Favori à l'issue de la pré-saison, Viñales doit à présent confirmer en course

partages
commentaires
Favori à l'issue de la pré-saison, Viñales doit à présent confirmer en course
Par : Willy Zinck
22 mars 2017 à 16:10

C'est peu de dire que le nouveau pilote Yamaha a impressionné durant l'hiver. Mais si ses performances en font un pilote sur qui compter pour le titre, l'Espagnol doit encore faire ses preuves en course.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Arrivé cet hiver chez Yamaha, Maverick Viñales a fait forte impression lors des trois séances d'essais officiels de la pré-saison, et n'a pas mis beaucoup de temps pour s'affirmer au sein de l'équipe japonaise.

Car l'ex-pilote Suzuki ne s'est pas contenté de battre son coéquipier Valentino Rossi lors de chacune des séances d'essais, il a aussi réalisé le meilleur chrono absolu lors de chacune d'entre elles. Une véritable performance qui fait de l'Espagnol un favori logique dans la course au titre cette année.

Mais le meilleur temps réalisé il y a une dizaine de jours sur le tracé de Losail confère aussi et surtout à celui-ci un avantage psychologique sur la concurrence avant même la première course de l'année, en signant le meilleur temps absolu il y a une dizaine de jours sur le tracé qui accueillera la première manche du championnat ce week-end.

Pourtant, l'ex-pilote Suzuki préfère relativiser, concédant cependant que beaucoup de travail a été accompli sur la YZR-M1. "Pour le moment, ce n’était que la pré-saison", tempère Viñales. "Il est clair que nous nous sentons forts, car nous avons beaucoup travaillé sur les réglages. Nous allons essayer de renouveler ce niveau de compétitivité ce week-end. L’équipe a beaucoup travaillé, et la moto n’a cessé de s’améliorer cet hiver. Tout est prêt. Le châssis est OK, et il ne nous manque plus qu'un petit quelque chose au niveau de l'électronique."

Le pilote espagnol aurait donc difficilement pu rêver d'un meilleur prélude au championnat, lui qui s'est parfaitement adapté à sa nouvelle moto. "Mon style de pilotage n’a pas beaucoup changé. Pour ma part, j’ai surtout dû adapter ma façon de travailler du fait que je travaille avec de nouvelles personnes. Mais nous allons dans le bon sens, et je suis très confiant. À chaque fois que je prends la piste, je suis à 100%. Je suis en confiance, et je crois que c'est la base. C'est important d'être en confiance et de savoir que la moto fonctionne."

La référence Márquez

Avec de tels résultats durant l'hiver, le numéro 25 fait donc office de favori en ce début de saison. Conscient de la surprise qu'a pu constituer sa pointe de vitesse lors des essais, Viñales explique ainsi vouloir prendre exemple sur Marc Márquez, lui aussi vainqueur précoce, et qui a de surcroît remporté son premier titre dès sa première saison dans la catégorie reine. "La première année de Marc en MotoGP a été incroyable. Il a su prendre la pression du bon côté. Il a fait de bonnes choses par le passé. Je vais donc essayer d’être fort, rapide, et de parvenir au même niveau."

Reste que les essais de pré-saison sont une chose. Et convertir en course les bonnes performances entrevues lors des différents tests en est une autre. Un point d'interrogation demeure en effet sur la capacité de Viñales à supporter la pression et ce nouveau statut de favori qui lui colle désormais à la peau. Mais l'Espagnol a une botte secrète. "J’essaie de rester tout le temps concentré. J’essaie de visualiser les tours mentalement, de me concentrer sur les départs, mon rythme de course. Tout cela m’aide à aborder la course plus sereinement. J'ai déjà connu ce type de pression en Moto3, et à l'époque je m'en étais plutôt bien sorti."

Article suivant
Márquez : "Le véritable révélateur, ce sera ce week-end"

Article précédent

Márquez : "Le véritable révélateur, ce sera ce week-end"

Article suivant

Lorenzo : "Je ne me pose aucune limite, tout peut arriver"

Lorenzo : "Je ne me pose aucune limite, tout peut arriver"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Mercredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview