Le GP du Japon annulé, Austin confirmé en octobre

Le MotoGP a officiellement annoncé l'annulation du Grand Prix du Japon 2021 alors que le Grand Prix des Amériques a lui été confirmé pour le mois d'octobre. Le GP de Thaïlande a pour sa part été repoussé d'une semaine.

Le GP du Japon annulé, Austin confirmé en octobre

Le calendrier 2021 continue d'évoluer en fonction de la situation sanitaire dans le monde. Face à une vaccination inégale d'un pays à l'autre, la pandémie de COVID-19 impose toujours de fortes restrictions dans certaines régions.

Ainsi, en dépit de la tenue des Jeux Olympiques sur place le mois prochain, le Japon fait partie des nations dans lesquelles il reste compliqué de confirmer des épreuves sportives d'envergure internationale. Dans ce contexte, la Fédération internationale de motocyclisme, l'IRTA et Dorna Sports annoncent ce mercredi l'annulation du Grand Prix du Japon MotoGP qui devait se tenir début octobre, pour cause de "pandémie actuelle de COVID-19, complications de voyage et restrictions logistiques".

Il s'agit de la deuxième épreuve annulée cette saison, après le report à 2022 du Grand Prix de Finlande, poussé par la pandémie et les complications de voyage.

Les deux courses du championnat organisées sur le continent américain, habituellement programmées au printemps, avaient quant à elles été suspendues et repoussées sine die, dans l'attente de voir si les conditions permettraient de les organiser en fin de championnat. Aujourd'hui, les instances annoncent que le Grand Prix des Amériques aura bel et bien lieu cette année et récupère la date initialement destinée à l'épreuve de Motegi.

Le MotoGP se rendra donc à Austin du 1er au 3 octobre, pour une première course sur place en un an et demi puisqu'à l'image de toutes les manches extra-européennes, celle-ci avait été supprimée du programme en 2020. Le retour sur place étant à présent possible, la Dorna avait même pour intention d'y organiser deux épreuves mais la venue de la Formule 1 sur le Circuit of the Americas à la fin du mois d'octobre ne le rendait pas possible.

Dernière information annoncée : le Grand Prix de Thaïlande est repoussé d'une semaine, pour se tenir désormais du 15 au 17 octobre, formant ainsi un hypothétique triptyque asiatico-océanique avec les courses australienne et malaisienne.

Une fin de saison encore à préciser

La neuvième manche du championnat se tiendra cette semaine aux Pays-Bas, avant une coupure de cinq semaines. D'autres annonces sont à prévoir jusqu'à parvenir à une version finale du calendrier au retour de la pause.

En l'état actuel des choses, dix autres épreuves figurent au programme de la deuxième moitié de saison, toutefois les instances doivent continuer à se montrer attentives à l'évolution de la situation sanitaire et des restrictions de déplacement. Cela vaut notamment pour le Grand Prix d'Australie, alors que les frontières du pays restent fermées à toute personne n'ayant pas de passeport australien ou de résidence sur place. Actuellement prévue du 22 au 24 octobre, la manche de Phillip Island est donc grandement à risque.

Les efforts se concentrent en revanche sur l'enchaînement des Grands Prix de Thaïlande et de Malaisie sur deux semaines consécutives. Si les parties prenantes déconseillent de se rendre à Buriram, deux manches back-to-back pourraient alors se tenir à Sepang.

Toujours dans le but de renforcer la fin de saison, il est très probable que le MotoGP retrouve avant Valence l'un des circuits déjà visités cette année. Le Mans s'était porté candidat, mais Portimão semble être celui qui dispose des meilleures chances d'être retenu. Un Grand Prix d'Indonésie reste par ailleurs épreuve de réserve, même si le circuit de Mandalika est soumis à homologation.

Enfin, l'Argentine est toujours en suspens depuis son report au printemps, sans date annoncée pour le moment. Il semble toutefois improbable que ce Grand Prix puisse être sauvé cette année, à la fois en raison d'une pandémie virulente sur place et de l'incendie qui a touché le circuit Termas de Río Hondo au mois de février.

Par rapport à sa version initiale, le calendrier s'est déjà enrichi d'un Grand Prix au Portugal et de deux épreuves dédoublées, au Qatar et en Autriche. Seize épreuves sont a priori hors de danger et le championnat devrait donc atteindre 19 manches si les plus à risque sont ainsi confirmées ou remplacées.

Lire aussi :

Le calendrier MotoGP provisoire pour 2021

Date Grand Prix Circuit
26-28 mars Qatar Qatar* Losail
2-4 avril Qatar Doha* Losail
16-18 avril Portugal Portugal Portimão
30 avril-2 mai Spain Espagne Jerez
14-16 mai France France Le Mans
28-30 mai Italy Italie Mugello
4-6 juin Spain Catalogne Barcelone
18-20 juin Germany Allemagne Sachsenring
25-27 juin Netherlands Pays-Bas Assen
6-8 août Austria Styrie Red Bull Ring
13-15 août Austria Autriche Red Bull Ring
27-29 août United Kingdom Grande-Bretagne Silverstone
10-12 septembre Spain Aragón Aragón
17-19 septembre San Marino Saint-Marin Misano
1-3 octobre United States Amériques Austin
15-17 octobre Thailand Thaïlande Buriram
22-24 octobre Australia Australie Phillip Island
29-31 octobre Malaysia Malaisie Sepang
12-14 novembre Spain Valence Valence
À déterminer Argentina Argentine Termas de Río Hondo

* Course nocturne

partages
commentaires
Le succès de Márquez inspire Espargaró : "Ça m'a ouvert les yeux"

Article précédent

Le succès de Márquez inspire Espargaró : "Ça m'a ouvert les yeux"

Article suivant

Morbidelli remplacé par Gerloff pour le GP des Pays-Bas

Morbidelli remplacé par Gerloff pour le GP des Pays-Bas
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021