Honda refuse de changer d'approche malgré la blessure de Márquez

Alberto Puig est catégorique : la blessure de Marc Márquez ne changera en rien la philosophie de Honda, qui concentre ses efforts sur le pilote espagnol. Le patron de l'équipe officielle est convaincu que son leader retrouvera son niveau parce qu'il "n'a pas eu peur".

Honda refuse de changer d'approche malgré la blessure de Márquez

Pecco Bagnaia a décroché son premier succès en MotoGP à Alcañiz, sortant vainqueur d'un duel sous haute tension avec Marc Márquez, qui a animé la course jusqu'au dernier tour. La performance du Catalan sur le MotorLand Aragón le rapproche de l'époque où il imposait sa loi sur la catégorie, une domination qui lui a permis de conquérir six titres, le septième lui ayant peut-être échappé dans la chute de Jerez au début de la saison 2020. Mais ce retour au sommet n'est pas simple pour Márquez, encore limité par son physique dans certaines situations et par une RC213V au manque de traction chronique.

De nombreux observateurs estiment que le manque de performance de la Honda trouve sa source dans la philosophie du constructeur, qui consiste à consacrer l'essentiel de ses ressources et de son attention au #93, négligeant par la même occasion ses autres pilotes. Privée de sa star, la marque basée à Tokyo a vécu une saison plus que délicate en 2020 et elle souffre encore, mais Alberto Puig assure que son approche ne bougera pas d'un millimètre.

"Notre philosophie ne changera absolument en rien parce que Marc a connu une année et demie gâchée", a déclaré le team manager de l'équipe Honda officielle à Motorsport.com. "Ce n'est pas un pilote parmi  d'autre. Il n'est pas que le meilleur pilote Honda, il est le meilleur au monde. Nous avons un contrat à long terme [jusqu'en 2024] et nous ferons tout notre possible pour lui fournir la moto qu'il mérite. Évidemment, Pol [Espargaró] est également très important, mais le palmarès de Marc est ce qu'il est."

Les statistiques sont pourtant également mises en avant par ceux qui estiment que Honda fait erreur en plaçant tous ses œufs dans le même panier. Durant les 15 Grands Prix manqués par Márquez, le constructeur n'a décroché que deux podiums, des deuxièmes places pour son frère Álex au Mans et en Aragón. Les chutes se sont multipliées, cette année encore, à cause d'une moto qui ne pardonne rien. Depuis son retour à Portimão, l'Espagnol a déjà égalé ces deux podiums en gagnant au Sachsenring et en prenant la deuxième place au MotorLand Aragón. Sur cette même période, il est également le pilote qui est le plus souvent tombé, toutes marques confondues, à 18 reprises, malgré deux courses manquées.

Mais justement, malgré ces deux Grands Prix de moins, Márquez est quand même le meilleur représentant de Honda au championnat, avec la dixième position et un total de 79 points. Le suivant est Takaaki Nakagami, 13e avec 64 points, juste devant les autres pilotes de la marque, Pol Espargaró (55 points) et Álex Márquez (49 points). Si le HRC, à travers Puig, n'a pas l'intention de changer sa stratégie, c'est parce qu'il a la conviction que son pilote phare sera à nouveau capable de se montrer dominateur.

Et cette conviction se base sur l'approche de Márquez. "Vous savez pourquoi je n'ai aucun doute sur le fait que Marc redeviendra comme avant ?" questionne Puig avant d'énumérer les raisons : "Parce qu'il n'a pas peur. Parce qu'après avoir été arrêté très longtemps, il a chuté en étant rapide, mais il s'est relevé et il a roulé encore plus vite. Chez un pilote, la peur fait la différence entre ceux qui sont devant et ceux qui ne le sont pas [et] qui, après s'être fait mal le premier jour, sont à huit dixièmes du leader, puis à une seconde, puis à deux secondes avant de rentrer chez eux."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Morbidelli et Dovizioso en passe d'ouvrir "un nouveau chapitre"
Article précédent

Morbidelli et Dovizioso en passe d'ouvrir "un nouveau chapitre"

Article suivant

Lorenzo pense que l'âge va jouer contre Dovizioso

Lorenzo pense que l'âge va jouer contre Dovizioso
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021