MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
10 jours
16 oct.
Prochain événement dans
17 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
20 nov.
Prochain événement dans
52 jours

Morbidelli : "Si je dois avoir une chance, ce sera demain"

partages
commentaires
Par :

Qualifié en première ligne, Franco Morbidelli se sent plus fort que jamais et déterminé à récupérer le podium qu'il pensait mériter à Jerez et qui lui avait échappé.

Passé tout près à Jerez d'un podium dont la panne de son moteur l'a privé, Franco Morbidelli repart en quête d'un premier trophée en MotoGP. Lui qui peine quelque peu à sortir de l'ombre de Fabio Quartararo depuis qu'ils sont associés chez Petronas sait qu'il a parfois manqué de la réussite au bon moment, mais les deux solides journées qu'il vient de livrer à Brno le confortent dans l'idée que son heure est peut-être venue.

"Ce week-end est d'emblée bien parti pour nous, j'ai immédiatement eu de bonnes sensations sur la moto, et avec la piste, le grip et toutes ces petites choses-là. Cela me semble clairement être mon meilleur week-end MotoGP jusqu'à présent. J'en suis content et je vais essayer de capitaliser là-dessus demain", assure-t-il.

"Si je dois avoir une chance, ce sera demain, c'est clair. Je vais essayer d'aller chercher le podium et d'obtenir le meilleur résultat possible", prévient le pilote italien. "J'ai été rapide lors de nombreux week-ends l'année dernière, ainsi qu'à Jerez, mais ce week-end je semble avoir un peu plus de vitesse. Je vais donc clairement essayer d'obtenir le podium que je pense que j'aurais mérité à Jerez. Je vais faire de mon mieux demain."

Lire aussi :

"Je suis très heureux de la manière dont le week-end se passe, on a très bien travaillé. Malheureusement, j'ai eu une petite chute en EL4. J'ai perdu un peu de feeling à l'avant et j'ai dû attendre qu'il revienne pour faire mon premier time attack, mais je me suis finalement senti bien avec l'avant sur la deuxième sortie, j'ai retrouvé mes sensations et j'ai pu faire un bon tour qui vaut la première ligne. C'est bon pour nous."

"Il faudra voir où on en sera après le premier tour, pour comprendre quel type de course on aura et ce qu'il nous faudra faire", souligne Morbidelli, qualifié pour la cinquième fois en première ligne. Il sait que sa position de départ ne fera pas tout : la forte usure pneumatique pèsera fortement sur la course. Il s'y est préparé, mais ignore pour le moment si cela s’avérera suffisant pour l'intégralité des 21 tours.

"Un saut dans l'inconnu" après les 15 premiers tours

"Je pense qu'on a compris plusieurs choses pendant les EL4", explique-t-il au site officiel du MotoGP. "Les températures étaient plus élevées et les sensations étaient un peu moins bonnes que le matin. Il faut qu'on étudie bien cela ce soir et il va falloir qu'on ajuste les choses comme il faut pour la course de demain."

"Je n'ai vu personne couvrir une distance totale de course avec les pneus. La dégradation des pneus sera la clé alors à un moment donné de la course on fera un saut dans l'inconnu. Et ça vaudra pour tout le monde. Ce sera intéressant pour le public, mais aussi pour les pilotes", pressent-il.

"Personnellement, j'ai fait 15 tours avec le pneu de course et la course en fera 21. Ça veut donc dire qu'à environ six tours de la fin, je ferai ce saut dans l'inconnu ! Mais j'avais de bonnes sensations pendant ces 15 tours, alors je présume qu'il s'agira d'une baisse humaine. Mais je ne sais pas, on fera demain."

Avec Guillaume Navarro

Les deux premières lignes à Brno

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 France Johann Zarco Ducati 7 1'55.687  
2 France Fabio Quartararo Yamaha 6 1'55.990 0.303
3 Italy Franco Morbidelli Yamaha 7 1'55.998 0.311
4 Spain Aleix Espargaró Aprilia 7 1'56.074 0.387
5 Spain Maverick Viñales Yamaha 7 1'56.131 0.444
6 Spain Pol Espargaró KTM 6 1'56.142 0.455

Zarco : Bien se montrer pour "peut-être avoir la moto d'usine"

Article précédent

Zarco : Bien se montrer pour "peut-être avoir la moto d'usine"

Article suivant

Viñales troisième représentant Yamaha : "C'est ma faute"

Viñales troisième représentant Yamaha : "C'est ma faute"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Q2
Lieu Brno Circuit
Pilotes Franco Morbidelli
Équipes Petronas SRT
Auteur Léna Buffa