame parfaite en signant les deux victoires en jeu à Doha, et il est donc l'heure pour eux de se tourner vers l'Algarve pour se confronter à ce nouveau défi, très attendu.

Lire aussi :

Le pilote français n'a pas caché son enthousiasme face aux performances dont il a été capable au Qatar et aux sensations que lui a procuré l'évolution 2021 de machine. Pourtant, il n'a eu de cesse de tempérer sa confiance, préférant garder sagement à l'esprit qu'une hirondelle ne fait pas le printemps, aussi prometteurs puissent être les signes de la renaissance.

"Je suis super content", expliquait-il dimanche après sa victoire à Losail. "C'est vrai que cette piste nous aide beaucoup à faire de bons dépassements comme à la sortie du virage 10. Je me sentais super bien avec la moto dans les virages 8, 9 et 15, et pour dépasser. C'est bien aussi qu'on ait une grande confiance sur l'avant, parce que tous les pilotes sont très rapides mais, parfois, on dépasse et on ne sait pas ce qui va se passer ensuite car on sent l'avant bouger. C'est quelque chose qu'on n'avait pas l'année dernière : j'entrais juste dans les virages et je n'avais pas de sensations et je perdais l'avant. Avec cette moto, j'ai senti que j'avais un peu plus de confiance sur l'avant et je sens beaucoup plus la limite."

"C'est ce dont j'ai besoin pour être rapide, et on l'a à l'heure actuelle au Qatar. Je croise les doigts pour qu'on l'ait sur toutes les courses et qu'on puisse faire de solides dépassements", poursuivait le pilote français, désormais tourné vers le prochain rendez-vous et les réponses qu'il en attendra, essentielles pour véritablement juger des progrès de la Yamaha.

"On verra [la semaine prochaine], car Portimão a été l'une des pistes les plus difficiles pour nous [l'année dernière], où l'on a été en difficulté. Mis à part Franco [Morbidelli], qui a la spec de 2019 et qui a terminé troisième, on a fini dixième, 11e et 14e. On y verra le potentiel de notre moto. Pour le moment, je peux dire que dépasser est beaucoup mieux que l'année dernière, parce que j'arrive à sentir la limite et je sais où elle se trouve. J'ai eu de très bonnes sensations au Qatar, et voyons ce qu'il en sera sur toutes les autres courses, mais en tout cas je me sens bien sur la moto."

Ces dernières semaines, Quartararo a systématiquement modéré les conclusions trop hâtives quant au potentiel de la M1, rappelant après sa victoire qu'il faut avancer "pas à pas". Il faut dire que la saison 2020 lui a appris à ses dépens qu'un championnat entamé à la perfection pouvait révéler de lourdes déceptions. "L'année dernière, j'ai gagné les deux premières courses à Jerez, à la deuxième j'ai eu jusqu'à huit secondes d'avance… Alors, pas à pas", martelait-il dimanche.

"On a couru deux fois sur la même piste. Je me sens en confiance avec la moto et je sens qu'on peut être rapides, mais je ne veux pas vous dire oui et qu'ensuite ce soit non. Pour le moment, je crois en notre moto mais je ne peux pas dire que ça va fonctionner toute l'année. Pour le moment, on a une très bonne moto."

partages
commentaires

Voir aussi :

Pas de chicane supplémentaire à Spielberg cette année

Article précédent

Pas de chicane supplémentaire à Spielberg cette année

Article suivant

Zarco "surpris" mais pas inquiet des performances de Martín

Zarco "surpris" mais pas inquiet des performances de Martín
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021