Le Grand Prix d'Italie officiellement annulé

Alors que le Mugello se dit prêt à accueillir la Formule 1, il manquera au calendrier MotoGP pour la première fois depuis 1994. L'Italie devrait toutefois rester représentée sur l'agenda grâce à Misano.

Le Grand Prix d'Italie officiellement annulé

Cela faisait plusieurs semaines désormais que les pilotes italiens avaient abandonné l'espoir de disputer leur Grand Prix national en MotoGP, et son annulation est désormais confirmée par la Dorna. Initialement prévue le 31 mai, l'épreuve du Mugello avait dans un premier temps été reportée à une date inconnue, cependant les plans de relance du promoteur n'en tenaient plus compte, alors que les touches finales sont actuellement apportées à un agenda de 12 à 13 courses européennes.

Arrivé au calendrier du Championnat du monde en 1976, le Mugello a accueilli le Grand Prix des Nations ou celui de Saint-Marin à cinq reprises jusqu'en 1985, avant de devenir l'hôte du Grand Prix d'Italie pour la première fois en 1992. Il n'a plus manqué au calendrier depuis 1994 et s'est imposé comme un rendez-vous marquant dans la saison, grâce en particulier aux records de vitesse de pointe qui y sont battus : la référence actuelle date de son édition 2019, avec 356,7 km/h, alors qu'un seul autre circuit (Losail) a permis officiellement de dépasser les 350 km/h. Bien que l'ambiance y soit incomparable grâce aux collines qui encadrent le circuit, situé en Toscane, il n'était que le 13e Grand Prix MotoGP le plus fréquenté en 2019, avec 139'329 spectateurs recensés.

Lire aussi :

"En dépit des efforts communs pour trouver une solution, l'impossibilité d'organiser une épreuve ouverte aux spectateurs ainsi que les difficultés soulevées par cette situation exceptionnelle ne nous permettent pas d'avoir une nouvelle date pour le GP d'Italie", précise Paulo Poli, directeur du circuit du Mugello. "Je voudrais remercier tous nos fans qui nous ont soutenus et encouragés ces derniers mois, et je les invite à revenir au Mugello en 2021 pour ce qui sera, comme toujours, l'un des événements les plus emblématiques de la saison."

Le Mugello vient s'ajouter à six autres circuits qui auraient dû figurer cette année sur un calendrier record de 20 dates et qui ont d'ores et déjà été supprimés en conséquence de la pandémie de COVID-19. Outre Losail, qui n'a été en mesure d'accueillir que les catégories Moto2 et Moto3 au mois de mars, le championnat a perdu le Sachsenring, Assen, le KymiRing, Silverstone, Motegi et Phillip Island. Les épreuves européennes qui devraient figurer sur le calendrier remanié attendu de façon imminente sont Jerez, Brno, le Red Bull Ring, Aragón, Valence, possiblement Barcelone et Le Mans, ainsi que Misano.

L'Italie devrait donc figurer malgré tout au programme de cette saison si atypique, grâce au Grand Prix dit de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini, qui se déroule sur le territoire italien, sur le circuit portant le nom de Marco Simoncelli. Prévu du 11 au 13 septembre, ce rendez-vous en Émilie-Romagne pourrait être doublé si un second Grand Prix peut y être organisé soit le week-end précédent soit le suivant.

Lire aussi :

En l'état actuel des plans, le championnat devrait débuter le 19 juillet à Jerez et compter 12 à 13 courses jusqu'en novembre grâce à la tenue de deux Grands Prix en l'espace de deux semaines sur plusieurs des circuits concernés. Par la suite, quelques Grands Prix extra-européens pourraient venir enrichir cet agenda si les conditions sanitaires permettent les déplacements dans les pays concernés, en Asie ou Amérique. Les Grands Prix des Amériques, d'Argentine, de Thaïlande et de Malaisie constituent ces options, une décision finale étant attendue d'ici à fin juillet pour cette éventuelle portion finale du championnat.

Le Mugello, quant à lui, fait partie des options envisagées par les instances de la Formule 1 afin d'organiser un second Grand Prix en Italie après celui qui se tiendra à Monza du 3 au 6 septembre, dernière date figurant pour le moment sur le calendrier modifié annoncé par le championnat ces derniers jours.

"C'est avec le cœur lourd que nous annonçons l'annulation du Mugello", regrette Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports. "Malheureusement, nous n'avons pas pu trouver une solution aux problèmes logistiques et opérationnels causés par la pandémie, ni modifier le calendrier pour nous rendre là-bas cette saison. C'est une grande perte car le Mugello est l'un des plus beaux circuits au monde, que l'on peut être très fier de considérer comme la maison du GP d'Italie. Au nom de la Dorna, je voudrais remercier les fans pour leur compréhension et leur patience en attendant que la situation s'améliore. Nous avons hâte de retrouver le Mugello l'année prochaine pour un formidable week-end de course."

partages
commentaires
L'AMA réclame 4 ans de suspension pour Iannone

Article précédent

L'AMA réclame 4 ans de suspension pour Iannone

Article suivant

Gresini : Il est important d'avoir un pilote italien chez Aprilia

Gresini : Il est important d'avoir un pilote italien chez Aprilia
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Lieu Mugello
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021