Iannone a mis toutes ses forces dans son dernier GP avec Ducati

Andrea Iannone a arraché ce dimanche une place sur le podium du Grand Prix de Valence, une dernière récompense avant de quitter Ducati pour Suzuki.

Blessé en septembre, en délicatesse depuis l'entame du week-end dans les virages du circuit Ricardo Tormo et à la tête d'un palmarès présentant un score vierge à Valence depuis qu'il évolue en catégorie reine… Iannone ne partait pas favori pour cette dernière course de l'année. Et pourtant, il a livré une bagarre éblouissante, s'opposant à Valentino Rossi et Marc Márquez avec hargne et avec un répondant à toute épreuve.

Parti de la septième place sur la grille, l'Italien a bondi et immédiatement pris l'avantage sur tous les hommes de la deuxième ligne ainsi que sur Rossi et sur un Márquez malmené par sa machine à l'extinction des feux. Si Jorge Lorenzo a vite su imprimer un rythme avec lequel la Ducati n°29 ne pouvait rivaliser, une longue confrontation s'ouvrait alors dans le groupe des poursuivants. Les attaques n'allaient pas manquer mais, à chaque fois, Iannone a répliqué, imparable.

Il ne s'est finalement incliné que face à un Márquez en nette progression à l'entame du dernier tiers de la course et c'est donc en troisième position, après une ultime réplique à Rossi, qu'Andrea Iannone a passé la ligne d'arrivée.

"Je suis très content de cette dernière course, parce que je me suis battu fort dès le début. Je suis arrivé au premier virage en deuxième position et j'ai essayé de suivre Jorge, mais il avait un rythme incroyable. J'ai fait de mon mieux à chaque tour", assure-t-il. "Je suis très heureux parce que j'ai attaqué à 100% pendant toute la course. J'ai eu une super bagarre contre Marc et Vale. C'était difficile, mais j'ai tout donné dans cette course."

"Ce n'était pas des conditions franchement excellentes, mais pendant ces quelques jours j'ai essayé de trouver le meilleur de moi-même et je crois avoir réussi à sortir le meilleur pour la course", se félicite Iannone, heureux des progrès accomplis depuis hier. "Avec l'équipe, on n'a jamais baissé les bras et si je ne m'étais pas blessé, je crois qu'on aurait vécu une seconde partie de championnat très, très importante et satisfaisante."

"C'est comme ça, je n'ai aucun regret. J'ai toujours donné le meilleur de moi-même durant ces quatre ans et surtout aujourd'hui", assure le pilote de Vasto. "J'ai mené une bagarre incroyable contre Marc et Vale, comme si chaque tour était le dernier. Je crois que c'est la clé de ce podium, sans cela ça aurait vraiment été difficile de terminer comme ça."

Depuis l'entame du week-end, Andrea Iannone se plaignait d'une moto en difficulté dans les nombreux virages d'une piste étroite, qui impose une trajectoire serrée. Le travail a cependant fini par porter ses fruits.

"Depuis vendredi, j'avais de très mauvaises sensations avec la moto et je ne pensais pas qu'elle pourrait beaucoup progresser. Mais, pendant les réunions, mon team et les ingénieurs m'ont expliqué que je devais être tranquille, croire en moi et en mon équipe parce qu'on voulait terminer cette saison de la meilleure façon. Je crois que le résultat d'aujourd'hui a été rendu possible grâce à l'excellent travail de mon ingénieur, Marco Rigamonti", salue-t-il.

Dépasser la douleur et gérer l'énergie

Ce podium, le septième qu'il décroche avec Ducati, le pilote le doit aussi à un mental à toute épreuve, lui qui souffre du dos à cause d'une micro-fracture vertébrale datant de la manche de Misano et qui lui a imposé sept semaines d'arrêt.

"Je n'ai pas pensé à la douleur", assure-t-il ce soir. "J'avais mal et moins d'énergie. C'est la raison pour laquelle j'ai essayé de dépasser Vale quand il m'a passé. La moto m'a beaucoup aidé en ligne droite et je crois que c'était une bonne stratégie, parce que je rechargeais un peu les batteries quand j'étais devant."

Ce sera le point final de l'aventure d'Andrea Iannone avec Ducati, le constructeur qui lui a permis d'accéder à la catégorie reine il y a quatre ans et avec lequel il a remporté cet été sa première victoire. La saison prochaine le mettra face à un autre défi : prendre en main une GSX-RR elle aussi parvenu au succès cette année et l'aider à poursuivre son évolution.

Casquette Andrea Iannone
Casquette Andrea Iannone, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Sous-évènement Course
Circuit Valencia
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions