Honda contraint à plus de changements que prévu pour le nouveau pneu

Dans un contexte où le développement doit exclure le moteur pour deux saisons, la nouvelle carcasse de pneu arrière introduite par Michelin cette saison concentre en grande partie l'attention des techniciens Honda.

Honda contraint à plus de changements que prévu pour le nouveau pneu

L'absence de Marc Márquez rend sans doute plus criantes que jamais les difficultés que pose une RC213V réputée difficile à dompter, et dont la version 2020 semble pousser cette caractéristique à son paroxysme. Honda enregistre ses plus faibles résultats en quatre décennies, aucun podium n'ayant pour le moment pu enrichir le capital du constructeur alors même que quatre marques différentes ont déjà trusté les podiums et que trois d'entre elles ont gagné.

Pour Takeo Yokoyama, directeur technique du groupe, la rare opportunité de réaliser des tests qui s'est présentée entre les deux Grands Prix disputés à Misano a été un soulagement, avec des résultats probants tout de suite mis en pratique. "Ce test a été une grande réussite pour nous. Je pense que vous avez pu le voir, car si vous comparez les résultats de Misano 1 et de Misano 2, nous avons progressé et c'était dû au test réalisé entre les deux Grands Prix", explique le responsable japonais, évoquant notamment la progression notable du rookie Álex Márquez.

Lire aussi :

Dans le contexte très particulier du gel des machines pour cette saison et la suivante, le développement doit toutefois s'orienter sur des domaines différents en comparaison des autres années. Mais Takeo Yokoyama rappelle que les restrictions inscrites au règlement technique n'empêchent aucunement de travailler sur l'une des plus grandes nouveautés de ce championnat 2020 : "Nous travaillons un peu sur tout. L'année prochaine, nous ne pourrons pas changer le moteur, mais nous travaillons beaucoup sur le châssis et nous essayons de comprendre le pneu arrière dont la construction a été changée cette année."

Cette nouvelle carcasse du pneu arrière, introduite cette saison par Michelin, a apporté son lot de nouvelles sensations pour les pilotes et modifié l'équilibre de machines qui bénéficient désormais d'un plus fort grip à l'arrière au point que celui-ci peut pousser sur l'avant de façon parfois extrême. Une nouveauté qui a aussi passablement changé la donne sur l'échiquier MotoGP, notamment en mettant en grande difficulté le vice-Champion du monde de ces trois dernières années, Andrea Dovizioso, qui voit se compliquer sa tâche de remporter le titre avec Ducati.

Chez Honda aussi, les difficultés sont réelles, plus importantes que prévu aux dires de Takeo Yokoyama. "Je pense que ce sur quoi nous travaillons le plus, c'est sur la manière d'utiliser au maximum le potentiel de la nouvelle construction du pneu arrière. Franchement, je ne pense pas que nous l'utilisions à son maximum, car il y a des domaines dans lesquels nous avons dû changer la moto [par rapport à] la philosophie traditionnelle de la Honda. Nous devons essayer beaucoup de choses, beaucoup plus que ce à quoi nous nous attendions quand il a été décidé de changer le pneu."

"Bien sûr, quand on a la liberté de continuer à développer le moteur, c'est une liberté supplémentaire avec laquelle on peut jouer − non seulement en termes de puissance, mais aussi concernant la maniabilité, la facilité de pilotage et tout le reste", concède-t-il. "Lorsque le développement du moteur est gelé, c'est donc plus compliqué. Les problèmes sont plus difficiles à régler quand on en rencontre sur la moto, ce qui est notre cas. Mais si on me demande si c'est un handicap ou un avantage pour Honda, je ne peux pas vraiment juger. La réalité, c'est que nous ne pouvons pas changer le moteur, mais que nous avons beaucoup d'autres choses [sur lesquelles travailler] pour améliorer les performances."

partages
commentaires

Voir aussi :

S'unir à Petronas a été "une chance" pour Yamaha
Article précédent

S'unir à Petronas a été "une chance" pour Yamaha

Article suivant

Valentino Rossi : "La nouvelle génération est prête"

Valentino Rossi : "La nouvelle génération est prête"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021