Fin des essais pour KTM, bientôt les débuts en course

partages
commentaires
Fin des essais pour KTM, bientôt les débuts en course
Par : Léna Buffa
18 oct. 2016 à 17:20

Alors que le paddock MotoGP était installé dans l'enceinte du Twin Ring Motegi, la semaine dernière, KTM menait son ultime séance d'essais avant de faire débuter sa RC16 en course, le mois prochain à Valence.

Randy de Puniet, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16
Photo de groupe
Randy de Puniet, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio se fait panneauter
Mika Kallio, Sebastian Risse, Pit Beirer et Mike Leitner dévoilent la KTM MotoGP

Pour se préparer au mieux, le constructeur autrichien avait choisi d'investir le circuit Ricardo Tormo, qu'il retrouvait après y avoir déjà réalisé des tests en novembre dernier et en mars. Pour cette 12e séance de l'année, c'est Randy de Puniet qui a accompagné Mika Kallio, le Finlandais étant le pilote essayeur officiel de l'équipe et celui qui se verra confier cette très attendue wild-card.

"Ça a été une bonne année pour moi, même si je n'ai pas pu être sur la moto pour les 12 séances. Les améliorations étaient notables à chaque fois que je l'ai pilotée, y compris ici pour la dernière séance", souligne Randy de Puniet, qui a subi une chute sans gravité dès le premier jour, alors que la pluie s'était invitée à la fête.

Si cette séance avait des airs de fin de chapitre, Mika Kallio a tenu à rappeler qu'un an de développement était bien trop peu pour considérer le travail abouti et terminé. Sa participation au Grand Prix de Valence doit être une autre étape dans ce processus, visant avant tout à préparer la RC16 à disputer le championnat l'an prochain, cette fois aux mains de Pol Espargaró et Bradley Smith.

"Tout le monde dans l'équipe peut être très fier du travail abattu pendant cette année, mais en sports mécaniques, on n'arrive jamais vraiment au bout", résume le pilote finlandais. "Heureusement, on peut voir qu'il reste encore beaucoup de possibilités de progresser. Je dirais que notre niveau est bon. Ducati ayant été sur place (avec Michele Pirro pour mener les tests MotoGP, ndlr), cela nous donnait une bonne référence, mais c'est la course qui nous montrera où l'on se situe véritablement."

Plus que trois semaines avant l'épreuve du feu

Ce Grand Prix à venir dans trois semaines est désormais dans les esprits de chacun et Mika Kallio mesure l'honneur qui lui est confié, assurant être prêt à redoubler d'efforts pour ce rendez-vous majeur. "Naturellement, je vais attaquer encore plus sur place, devant les fans et aux côtés de tous nos adversaires, mais notre but doit être de passer la ligne d'arrivée. Peut-être que l'on pourrait aussi marquer un ou deux points, et si jamais tout se passe à la perfection, peut-être pourra-t-on faire encore un peu plus que cela. Nos exigences sont très élevées, tout comme les attentes venues de l'extérieur, mais il nous faut être réalistes et nous concentrer sur notre travail", prévient-il.

"Je pense que l'on a pu préparer la course de Mika, trouver de nouvelles choses et aussi en résoudre beaucoup d'autres", souligne Randy de Puniet, "mais maintenant il est temps de courir. Il va être excitant de voir ce qu'il sera possible de faire après seulement un an de développement. Je serai sur place et je croiserai les doigts et, naturellement, je souhaite le meilleur à toute l'équipe et, surtout, du succès."

"Il nous faut voir la wild-card du dernier Grand Prix comme un autre test", rappelle Mike Leitner, vice-Président onroad. "Cela nous offrira une nouvelle opportunité d'améliorer nos temps dans différentes conditions. Il serait idéal de terminer la course sans connaître de problèmes et de réaliser la meilleure performance possible, néanmoins il s'agira du premier Grand Prix de la KTM RC16, alors que les autres équipes ont déjà l'expérience de toute la saison en course."

Article suivant
Chronique Mamola - Márquez pourrait dominer le MotoGP comme l'a fait Rossi

Article précédent

Chronique Mamola - Márquez pourrait dominer le MotoGP comme l'a fait Rossi

Article suivant

Michelin a prévu des pneus spéciaux pour Phillip Island

Michelin a prévu des pneus spéciaux pour Phillip Island
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais KTM à Valence
Lieu Valencia
Pilotes Randy de Puniet , Mika Kallio
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais