Quartararo : "Le rythme pour le podium, voire la victoire"

Qualifié deuxième à Brno, Fabio Quartararo reste confiant en vue de la course malgré sa chute aujourd'hui.

La série de quatre pole positions consécutives de Fabio Quartararo, entamée en fin de saison dernière, a pris fin ce samedi à Brno sur une petite chute survenue dans son ultime tentative en qualifications.

Le Français, qui s'élancera derrière Johann Zarco dimanche, avait dû couper son effort dans le tour précédent alors que la chute de Cal Crutchlow avait engendré la sortie des drapeaux jaunes. Seulement, sur un bitume unanimement décrit comme étant en très mauvais état, tenter un second tour à l'attaque maximale revenait sans doute à en demander un peu trop à ses pneus.

"Malheureusement Cal est tombé devant moi, ça a entraîné le drapeau jaune, or on sait que sur cette piste les conditions sont très mauvaises et que c'est [sur] le premier tour du pneu [qu'on fait le temps] sinon c'est fini. Mon premier secteur était vraiment bon mais ensuite Cal est tombé alors j'ai ralenti. J'ai tenté un autre tour mais j'étais un peu trop à la limite !" sourit le pilote Petronas. "J'ai fait de mon mieux, mais ça n'était pas suffisant, j'ai poussé trop fort, je suis passé sur une bosse dans le virage 13 et je suis tombé."

Lire aussi :

Indemne, Quartararo balaye bien vite la pointe de déception engendrée par cette pole envolée alors qu'elle était possiblement à sa portée, et se tourne vers la course. Lui qui déplorait hier une journée difficile bien qu'il ait signé le meilleur temps, se félicite à présent d'avoir trouvé la clé en EL4, la séance la plus représentative de la course à venir.

"Je suis content car je ressens la limite : j'ai freiné trop tard dans l'avant-dernier virage mais c'est bon à savoir et je vais bien, le principal objectif était d'être en première ligne", assure-t-il. "On a beaucoup progressé sur le rythme en EL4. Je suis content et j'ai hâte d'être à demain parce que je pense que notre rythme va nous permettre de nous battre pour un très bon résultat, peut-être pour la victoire, alors on verra comment ça se passera. Ce ne sera pas une course facile."

"En rythme, on connait les sensations, alors on verra demain comment ce sera après le Moto2 mais je suis content de ce qu'on a fait aujourd'hui", souligne Quartararo, accompagné par son coéquipier, Franco Morbidelli, dans le top 3, alors qu'il le désignait comme étant l'homme le plus rapide à l'issue de la première journée.

Lire aussi :

Est-ce à dire qu'il faut prévoir une autre course dominée par les Yamaha ? "Notre problème était de voir où seraient les Ducati : Dovi et Jack sont plutôt loin, mais maintenant il y a Johann en première position !" s'étonne-t-il. "Je m'attendais à ce que Jack ou Andrea soit un peu plus rapide, mais ils semblent être en difficulté avec un si faible grip, alors que normalement c'est leur point fort vu la puissance de leur moteur. On sait que la Yamaha est bonne sur toutes les pistes."

"Ça ne sera pas une course facile, mais on sait qu'on a le rythme pour se battre pour le podium alors on va faire de notre mieux pour demain. Ce sera une course totalement différente de celles de Jerez", prévient Fabio Quartararo, double vainqueur en Andalousie et solide leader du championnat.

partages
commentaires
Pol Espargaró : "Je paye le mauvais travail des commissaires, c'est injuste"

Article précédent

Pol Espargaró : "Je paye le mauvais travail des commissaires, c'est injuste"

Article suivant

Zarco : Bien se montrer pour "peut-être avoir la moto d'usine"

Zarco : Bien se montrer pour "peut-être avoir la moto d'usine"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021