Le GP de France MotoGP s'accroche et "reste une possibilité"

Reporté à une date inconnue, le Grand Prix de France MotoGP entend éclaircir sa situation d'ici un mois.

Le GP de France MotoGP s'accroche et "reste une possibilité"

Le promoteur du Grand Prix de France a fait savoir que le report de l'épreuve tricolore du MotoGP était bel et bien toujours à l'étude à ce jour. Initialement prévue du 15 au 17 mai, celle qui devait être la deuxième manche européenne de la saison a fait les frais en début de mois de la pandémie de COVID-19 et a été reportée à une date restant pour le moment à définir. Après avoir reprogrammé les Grands Prix de Thaïlande, des Amériques et d'Argentine, les instances ont en effet pris le parti de ne plus s'aventurer à fixer de nouvelles dates pour les épreuves suivantes, bien que toutes se soient tour à tour trouvées dans l'impossibilité d'être organisées au printemps comme initialement prévu.

Aucun nouveau calendrier n'est donc attendu tant que les perspectives de reprise n'auront pas été clarifiées. Pour chacune des épreuves concernées, les instances doivent à la fois se montrer attentives à l'évolution de la situation mondiale, tant concernant le danger sanitaire que les restrictions de déplacements, mais aussi s'en tenir aux décisions gouvernementales locales. "Pour l'instant, on pourrait dire que nous n'avons pas de calendrier", indiquait ces derniers jours Manel Arroyo, directeur exécutif de la Dorna, Catalunya Rádio. "Nous devons être honnêtes, si les Grands Prix n'ont pas encore été officiellement reportés, c'est parce que les promoteurs nous demandent certaines conditions, car dans leur pays les circonstances existent pour annuler le Grand Prix."

Lire aussi :

Dans le cas de la France, un prolongement du "confinement le plus strict" au moins jusqu'au 11 mai a été annoncé lundi par le président de la République, ainsi que le maintien de l'interdiction de toute manifestation publique de grande ampleur et de la fermeture des lieux de loisir jusqu'à la mi-juillet. "Les lieux rassemblant du public : restaurants, cafés, hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées resteront fermés", a précisé Emmanuel Macron. "Les grands festivals et événements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain. La situation sera collectivement évaluée chaque semaine pour adapter les choses et vous donner de la visibilité pour leur protection."

Dans ce contexte, et alors que de nombreux festivals et événements de grande ampleur sont désormais annulés et quelques autres repoussés, à l'instar du Tour de France qui doit être décalé de deux mois, les organisateurs du Grand Prix de France MotoGP confirment officiellement maintenir leur volonté de trouver une nouvelle date.

"Compte tenu de la situation sanitaire actuelle qui est en constante évolution et des annonces gouvernementales de ce lundi 13 avril, le report du SHARK Helmets Grand Prix de France 2020 reste à ce jour une possibilité", indique en effet le promoteur, qui souligne qu'une décision sera prise d'ici un mois, soit au moment où les premiers essais libres auraient dû débuter au Mans.

"Nous comprenons tout à fait l’impatience de chacun quant à cette situation. Nous espérons, sous l’égide de la FIM et de Dorna, pouvoir prendre une décision au 15 mai prochain, nous permettant ainsi de répondre à l’attente de nos fidèles spectateurs. En attendant cette information, les billets restent donc valables et les modalités de remboursement ne pourront être présentées qu’une fois la date de report connue et communiquée", est-il précisé.

En l'état, le Grand Prix d'Allemagne, du 18 au 21 juin, est la première épreuve figurant sur l'agenda MotoGP. Dans les autres grands championnats de sports mécaniques, la France est pour le moment le premier rendez-vous de la saison de Formule 1, cependant sa programmation fin juin devient impossible en présence de public au vu des dernières annonces du chef de l'État. En Endurance, les 24 Heures du Mans ont été reportées en août pour la moto et en septembre pour les catégories auto. En WorldSBK, la manche de Magny-Cours n'a été repoussée que d'une semaine, début octobre, afin d'éviter un conflit de date avec le MotoGP. Le Motocross des Nations doit quant à lui se tenir en septembre, et la manche FIM MX de St Jean d'Angély n'a pas encore de nouvelle date à la suite de sa déprogrammation.

Lire aussi :

partages
commentaires
Suzuki préfère plus d'essais libres à un autre test de pré-saison

Article précédent

Suzuki préfère plus d'essais libres à un autre test de pré-saison

Article suivant

Une moto par pilote ? Ducati seul face aux autres constructeurs

Une moto par pilote ? Ducati seul face aux autres constructeurs
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021