Iannone : "Mon bras était complètement bloqué, j'ai dû m'arrêter"

Le pilote Suzuki a souffert d'une mauvaise circulation sanguine pendant la course de Misano et il a dû abandonner.

Iannone : "Mon bras était complètement bloqué, j'ai dû m'arrêter"
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Smith Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP

Andrea Iannone a été contraint à l'abandon, dimanche à Misano, poussé à rentrer au stand à 12 tours de l'arrivée. Alors que la dégradation de la météo semblait destinée à le favoriser compte tenu des bonnes sensations obtenues le matin lors du warm-up, le pilote Suzuki a été piégé par sa protection pour la pluie, qui a trop fortement serré ses bras et a provoqué une tétanie comparable à celle d'un arm-pump.

"Malheureusement, mon bras s'est bloqué dès le troisième tour de la course. Il était très gonflé, je n'arrivais plus à bien accélérer ni à freiner. À la fin j'avais vraiment du mal, je n'arrivais plus à mettre les gaz à 100%, mais le plus grave c'est surtout que je n'arrivais plus à tirer sur le levier de frein. Je n'avais plus de sensibilité, mon bras était complètement bloqué, et j'ai dû m'arrêter", explique le pilote italien à Sky Italia.

"Ma combinaison de pluie était très serrée et cela a bloqué ma circulation sous l'aisselle. Le sang ne circulait plus et mon bras a énormément enflé. Je n'avais plus de sensibilité, il était vraiment difficile de continuer. J'ai risqué deux ou trois fois [de tomber] dans le virage 4, j'ai tiré tout-droit et au final j'ai décidé de m'arrêter."

Alors qu'il s'élançait du fond de la grille, Iannone avait tenté de se frayer un chemin dans le peloton au départ de la course et il était parvenu à remonter jusqu'à la 13e place malgré des bras engourdis au bout de quelques minutes. Seulement, la raison a fini par l'emporter face à une situation qui devenait difficilement gérable.

La déception était lourde pour le pilote Suzuki, qui croyait en ses chances pour la course et espérait pouvoir profiter de la pluie pour obtenir un résultat qui aurait fait office de rayon de soleil dans une saison particulièrement compliquée. Au final c'est un nouvel abandon, et une position au championnat qui stagne sachant que depuis le début du mois de juillet il n'est entré dans les points qu'une seule fois.

"Le warm-up a été très positif, parce que mon feeling avec la moto était très bon. La moto se comportait bien, le grip était bon. Je voyais que tout le monde avait du mal, mais moi j'arrivais à avoir un bon grip sans trop de difficulté. J'étais donc très confiant pour la course", souligne Andrea Iannone.

"Je dois dire que l'équipe a réussi à mener en piste une moto assez rapide et je suis désolé de ne pas avoir réussi à profiter de cette situation, de cette météo qui a changé en notre faveur alors que sur le sec on était en grande difficulté."

"Je suis vraiment désolé pour mon équipe, pour Suzuki, pour mes mécaniciens, pour tous ceux qui travaillent avec moi chaque week-end", assure-t-il, très déçu. "En 15 ans, c'est l'une des premières fois que j'abandonne pour un problème personnel."

partages
commentaires
Loris Baz est passé tout près d'égaler son meilleur résultat

Article précédent

Loris Baz est passé tout près d'égaler son meilleur résultat

Article suivant

Nouveau record absolu de chutes à Misano

Nouveau record absolu de chutes à Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Course
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Andrea Iannone
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021