MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Un GP de Hongrie en projet à partir de 2022

partages
commentaires
Un GP de Hongrie en projet à partir de 2022
Par :
13 nov. 2019 à 11:45

Un protocole d'accord permet d'envisager la tenue d'un Grand Prix de Hongrie MotoGP à partir de 2022, et ce sur un tout nouveau circuit.

Neuf ans après l'échec d'un retour du Grand Prix de Hongrie prévu sur le circuit fantôme du Balatonring, l'épreuve magyare tient une nouvelle chance de figurer au calendrier MotoGP, selon un accord préliminaire annoncé aujourd'hui par Dorna Sports. Un protocole d'entente visant à ramener cette épreuve au Championnat du monde a en effet été signé entre le promoteur du MotoGP et le gouvernement hongrois, portant sur cinq épreuves qui se tiendraient en 2022 et 2026. La confirmation de ce Grand Prix est désormais sujette à la signature effective d'un contrat avec le promoteur d'ici la fin du mois de février 2020.

"Je suis très fier de pouvoir annoncer la tenue de négociations pour un nouvel ajout au futur calendrier MotoGP et de continuer à voir notre sport grandir et se développer dans le monde", se félicite Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports. "Une nouvelle course et un nouveau circuit en Hongrie sont une perspective excitante pour nous tous. Cela permet de ramener le MotoGP dans un pays possédant une grande tradition de course, au sein de laquelle nous serions heureux de voir le MotoGP jouer un rôle clé à l'avenir."

Lire aussi :

Organisé par le passé sur le Hungaroring en 1990 et 1992, le Grand Prix de Hongrie s'établirait cette fois sur un nouveau circuit, probablement situé à l'est du pays. Un plan en ce sens a récemment été présenté au parlement hongrois par le ministre de l'Innovation et des Technologies, et une décision quant au lieu où s'établirait l'épreuve est attendue en début d'année.

"Je suis très heureux d'annoncer que le MotoGP est sur le point de faire son retour en Hongrie", déclare László Palkovics, ministre de l'Innovation et des Technologies. "Bientôt, une stratégie portant sur le développement des sports mécaniques hongrois sera soumise au gouvernement, comportant de nombreux objectifs et mesures. Au-delà des succès sportifs et de l'impact sur le tourisme, cela a aussi de l'importance car cette industrie a un effet notable sur le succès de l'économie hongroise. Les domaines clés d'intervention sont le développement du Hungaroring et des infrastructures sportives locales, parmi lesquelles le nouveau circuit et l'épreuve MotoGP joueront un rôle central."

Le pays du Champion du monde 125cc 2007, Gabor Talmacsi, vient s'ajouter à une liste de plus en plus fournie de nations souhaitant faire leur entrée ou leur retour au calendrier des Grands Prix moto. La Finlande est d'ores et déjà confirmée pour 2020, de même que l'Indonésie pour 2021 et le Brésil l'année suivante. Bien que le calendrier soit destiné à se renforcer pour atteindre un total de 22 manches en 2022, plusieurs épreuves sont sur la sellette et un système d'alternance entre les quatre Grands Prix espagnols pourrait être mis en place. On se souvient que c'est justement en remplacement du Balatonring que le MotorLand Aragón avait fait son entrée au calendrier en 2010, s'y maintenant depuis.

Lire aussi :

Article suivant
Le programme du Grand Prix de Valence

Article précédent

Le programme du Grand Prix de Valence

Article suivant

Michelin : le manque d'expérience de Quartararo a joué à Sepang

Michelin : le manque d'expérience de Quartararo a joué à Sepang
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Auteur Léna Buffa