MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Hernández a touché le rêve du doigt

partages
commentaires
Hernández a touché le rêve du doigt
Par :
28 juin 2016 à 07:30

Yonny Hernández a mené le Grand Prix des Pays-Bas aussi longtemps que son vainqueur, soit durant neuf tours. Pourtant, une double chute a privé le Colombien de la moindre récompense.

Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team
Yonny Hernandez, Aspar Racing Team
Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team
Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team
Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team
Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team
Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team, et Bruno Leoni, chef mécanicien
Le logo de Yonny Hernandez, Aspar MotoGP Team

Pour la première fois cette saison, Hernández était entré dans le top 10 des qualifications. S'il n'a que peu capitalisé sur sa place en deuxième ligne à l'extinction des feux, il a vite compensé un départ quelque peu poussif en se frayant un chemin avec aisance virage après virage.

Déjà remonté à la quatrième place à la fin du premier tour, il a fondu sur Aleix Espargaró au freinage du premier virage pour gagner encore un cran, avant d'avaler Dovizioso lors du second passage devant les stands. Le Colombien n'avait alors plus que Rossi en ligne de mire et, quelques instants plus tard, il s'est offert le luxe de le déposséder de la tête de la course.

À partir de là, ce fut un festival. Très rapide avec sa paire de gommes soft, Yonny Hernández s'est constitué une petite avance allant jusqu'à 3"9. Mais le rêve éveillé du pilote Aspar n'aura duré que 16 minutes avant qu'il fasse un brusque retour à la réalité en ouvrant le bal des nombreux accidents qui allaient émailler cette course.

Profitant de l'autorisation de passer par les stands, il a tenté de changer de monture… avant de tomber à nouveau, trois minutes plus tard. Cette fois, sa course était définitivement terminée. Et dire qu'à peine une minute vingt après son deuxième accident, le drapeau rouge a été présenté, ouvrant la voie à une interruption salutaire avant qu'une seconde phase de l'épreuve ne soit organisée dans de meilleures conditions.

"J'étais certain de pouvoir gagner la course", assure Yonny Hernández, encore jamais récompensé par un podium depuis qu'il a rejoint le Championnat du monde en 2010, d'abord en Moto2 avant d'accéder au MotoGP. "Je ne me sentais pas à la limite et je pense que tout était sous contrôle. Cependant, j'ai senti l'avant se bloquer un peu et, même si j'ai essayé de me rattraper avec le genou, ça n'était pas possible. C'est dommage, parce que mon principal objectif était de rallier l'arrivée et je n'y suis pas arrivé. C'était une super course pour nous jusqu'alors."

"Je suis heureux d'avoir mené une course du Championnat du monde MotoGP pendant neuf tours. J'espère avoir une autre opportunité comme celle-là et ne pas commettre à nouveau la même faute."

Article suivant
Stats - Assen bouscule les habitudes du MotoGP !

Article précédent

Stats - Assen bouscule les habitudes du MotoGP !

Article suivant

Pol Espargaró - "Compliqué de se battre contre les Honda et Ducati"

Pol Espargaró - "Compliqué de se battre contre les Honda et Ducati"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Course
Lieu Assen
Pilotes Yonny Hernández
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Léna Buffa