Chez Honda, on l'assure : Márquez et Lorenzo sauront cohabiter

partages
commentaires
Chez Honda, on l'assure : Márquez et Lorenzo sauront cohabiter
Par :
27 janv. 2019 à 11:45

Le fait d'avoir deux Champions du monde au palmarès particulièrement fournis n'inquiète pas outre-mesure l'équipe japonaise, qui certifie pouvoir gérer la situation.

Marc Márquez, Repsol Honda Team
La présentation du Repsol Honda Team
Marc Márquez, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Marc Márquez, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Marc Márquez, Repsol Honda Team
Mick Doohan, Alex Criville, Marc Márquez et Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Alex Criville, Marc Márquez et Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Santi Hernandez, Repsol Honda Team

Ce sera assurément le duo de pilotes qui fera l'objet du plus d'attention en 2019 : l'association chez Repsol Honda de Marc Márquez et Jorge Lorenzo. Un line-up alléchant, sans doute le plus compétitif sur la grille à l'heure actuelle.

Face à une telle force de frappe, qui pourra s'opposer aux pilotes de la marque à l'aile dorée ? Probablement Andrea Dovizioso, voire même les pilotes Yamaha si le regain de forme observé fin 2018 se confirme cette saison, ou bien encore Álex Rins. Peut-être ces derniers seront aidés en leur tâche par l'âpre duel que promettent les deux Espagnols, et qui pourrait bien s'avérer fratricide si celui-ci est mal géré par Honda.

Lire aussi :

Márquez et Lorenzo, deux pilotes mâtures 

Néanmoins, à l'heure des présentations en vue de la prochaine campagne, on assure chez le constructeur japonais faire confiance à la maturité des deux hommes qui, on l'espère, sauront collaborer dans l'intérêt de l'équipe.

C'est en tout cas ce qu'explique Tetsuhiro Kuwata, le patron du HRC : "Je n'ai aucun doute sur le fait que nous puissions gérer nos deux pilotes dans l'équipe, car il s'agit là de deux pilotes professionnels", explique le Japonais. "Honda aime les défis. Ce sera peut-être difficile, mais cela pourrait aussi nous rendre encore plus forts que par le passé."

Même son de cloche chez le team manager de l'équipe nippone, Alberto Puig : "Nous avons deux pilotes qui ne sont plus des enfants, qui sont adultes, qui ont la tête bien faite et qui savent ce qu’ils ont à faire."

Lire aussi :

Malgré cela, il sera probablement difficile de demander à l'un ou l'autre des deux pilotes de s'effacer, chacun d'eux disposant d'un palmarès riche dans la discipline (cinq titres pour Márquez, trois pour Lorenzo).

L'enjeu pour Honda sera donc de savoir mettre des limites à la rivalité qui ne manquera pas de se faire jour une fois la saison lancée. "Ils se battent pour leurs rêves et c’est ce qu’Honda leur demande, qu’ils poursuivent leurs objectifs, mais tout en comprenant que nous sommes une équipe qui doit fonctionner", reprend Puig. "Avec les règles à respecter, nous sommes certains que nous avancerons bien."

Des mentalités de battants malgré tout

Face à l'optimisme émanant du management de l'équipe, les avis les plus avisés sur la future relation entre Márquez et Lorenzo sont peut-être à chercher du côté des anciens pilotes de chez Repsol, qui étaient à la présentation de l'équipe mercredi dernier à Madrid, et se sont d'ailleurs trouvés dans une situation similaire dans les années 90.

Ainsi, pour Álex Crivillé, Champion du monde en 500cc en 1999, la chose est entendue : impossible de demander à un pilote de s'effacer face à son coéquipier.

"Tu veux toujours gagner face à ton coéquipier. Il y aura évidemment une guerre psychologique car ce sont deux champions", assure ainsi le premier Champion du monde espagnol dans la catégorie reine. "Jorge a un tempérament de leader, il vient de deux équipes où il a remporté des succès, et Marc est l’un des plus grands de l’Histoire. C’est un duo de luxe. J’espère que Marc se battra pour le championnat. Jorge n’est pas venu pour se reposer mais pour se battre et se donner à mille pour cent et viser aussi le championnat. Ce sont deux styles différents mais il est évident qu’ils vont s’affronter en piste étant donné qu’ils se donnent à 100% et que les deux veulent gagner."

Lire aussi :

Pour l'ex-coéquipier de Crivillé chez Repsol Honda, Mick Doohan, qui affiche pour sa part cinq titres consécutifs en 500cc entre 1994 et 1998, l'idée pour Márquez et Lorenzo sera de ne pas s'éparpiller en se concentrant uniquement l'un sur l'autre, mais en gardant toujours un œil prudent sur la concurrence provenant de l'extérieur.

"Je pense que si vous commencez à vous focaliser sur chaque concurrent, alors vous risquez de perdre l'objectif, qui est de gagner, et non pas de seulement finir deuxième ou battre juste votre coéquipier", explique ainsi l'Australien. "Il faut au contraire se concentrer sur soi, et travailler avec l'équipe."

Passées les déclarations d'intentions du début d'année, il faudra en effet voir si la bonne entente affichée par les deux Espagnols jusqu'ici saura résister à l'épreuve de la piste et des enjeux du championnat.

Avec Léna Buffa et Charlotte Guerdoux

Article suivant
Diaporama - Les motos de Marc Márquez en Grand Prix

Article précédent

Diaporama - Les motos de Marc Márquez en Grand Prix

Article suivant

Diaporama - Toutes les motos de Jorge Lorenzo

Diaporama - Toutes les motos de Jorge Lorenzo
Charger les commentaires