Franco Morbidelli pénalisé par un long-lap à Assen

Franco Morbidelli a reçu une pénalité de long-lap pour avoir gêné Marco Bezzecchi et Enea Bastianini en EL2 au GP des Pays-Bas.

Franco Morbidelli pénalisé par un long-lap à Assen
Charger le lecteur audio

Franco Morbidelli devra observer un long-lap au Grand Prix des Pays-Bas, pour être resté sur la trajectoire à une allure trop lente en EL2. L'infraction ayant été constatée à deux reprises en fin de séance : le pilote Yamaha a d'abord gêné Marco Bezzecchi au premier virage et six minutes plus tard, c'est Enea Bastianini qui l'a frôlé au virage 13, dans l'une des portions les plus rapides du tracé.

"Je suis sorti de la piste au virage 11 et en revenant sur le circuit, j'ai gêné Enea, et j'ai reçu une pénalité", a justifié Morbidelli, précisant qu'il acceptait la sanction infligée par Andres Somolinos, Freddie Spencer et Raffaele de Fabritiis, les commissaires de course.

Ces derniers ont précisé dans leur décision que Franco Morbidelli avait déjà reçu un avertissement verbal pour des manœuvres similaires la semaine dernière dans le cadre du Grand Prix d'Allemagne, ce qui a probablement joué un rôle dans la pénalité.

 

Pour Bastianini, la manœuvre de Morbidelli était dangereuse et il souhaite en discuter avec l'ensemble des pilotes. "Je ne suis pas content, je ne suis pas en Q2 à cause de Franco parce qu'il m'a gêné à la dernière chicane", déclaré le pilote Gresini. "C'était trop dangereux. On verra en Commission de sécurité parce que dans toutes les catégories et en MotoGP, ce n'est pas acceptable."

"Je veux en parler parce qu'il est sorti et qu'il est revenu sur la trajectoire dans un virage très rapide", a ajouté Bastianini, estimant que son compatriote aurait dû faire plus d'effort en regagnant la piste : "Il m'a vu mais c'était quand même dangereux."

Auteur d'un modeste 18e chrono ce vendredi mais par moment bien placé quand la piste était humide dans la matinée, Franco Morbidelli voit déjà ses chances de bon résultat s'éloigner ce week-end alors qu'il en a plus que jamais besoin, n'ayant décroché qu'un seul top 10 en course cette année, sous la pluie de Mandalika.

Le vice-Champion du monde 2020 devra respecter son long-lap, positionné au niveau des virages 3 et 4 sur ce tracé, dans les cinq premiers tours de la course.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Quartararo prudent pour ne pas se "mettre dans le rouge"
Article précédent

Quartararo prudent pour ne pas se "mettre dans le rouge"

Article suivant

Rins sur le point de signer un contrat d'usine avec Honda chez LCR

Rins sur le point de signer un contrat d'usine avec Honda chez LCR