Honda confirme Espargaró au poste de pilote essayeur

Aleix Espargaró va bien devenir pilote d'essais de Honda la saison prochaine. La marque a aussi confirmé la présence de Stefan Bradl.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La nouvelle que nous révélions il y a un mois est désormais officielle : Aleix Espargaró va devenir pilote d'essais pour le compte de Honda à partir de la saison prochaine, avec un contrat dont la durée n'a pas été précisée. L'Espagnol, aujourd'hui vétéran de la grille MotoGP, a décidé de raccrocher à la fin de la saison, la 20e pour lui en Grand Prix, néanmoins il a très vite exprimé son souhait de rester impliqué, ce qui lui permettra Honda.

"Honda Racing Corporation va renforcer son programme d'essais avec l'arrivée d'Aleix Espargaró comme pilote d'essais en 2025", annonce le constructeur japonais. "Après près de 250 départs en catégorie reine, le pilote de 34 ans apporte avec lui une riche expérience sur des machines de Grands Prix, ainsi qu'un palmarès riche de trois victoires et plus de 1300 points en MotoGP."

À son plus haut niveau ces dernières années, Espargaró sait en effet qu'il peut faire valoir une solide expérience dans le développement des motos, lui qui a été totalement impliqué dans les profonds changements opérés sur l'Aprilia RS-GP au fil des années, jusqu'à la mener au podium, puis à la victoire. Vu comme le "capitaine" du programme de Noale, il aura mené ce programme pendant huit ans, après avoir été précédemment pilote officiel pour Suzuki. En annonçant son départ, en marge du GP de Catalogne, il avait néanmoins souligné que la suite s'écrirait pour lui avec une autre marque.

Lire aussi :

Son nouveau défi sera donc d'aider Honda à remonter la pente. Dernière marque du championnat actuellement, sans victoire depuis 2021, le HRC tente de trouver la sortie du tunnel en menant un développement intensif, aujourd'hui soutenu par cinq pilotes : le testeur Stefan Bradl et les quatre pilotes de course que sont Joan Mir et Luca Marini chez Repsol, et Johann Zarco et Takaaki Nakagami chez LCR. Un travail épuisant et avare en satisfactions jusqu'à présent, même si les pilotes mentionnent souvent la seconde partie de saison dans l'espoir de progrès notables, des nouveautés étant attendues au mois de septembre.

Pour réussir à sortir de l'ornière, Honda a réorganisé son management, sans pouvoir empêcher la rupture de contrat de Marc Márquez néanmoins. Une chose est certaine, les concessions règlementaires sont aussi là pour aider le constructeur japonais en lui permettant d'introduire plus d'évolutions, de mener plus de tests et d'inscrire plus de wild-cards. Voilà qui devrait donc justifier la présence de plusieurs pilotes essayeurs, sur un modèle comparable à celui adopté par KTM, et Bradl avait déjà assuré qu'il resterait en poste lors des deux prochaines saisons pour mener ce travail, ce que Honda a confirmé ce mardi.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Zarco renonce à viser le top 10 et se contente des points
Article suivant Acosta sent qu'il a mis "un podium à la poubelle"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France