MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Guintoli croit en Rins et Suzuki pour jouer le titre

partages
commentaires
Guintoli croit en Rins et Suzuki pour jouer le titre
Par :
25 avr. 2019 à 17:40

En s’imposant à Austin, le pilote espagnol a ramené Suzuki sur la plus haute marche du podium, une place que le constructeur n’avait plus connue depuis 2016. Fort de ce succès, le team espère continuer sur cette voie, et Sylvain Guintoli est le premier à y croire.

La victoire d’Álex Rins lors du Grand Prix des Amériques a fait beaucoup réagir dans le paddock, l’Espagnol ayant ainsi décroché son premier succès dans la catégorie reine, et mis un terme à la domination de six ans de Marc Márquez sur le circuit d’Austin. Mais c’est au sein de Suzuki que la surprise a été la plus grande.

"Nous savions que cette première victoire allait arriver, car le potentiel était là depuis plusieurs mois, mais c’était assez inattendu sur ce circuit", explique Sylvain Guintoli au site officiel du MotoGP. "Au final, c’est une belle surprise et un soulagement pour toute l’équipe."

Lire aussi :

Pilote d'essais pour la marque d'Hamamatsu en MotoGP, le Français connaît désormais bien la machine, dont la performance a beaucoup progressé tout au long de la saison dernière, avant de passer un cap cette année. "La GSX-RR a progressé sur le moteur. Sur ce circuit, elle était même un peu plus rapide que la Yamaha. Suzuki a beaucoup travaillé sur ce point durant l’hiver. L’objectif était de gagner en performance, sans changer les caractéristiques qui étaient déjà excellences l’an passé, ce qui n’est pas si facile à atteindre."

Pour autant, Guintoli ne manque pas de rappeler que le constructeur japonais a continué à travailler sur "des détails qui, assemblés, ont contribué à cette victoire" grâce, également, à la plus grande expérience du pilote espagnol, qui "a roulé de façon exemplaire" et "était totalement en confiance avec sa moto", juge-t-il. L’importante charge de travail menée a finalement fini par payer, et Suzuki compte désormais une seconde victoire depuis son retour à la compétition en 2015.

Le chemin n’aura pas été un long fleuve tranquille, avec notamment une année 2017 très compliquée, mais le constructeur a su rebondir et mettre au point une machine performante. "Désormais nous avons de véritables points forts", ajoute le Champion du monde Superbike 2014. "Nous l’avons vu à Austin. Même lorsque les pneus ont commencé à s’user, la moto a parfaitement répondu, et cette Suzuki est juste excellente en milieu de virage."

Depuis le milieu de la saison dernière, Rins monte en puissance au guidon de la GSX-RR, et cela n’est pas sans rappeler un pilote mythique de la marque japonaise au Français : "Álex me rappelle un peu Kevin Schwantz dans sa façon de piloter. Il utilise beaucoup le train avant. Avec ses trajectoires très fermées, il arrive vraiment vite au point de corde, mais la moto a tout de même la capacité de tourner. Kevin pilotait comme cela à l’époque. C’est un beau clin d’œil au passé, et c’est quelque part l’ADN de Suzuki qui ressort."

Álex me rappelle un peu Kevin Schwantz dans sa façon de piloter. C’est un beau clin d’œil au passé, et c’est quelque part l’ADN de Suzuki qui ressort.

Sylvain Guintoli

L’Américain a en effet réalisé l’intégralité de sa carrière avec Suzuki, et lui a offert le Graal avec un titre en 1993. Cette perspective de succès mondial est désormais plus que jamais d’actualité pour Álex Rins. "Bien sûr !" s'exclame Guintoli. "Il ne faut pas oublier que l’an dernier il était revenu au meilleur [de sa forme] lors des dernières courses. Il a été extrêmement régulier, toujours dans le top 5 et a également décroché des podiums. Ce n’est pas nouveau. Attendons de voir comment cela va se dérouler. Certains circuits nous correspondront mieux, d’autres un peu moins. Mais Álex semble confiant, donc j’espère qu’il continuera comme cela. Nous croyons tous en lui !"

Guintoli de retour en grille à Barcelone

Suzuki ne compte pas pour autant se reposer sur ses acquis, et a réalisé un test avec le pilote français sur le circuit de Jerez cette semaine. "Nous avons continué notre travail", explique-t-il. "Nous avons eu deux jours de tests, l'un sur le sec et l'autre sur le mouillé, dont nous avons pleinement profité. Nous avons également été en mesure de recueillir beaucoup d'informations qui, je l'espère, serviront à l'équipe officielle lors des prochaines courses."

Lire aussi :

En attendant de prochains succès de Suzuki, Sylvain Guintoli affiche un programme chargé, et sera de retour en piste prochainement : "Je serai au test qui se tiendra juste après la course de Jerez. Nous aurons ensuite d'autres tests afin de préparer ma wild-card à Barcelone. J'ai hâte d'être de nouveau en grille et de me servir de ce Grand Prix pour continuer à développer la moto."

Article suivant
Avec Aprilia, Iannone revoit sa façon de travailler

Article précédent

Avec Aprilia, Iannone revoit sa façon de travailler

Article suivant

Viñales connaît son plus mauvais début de saison en MotoGP

Viñales connaît son plus mauvais début de saison en MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Kevin Schwantz , Sylvain Guintoli , Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Charlotte Guerdoux