Honda laisse échapper Mir, désormais très proche de Suzuki

partages
commentaires
Honda laisse échapper Mir, désormais très proche de Suzuki
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
25 mai 2018 à 08:34

Honda ayant décidé de ne pas exercer l'option qu'elle détenait sur Joan Mir, Suzuki est désormais en bonne place pour faire débuter le Majorquin en MotoGP la saison prochaine.

Le Champion Moto3 Joan Mir, Leopard Racing, le Champion MotoGP Marc Marquez, Repsol Honda Team, le Champion Moto2, Franco Morbidelli, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Alex Marquez, Marc VDS, Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS

Comme indiqué en début de semaine par Motorsport.com, Joan Mir était lié à un certain nombre de clauses depuis son passage en Moto3, dont il a été proclamé Champion du monde l'année dernière. L'une d'elles donnait à Honda une sorte de droit de préemption qui permettait au constructeur de s'adjuger les services du pilote à la seule condition d'égaler la meilleure offre qui aurait pu lui être faite pour courir en MotoGP.

Cette option expirait cependant en date d'hier et Honda n'a pas exercé ce droit avant qu'elle soit caduque. En l'état actuel des choses, Suzuki est donc désormais devenu le principal candidat pour faire passer Joan Mir en MotoGP.

Si cette opération se réalise et que Mir est bel est bien signé par la marque d'Hamamatsu, il deviendrait alors le coéquipier d'Álex Rins pour les deux prochaines saisons et suivrait en ce sens un parcours assez comparable à celui de Maverick Viñales à son époque, celui-ci ayant accédé au MotoGP grâce à Suzuki après un titre en Moto3 et une seule saison en Moto2.

Une place prise à Iannone ou Lorenzo

L'arrivée de Mir chez Suzuki aurait en revanche un certain nombre de conséquences sur le reste de l'échiquier MotoGP, et en premier lieu le départ d'Andrea Iannone qui se rapprocherait alors d'Aprilia.

La seconde concerne Jorge Lorenzo, dont les options sont de moins en moins nombreuses. Alors qu'il dispute actuellement sa deuxième saison avec Ducati, le triple Champion du monde MotoGP fait face à une situation inédite dans sa carrière, car il pourrait ne recevoir aucune offre de renouvellement de contrat de la part de Borgo Panigale et n'avoir aucune possibilité d'obtenir une moto d'usine de quelque marque que ce soit.

La dernière pièce du puzzle qui serait impactée par le transfert de Mir chez Suzuki est Dani Pedrosa, qui renouvellerait alors très probablement son engagement avec Honda pour un an de plus afin de disputer en 2019 sa 14e saison au sein de l'équipe officielle.

Prochain article MotoGP
La moitié de la grille MotoGP est connue pour 2019

Article précédent

La moitié de la grille MotoGP est connue pour 2019

Article suivant

Les dates du premier test de 2019 sont annoncées

Les dates du premier test de 2019 sont annoncées
Load comments

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Joan Mir
Équipes Team Suzuki MotoGP , Repsol Honda Team
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités