GP de France MotoGP - Programme et guide d'avant-course

Place cette semaine au Grand Prix de France MotoGP, étape longuement attendue dans cette saison chamboulée et sur laquelle Fabio Quartararo se présentera en leader. Si vous ne faites pas partie des 5000 chanceux qui assisteront au Grand Prix sur place, voici toutes les infos indispensables pour ne rien manquer.

Depuis 2013, le programme était stable : après une première manche européenne en Andalousie, c'est dans la Sarthe que se poursuivait la saison MotoGP, en mai. La crise sanitaire mondiale en a décidé autrement cette année, avec un championnat concentré en 14 manches, toutes organisées sur le Vieux continent, et amputé de 11 pistes au total. Le Grand Prix de France aurait lui aussi pu être rayé du programme, mais les efforts menés depuis le mois de mars ont permis de sauver l'épreuve, vue comme "miraculée" par le président de la Fédération française de motocyclisme.

Mieux, contrairement à la plupart des Grands Prix qui se sont tenus jusqu'à présent, un petit nombre de spectateurs (5000) est même autorisé à assister à la journée de dimanche. On sera bien sûr loin des records de fréquentation battus chaque année, avec systématiquement plus de 100'000 spectateurs le dimanche et plus de 200'000 sur l'ensemble du week-end, et les traditionnels rendez-vous très populaires qui leur sont proposés (rencontres avec les pilotes, concerts et show mécanique) devront attendre une prochaine édition pour faire leur retour, mais de l'avis général ce sauvetage du rendez-vous tricolore est déjà un grand succès pour ses organisateurs.

C'est donc avec cinq mois de retard que le paddock investit le circuit Bugatti, avec les trois catégories du Championnat du monde. Le public pourra également assister à une manche du MotoE, déjà prévue l'an dernier mais finalement annulée. En revanche, les habituelles courses du CEV et de l'International Bridgestone Handy Race ne sont pas au programme cette fois.

Lire aussi :

Les horaires du Grand Prix de France

Le programme du Grand Prix de France

Afin de cohabiter avec la tenue du Grand Prix de l'Eifel en Formule 1, le départ de la course MotoGP sera exceptionnellement donné dimanche à 13h.

Retrouvez le programme à votre heure ici.

Où regarder le Grand Prix de France ?

Les chaînes du groupe Canal+ sont le diffuseur officiel du MotoGP en France et, cette semaine encore, elles retransmettront l'intégralité du programme. Les séances d'essais, les qualifications et les courses des trois catégories seront retransmises en direct et en intégralité, mais avec un dispositif exceptionnel. "Les abonnés pourront vivre le GP de France comme s'ils y étaient, en inside total", promet Canal+, qui bénéficiera d'un studio panoramique installé sur la terrasse du paddock.

La journée de vendredi sera à suivre sur Canal+ Décalé, de même que les EL3 des trois catégories et les qualifications Moto3 et Moto2 samedi. Pour les EL4 et les qualifications MotoGP, samedi, la couverture sera assurée par la chaîne Canal+, de même que pour les trois séances de warm-up dimanche matin. À l'heure des courses, il faudra rester sur Canal+ pour la catégorie Moto3 (11h20) puis pour le MotoGP (13h), mais basculer à nouveau sur Canal+ Décalé pour le Moto2 (14h30). À noter enfin que les courses MotoE (samedi à 16h15 et dimanche à 15h40) seront également proposées sur Canal+ Décalé.

Par ailleurs, et au même titre que la F1 qui va offrir deux Grands Prix en clair sur TMC, le MotoGP pourra être suivi sur une chaîne gratuite cette semaine. Rendez-vous est donné sur C8, chaîne du groupe Canal+, dimanche à 13h pour suivre la course de la catégorie reine en direct.

Guide circuit

Construit en 1965 et hôte de son premier Grand Prix de France en 1969, le circuit Bugatti du Mans accueille l'élite mondiale sans interruption depuis 2000, après une parenthèse (1996-1999) consécutive au grave accident d'Alberto Puig.

D'une longueur de 4,185 km, c'est un circuit complet, avec un premier virage très rapide mais aussi une série de virages lents qui, dans le compromis que doivent opérer les équipes techniques, tendent à prendre le dessus. Le tracé comporte au total neuf virages à droite et cinq à gauche, entrecoupés de courtes lignes droites.

Son caractère stop-and-go fait la part belle à la stabilité au freinage, à la maniabilité dans les changements de direction et à la traction. Les réaccélérations y sont en effet primordiales, bien plus que les vitesses de pointe, dont le record compte 40,1 km/h de moins que celui du Mugello. Notons par ailleurs que la ligne de départ est désormais positionnée 145 m plus loin qu'elle ne l'était il y a encore deux ans, un changement initialement mis en place afin d'offrir un meilleur point de vue aux spectateurs.

