Pour Honda, Márquez est "irremplaçable"

Le contrat de Marc Marquez avec Honda expire à la fin de l'année prochaine, mais le constructeur japonais ne souhaite pas faire la même erreur qu'avec Valentino Rossi.

Pour Honda, Márquez est "irremplaçable"
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, et son team
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, avec leur équipe
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Podium : Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, fête son titre avec son équipe
Marc Marquez, Repsol Honda Team

O.P., Valence – Alors que Marc Márquez vient de remporter son quatrième titre MotoGP, il est à présent temps pour l'Espagnol et son équipe de discuter de leur futur contrat. 

Les résultats sont irréprochables, le pilote se sent à l'aise et son équipe, menée par Santi Hernández, n'a plus grand chose à prouver. Il semble donc que le numéro 93 va prolonger sa relation avec le constructeur japonais alors que, de leur côté, les dirigeants de la marque à l'aile dorée ne veulent pas rééditer les erreurs du passé. 

Ils gardent notamment en mémoire l'erreur d'appréciation qui les avait menés à sous-estimer l'impact de Valentino Rossi sur les résultats de l'équipe au début des années 2000. Les trois titres consécutifs du Docteur, entre 2001 et 2003, avaient en effet caché une bataille d’ego qui avait elle-même débouché sur le départ de l'Italien chez Yamaha pour la saison 2004. De son côté, Honda n'est jamais parvenu à trouver un remplaçant à la hauteur du transalpin. En décrochant le titre en 2004 et 2005 avec la marque d'Iwata, le numéro 46 a ainsi démontré au plus puissant constructeur l'importance de l'homme sur sa machine. Pour Honda, ce fut une leçon d'humilité qui a laissé des traces.

"Marc est le meilleur de tous, il est irremplaçable", a expliqué Livio Suppo lors d'un entretien avec Motorsport.com. "Nous savons que chaque équipe voudrait l'avoir dans ses rangs, et nous faisons attention à cela. Au vu de son talent, je pense que seul Casey Stoner peut être comparé avec lui, mais la pensée de Marc est unique. La façon dont il a géré les deux dernières années, dans leurs moments les plus difficiles, en dit long sur ses capacités."

En outre, Suppo a conscience qu'il sera compliqué pour Márquez de trouver une meilleure option chez un autre constructeur, étant donné les pilotes qui ont déjà été confirmés. 

Pas d'intérêt formulé par Yamaha pour le moment

Selon Honda, Yamaha ne formulera pas de demande à Márquez, alors que la marque aux trois diapasons détient déjà les services de Maverick Viñales, et même si on ne sait pas encore jusqu'à quand Valentino Rossi officiera au sein de l'équipe. Dans le même temps, l'attachement de Gigi Dall'Igna envers Jorge Lorenzo semble rendre caduque une arrivée de Márquez chez les Rouges.

Dès lors, KTM pourrait constituer une option, en particulier si on garde en tête le fait que Red Bull lui fournit un important soutien et que la marque autrichienne est aussi un sponsor personnel de Márquez. Mais un tel transfert ne semble faisable qu'à plus long terme, lorsque KTM aura davantage progressé.

"Cela dépend de la volonté de Marc de gagner avec une moto différente, et s'il se sent à l'aise avec la moto de l'an prochain. Du point de vue économique, Honda n'aura aucun problème à proposer quelque chose d'intéressant à Marc", ajoute Suppo.

La dernière fois que Márquez a renouvellé son contrat avec Honda, c'était en mai 2016. La marque à l'aile dorée lui avait alors fait un pont d'or d'une valeur de neuf millions d'euros par an. Si on garde à l'esprit que Lorenzo touche pour sa part 14 millions d'euros, il ne serait pas illogique que Honda hausse le salaire de son fer de lance.

"Je suis très heureux avec Honda", assure pour sa part Márquez. "C'est vrai que, parfois, ma moto n'a pas été la meilleure en début de saison, mais ensuite les choses sont rentrées dans l'ordre. Maintenant je me sens bien, je pense que tout le monde me respecte, y compris les dirigeants", avance le quadruple Champion du monde, confirmant sa disposition à rester le porte-étendard du constructeur nippon.

partages
commentaires
Des essais tronqués pour Suzuki mais un programme bien déterminé
Article précédent

Des essais tronqués pour Suzuki mais un programme bien déterminé

Article suivant

Dovizioso : des nouveaux carénages "plus dangereux que les ailerons"

Dovizioso : des nouveaux carénages "plus dangereux que les ailerons"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021