Honda minimise la performance de Márquez en EL1

Santi Hernández, chef mécanicien de Marc Márquez, tient à calmer les attentes après la belle performance du #93 en EL1 au GP du Portugal, estimant que son retour sur la grille "est déjà une victoire."

Honda minimise la performance de Márquez en EL1

Marc Márquez a frappé fort d'entrée au Grand Prix du Portugal, se battant pour la première place avant de finalement réaliser le troisième temps en EL1, à 0"251 du leader Maverick Viñales. Une performance que tient à relativiser Santi Hernández, le chef mécanicien du Catalan qui reprend le rôle de team manager ce week-end, Alberto Puig ne s'étant pas rendu au Portugal pour des raisons médicales.

Márquez a certes été performant mais les informations recueillies lors de cette séance sont à prendre avec précaution puisque la piste était partiellement humide dans les premières minutes et que les conditions n'ont cessé de s'améliorer, si bien que quatre pilotes ont tour a tour amélioré le meilleur temps une fois le drapeau à damier abaissé.

Lire aussi :

"Après ce que Marc a réalisé à la fin de la première séance, il est logique de parler de lui", a déclaré Hernández. "Mais les conditions de piste n'étaient pas optimales. C'est son sourire qui était le plus positif. Il a juste eu à monter sur la moto et à enchaîner les tours. Maintenant, on doit avancer étape par étape pour sa convalescence, et on doit en profiter."

"Évidemment, on a déjà vu par le passé qu'il s'adapte très bien et rapidement aux conditions auxquelles il est confronté. Le plus important, c'est que nous n'avons pas fixé le moindre objectif pour la course dimanche."

La Honda RC213V a évolué depuis la précédente apparition de Márquez en MotoGP, il y a 265 jours, en particulier autour du variateur de hauteur, mais pour le moment, le sextuple Champion de la catégorie doit surtout se réadapter à des phases de pilotage : "Les choses qui posent les plus grandes difficultés d'adaptation sont les points de freinage" a précisé Hernández. "Mais l'essentiel, c'est qu'il disputera la course dimanche, et après une si longue [convalescence], c'est déjà une victoire."

Lire aussi :

Márquez ne s'est pas encore penché sur les changements apportés à la Honda au cours des neuf derniers mois, mais ils sont bien présents sur sa machine : "Marc a pris la piste avec la moto de base de Stefan [Bradl, qui l'a remplacé durant son absence], parce que c'était le plus logique, puisque nous savons qu'elle fonctionne bien. Nous l'adapterons à son style de pilotage dans un second temps."

Propos recueillis par Oriol Puigdemont 

partages
commentaires

Voir aussi :

Morbidelli : "J'ai eu toutes les réponses que je voulais de Yamaha"

Article précédent

Morbidelli : "J'ai eu toutes les réponses que je voulais de Yamaha"

Article suivant

EL2 - Bagnaia et Quartararo prennent l'avantage sur les Suzuki

EL2 - Bagnaia et Quartararo prennent l'avantage sur les Suzuki
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021