GP de France - Lorenzo et Rossi vont dans la bonne direction

Le Grand Prix de France nous a habitués à la présence récurrente des Yamaha aux avant-postes. Même si les deux dernières éditions ont été remportées par Honda, la M1 arrive en terrain ami dans la Sarthe et nourrit par conséquent des ambitions à la hauteur de ses victoires passées et de ses nombreux podiums.

Bon début : ce vendredi, la marque d'Iwata a trusté les deux premières places du classement. Certes, ce potentiel demandera à être confirmé sur les moments-clés du week-end, néanmoins c'est un point de départ prometteur sur lequel baser la suite du programme.

Une fois n'est pas coutume, la machine la plus rapide de l'escadron Yamaha vient de l'équipe Tech3, aux mains de Bradley Smith. Grand dominateur à Jerez, Jorge Lorenzo se tient ce soir à mois de deux dixièmes de l'Anglais, satisfait d'avoir retrouvé de bonnes sensations sur une piste fraîche après avoir magistralement dompté la chaleur andalouse. "Une bonne première journée, puisque j'ai fini la séance de ce matin en troisième position et celle de cet après-midi deuxième. Ce sont de bonnes places," juge-t-il.

Toutefois, le Majorquin ne compte pas s'arrêter là. "Pour l'instant, je ne pense pas que l'on ait le meilleur set-up pour cette piste," suggère-t-il, "mais on est quand même compétitifs. Je crois que l'on a de la marge pour demain, en particulier pour améliorer notre rythme. On teste encore des réglages différents pour voir le quel est le meilleur. Il sera très important de tout bien réunir sur la moto et de ne pas trop perdre de rythme en course."

Toutes les photos de l'équipe Yamaha Factory

Du travail, il en reste aussi à Valentino Rossi. Classé sixième de cette première journée, le leader du Championnat du Monde ne compte que 0.133s de retard sur le trio de tête, mais souhaite gagner du temps dans les deux secteurs comportant les lignes droites du Bugatti.

"On a travaillé avec les pneus et recueilli de bonnes informations," explique Valentino Rossi. "La séance matinale s'est avérée plus difficile, mais cet après-midi on a progressé. Au final, j'ai bouclé un bon tour et affiché un assez bon rythme. Il nous faut travailler sur les secteurs 1 et 3, où je ne suis pas assez rapide. Néanmoins, mon feeling avec la moto n'est pas trop mauvais et apparemment on peut progresser si on travaille de la bonne manière. J'ai essayé les deux pneus et j'ai aimé le plus dur. Je crois qu'il peut faire office de bon choix pour la course, mais cela dépendra des températures et des conditions."

Comme à son habitude, l'équipe officielle Yamaha ne recherche pas la performance pure dès l'entame du week-end. Pourtant, l'objectif final reste clair : être prêts à se battre devant dimanche. "Il nous reste encore beaucoup de travail et nous pensons pouvoir progresser pour les qualifs. Il nous faut encore dédier du temps au choix du pneu course, mais nous allons dans la bonne direction pour la course de dimanche," promet Massimo Meregalli, directeur de l'équipe.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags circuit bugatti, grand prix de france, jorge lorenzo, le mans, motogp, valentino rossi, yamaha