Légèrement réduites en 2018, les courses des trois catégories du Championnat du monde conservent cette année une longueur stable, avec 27 tours pour celle du MotoGP, 25 pour celle du Moto2 et 22 pour celle du Moto3.

Longueur de la piste 4,185 km
Largeur de la piste 13 m
Virages 5 gauche - 9 droite
Plus longue ligne droite 674 m
Distance de la course MotoGP 112,995 km (27tours)
Pole position à gauche
Construction 1965
Le tracé du Grand Prix de France

Le tracé du circuit Bugatti pour le Grand Prix de France

Records en vigueur :

Meilleur temps en course Maverick Vinales  1'32"309 2017
Record de la pole Johann Zarco  1'31"185 2018
Record V-max Andrea Iannone  316,6 km/h 2015
Record vitesse moyenne Johann Zarco  165,2 km/h 2018

L'allocation Michelin pour le GP de France :

L'allocation de pneus Michelin pour la saison 2020

L'allocation de pneus Michelin pour la saison 2020

  • Pneus slicks :

Avant :

Soft (bande blanche)

Medium (pas de bande)

Hard (bande jaune)

Arrière :

Soft (bande blanche) - Asymétrique, côté droit plus dur

Medium (pas de bande) - Asymétrique, côté droit plus dur

Hard (bande jaune) - Asymétrique, côté droit plus dur

  • Pneus pluie :

Avant :

Soft (bande bleue)

Medium (pas de bande)

Arrière :

Soft (bande bleue) - Asymétrique, côté droit plus dur

Medium (pas de bande) - Asymétrique, côté droit plus dur

Piero Taramasso (responsable deux roues pour Michelin Motorsport) : "Le circuit du Mans réclame une attention particulière avec de nombreux virages lents et des freinages violents. Le pneu avant est très sollicité. Nous avons donc soigneusement sélectionné les gommes pour cela. Et puis les conditions météo seront peut-être très différentes en octobre avec des températures très basses le matin. Nous en avons bien sûr tenu compte lors de la sélection des pneumatiques."

Le palmarès du Grand Prix de France depuis dix ans :

Année Pole position Victoire
2019 Marc Márquez Marc Márquez
2018 Johann Zarco Marc Márquez
2017 Maverick Viñales Maverick Viñales
2016 Jorge Lorenzo Jorge Lorenzo
2015 Marc Márquez  Jorge Lorenzo
2014 Marc Márquez  Marc Márquez 
2013 Marc Márquez  Dani Pedrosa
2012 Dani Pedrosa Jorge Lorenzo
2011 Casey Stoner Casey Stoner
2010 Valentino Rossi Jorge Lorenzo

Le GP de France 2019

  • Pole position : Marc Márquez
  • Meilleur tour en course : Fabio Quartararo
  • Podium : Marc Márquez vainqueur, Andrea Dovizioso 2e, Danilo Petrucci 3e
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Danilo Petrucci, Ducati Team

Météo - Un week-end humide et froid

Abordons le sujet qui fâche... Si Le Mans a déjà une réputation, parfois trompeuse, d'épreuve pluvieuse à sa date habituelle du mois de mai, il sera difficile cette fois de passer entre les gouttes en ce mois d'octobre. La météo s'annonce toutefois variable, mais selon les prévisions émises par Météo France avant le week-end, c'est la journée de vendredi qui devrait être la plus automnale, avec de la pluie annoncée toute la journée, et même des rafales de vent allant jusqu'à 40 km/h le matin. La situation devrait quelque peu s'améliorer samedi et dimanche, même si des averses sont tout de même attendues. Reste à voir à quelle heure elles frapperont le circuit !

Côté températures, ne nous faisons pas d'illusions, le thermomètre n'atteindra pas les 20°C. La journée de vendredi est annoncée comme étant la plus douce, avec 13°C le matin et 17°C l'après-midi. Moins humides, les deux journées suivantes devraient aussi être plus froides en matinée où l'on n'annonce que 6°C à 8°C. Samedi après-midi et dimanche après-midi, on prévoit 14-15°C pour les qualifications et les courses.

Course suivante : Grand Prix d'Aragón (16-18 octobre)

Calendrier MotoGP

partages
commentaires
Test Portimão, J2 - Pirro conclut les essais, Lorenzo reste à distance
Article précédent

Test Portimão, J2 - Pirro conclut les essais, Lorenzo reste à distance

Article suivant

Dovizioso devrait accepter un poste de pilote d'essais pour 2021

Dovizioso devrait accepter un poste de pilote d'essais pour 2021
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021