Pas de date pour le test dont dépend le GP de Finlande 2020

partages
commentaires
Pas de date pour le test dont dépend le GP de Finlande 2020
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
8 mars 2019 à 09:26

Le retour de la Finlande au calendrier des Grands Prix moto dépend de la bonne tenue d'un test visant à valider la nouvelle piste, le KymiRing, or la date de celui-ci n'est pas encore fixée.

Pour accueillir comme prévu le MotoGP en 2020, la Finlande devra compter sur un test visant à faire découvrir les lieux aux équipes et à s'assurer que tout va bien. On ignore toutefois quand cette évaluation grandeur nature pourra avoir lieu, sachant qu'il faut d'abord attendre que le nouveau circuit, le KymiRing, soit terminé.

Lire aussi :

Il a été évoqué dans un premier temps l'hypothèse que les équipes de la catégorie reine puissent se rendre sur place les 28 et 29 août, afin de réaliser un test de découverte de la piste finlandaise durant une période creuse du championnat, entre les Grands Prix de Grande-Bretagne et de Saint-Marin. Les teams ont toutefois été informés ce vendredi, à Losail, que ces deux journées d'essais de la fin du mois d'août auraient lieu sur le circuit Marco Simoncelli, comme cela a été le cas dernièrement.

Si cette séance se déroulera donc finalement sur un circuit bien connu des équipes, la Dorna se réserve néanmoins la possibilité d'organiser un test sur le KymiRing dans le cas où les travaux seraient bouclés à temps.

On se souvient que fin janvier la Fédération finlandaise de motocyclisme et les promoteurs de l'épreuve avaient assuré que tout avançait selon le calendrier prévu et que la piste, terminée à 80%, pourrait accueillir un premier test à l'automne. Si jamais cela n'était finalement pas le cas, il serait alors fort probable que cette épreuve envisagée en Europe du nord ne figure pas au calendrier 2020, car chaque nouvelle entrée au programme du MotoGP est nécessairement précédée par un test sur place.

Après avoir accueilli le Continental Circus sans interruption depuis 1962, d'abord à Tampere puis à Imatra, la Finlande n'a plus figuré au calendrier des Grands Prix moto depuis 1982 (une dernière édition privée de la catégorie 500cc). Né en 2009, le projet du KymiRing a pris de l'ampleur au fil des années, jusqu'à l'entame de travaux effectifs l'an dernier afin de faire sortir de terre une piste de 4,5 km. Après une première évocation d'un Grand Prix pour 2018 puis pour 2019, il a récemment été fait état d'un accord avec la Dorna portant sur la période 2020-2023. Affaire à suivre, donc.

Lire aussi :

Le plateau MotoGP bénéficiera, quoi qu'il arrive, de deux tests officiels cette année. Le premier, comme annoncé, se tiendra sur le circuit de Misano les 28 et 29 août, et le deuxième sur le circuit de Jerez les 25 et 26 novembre. Ensuite, l'année 2020 démarrera comme celle de 2019 avec un shakedown de trois jours sur le circuit de Sepang du 2 au 4 février, avant le déroulé du test officiel les 7, 8 et 9 du même mois.

Article suivant
Rins : "Il est évident que je pense au titre"

Article précédent

Rins : "Il est évident que je pense au titre"

Article suivant

Honda alignera Bradl comme wild-card au GP d'Espagne

Honda alignera Bradl comme wild-card au GP d'Espagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Oriol Puigdemont
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu