MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
10 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
22 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
36 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
50 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
78 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
99 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
113 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
134 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
162 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
197 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
246 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
260 jours

Iannone, boosté par son meilleur temps : "Rien n'est impossible"

partages
commentaires
Iannone, boosté par son meilleur temps : "Rien n'est impossible"
Par :
21 avr. 2018 à 08:02

Le pilote Suzuki voit dans sa performance de vendredi la récompense d'un travail de longue haleine. La suite de la concrétisation passera par la réussite des qualifications, puis de la course.

Andrea Iannone a signé le meilleur temps de la première journée d'essais libres à Austin, coiffant sur le poteau un Marc Márquez pourtant grandement dominateur durant ces séances inaugurales. Finalement leader pour 58 millièmes, le pilote Suzuki s'est octroyé ce qui est un luxe, battre le maître des lieux sur une piste où personne n'a encore réussi à le priver de la pole ou de la victoire.

Une première réussite pour Iannone qui en appelle d'autres, car l'Italien sait pertinemment que c'est dimanche qu'il devra obtenir un bon résultat s'il souhaite à la fois redorer son blason et donner un peu plus de corps à son capital de points au championnat, où son coéquipier a pris l'avantage en ce début de championnat. Et pour réussir en course, il se doit de rester au top lors des qualifications.

Aujourd'hui il était important de figurer parmi les dix premiers, mais tu as fait bien mieux puisque tu es devant tout le monde. Quel est ton degré de satisfaction ? Quelle a été la compétitivité de ta moto ?

"Satisfait, oui, bien sûr, parce que sur les dernières courses mon feeling avec la moto a été [bon]. C'était le cas aussi en Argentine, sur le sec, pendant les deux premières séances, où on a démontré qu'on était rapides et on n'a malheureusement pas réussi à concrétiser à cause d'une mauvaise qualification et de conditions de course imparfaites. Mais je pense qu'on démontre que l'on sait bien progresser, qu'on a bien travaillé contrairement à ce qui peut se dire – je crois qu'on fait du bon travail en matière de développement. Nous récoltons peu à peu les fruits de notre travail et des souffrances de l'année dernière. Je suis content de la façon dont on a travaillé, de mes sensations avec la moto. On doit encore travailler un peu sur certains aspects, j'ai du mal au freinage, je n'arrive pas à être très incisif et si jamais je suis derrière quelqu'un je serai plus lent, je n'arriverai pas à dépasser."

"Pour le reste, on a bien exploité la journée, je suis content. Marc est encore un peu plus rapide que nous tous mais si on continue à travailler et si on progresse encore un peu, rien n'est impossible. Pour le moment, il est important de rester concentrés et de progresser."

Tu arrives à plus piloter à ta manière avec cette moto ?

"Je me suis toujours plaint d'un manque de confiance dans l'avant et, au fur et à mesure que l'on progresse, je m'améliore moi aussi. C'est normal, si tu n'arrives pas à être en confiance pour pousser la moto, tu n'es pas rapide et tes résultats ne sont pas bons. On peut penser ce qu'on veut, mais je n'ai jamais baissé les bras, j'ai toujours gardé la tête dans le guidon et parlé avec les ingénieurs pour essayer de retrouver les sensations qui me manquaient. Ça arrive petit à petit et je suis content du travail qu'on a fait aujourd'hui."

Quel est ton feeling sur cette piste ?

"La piste est un peu sale, les conditions sont un peu compliquées, mais c'est la même chose pour tout le monde. Je suis très content parce qu'on a travaillé de la bonne manière aujourd'hui et le plus important c'est de continuer comme ça, de rester concentrés. L'objectif pour nous c'est la qualif. J'ai besoin de partir devant et de rester devant pendant la course, parce que mon problème en ce moment ce sont les dépassements. Quand je pars derrière, il m'est impossible de remonter et ça n'est pas une bonne situation car on n'utilise pas notre potentiel à 100%."

Marc a été en tête pendant quasiment toute la journée. Qu'en penses-tu ? Est-ce qu'il sera possible d'être avec lui ?

"Márquez est toujours rapide sur cette piste, mais si on continue à travailler comme ça et qu'on progresse un peu pour demain, je pense que rien n'est impossible. Je crois toujours en ce qu'il y a de meilleur, je pense de façon positive. En tout cas, pour nous il est important d'être au top, de nous battre, et à la fin on verra. Mais pour le moment, il est certain que Márquez a quelque chose en plus par rapport à tout le monde."

Article suivant
La Commission de sécurité s'accorde sur des sanctions plus sévères

Article précédent

La Commission de sécurité s'accorde sur des sanctions plus sévères

Article suivant

Austin : les plus belles photos des premiers essais libres

Austin : les plus belles photos des premiers essais libres
Charger les commentaires