Fernández "comme un enfant" et motivé après ses premiers points

Après un début de saison compliqué, Raúl Fernández a enfin marqué ses premiers points à Barcelone et au Sachsenring et espère continuer dans cette voie ce week-end à Assen.

Fernández "comme un enfant" et motivé après ses premiers points
Charger le lecteur audio

En arrivant au Grand Prix de Catalogne il y a trois semaines, Raúl Fernández était le seul pilote de la grille (hors pilotes d'essais ou remplaçants) à n'avoir marqué encore aucun point au championnat. En difficulté depuis son arrivée en MotoGP, le jeune Espagnol ne parvenait pas à avoir un déclic sur sa KTM et se voyait stagner face aux progrès des autres rookies, qui avaient de plus pris de l'avance sur lui à la suite de ses forfaits aux GP du Portugal et d'Espagne. Il s'était en effet blessé au niveau des ligaments de la main lors des essais libres à Portimão et n'avait pu reprendre la piste qu'en France.

Vice-champion du monde Moto2 en titre et toujours habitué aux avant-postes, Fernández ne cachait alors pas sa frustration et son impatience devant son manque de résultats. Il est finalement parvenu à passer un premier cap à Barcelone en terminant dans le top 15, avant de continuer sur sa lancée au Sachsenring en finissant cette fois au 12e rang.

Bien qu'il ait perdu du temps en début de course en raison de la surchauffe de son pneu avant, il a roulé "plus ou moins" dans le même rythme que celui des pilotes KTM officiels.

"C'est la première fois de la saison que j'ai vraiment apprécié piloter la moto", a-t-il déclaré au site officiel. "Je crois que c'est le meilleur moment de la saison, je me suis amusé comme un enfant, comme l'an dernier !"

"On a fait quelque chose ce matin lors du warm-up et je me suis senti mieux sur la moto, je ne sais pas pourquoi et j'ai été très régulier. Honnêtement je ne sais pas ce qu'ils ont changé mais ce sont de petits changements, pas des gros. C'est comme une clé et une fois qu'elle est amenée elle ouvre la porte. Je visais ça. J'ai progressé, avec la moto et sur moi-même. Je vois que la moto m'aide un peu, je pousse en course et on s'améliore."

Forcément, après avoir fini consécutivement dans les points lors des deux derniers Grands Prix, le pilote Tech3 espère pouvoir confirmer ce week-end à Assen afin d'entamer la pause estivale sur une note positive, d'autant plus qu'il s'y était imposé l'an dernier en Moto2.

"C'était un résultat dont moi et mon équipe avions besoin après tout le travail fourni depuis le début de la saison. Plus encore que le résultat, avoir ce feeling après une course était vraiment important pour moi car ça m'apporte de la confiance", a-t-il ajouté. 

"Ça sera intéressant d'essayer [ce changement] à Assen parce que j'y ai de bons souvenirs de l'an dernier et je pense que ça sera une piste intéressante pour nous car il n'y a pas trop de stop and go."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Les qualifications, priorité de KTM pour progresser
Article précédent

Les qualifications, priorité de KTM pour progresser

Article suivant

RNF réticent à recruter Vietti, Binder conserve ses chances

RNF réticent à recruter Vietti, Binder conserve ses chances