Iannone change de chef mécanicien

Le test de Misano a vu se mettre en place un changement important dans le stand Aprilia. Du côté des pilotes, c'était l'optimisme qui prévalait pour Iannone, mais l'abattement pour Espargaró.

Iannone change de chef mécanicien

Une nouvelle organisation a été mise en place chez Aprilia, faisant passer Fabrizio Cecchini au poste de coordinateur technique. Celui qui était depuis le début de la saison le chef mécanicien d'Andrea Iannone prend du galon pour œuvrer à l'amélioration de la RS-GP dans sa future version et superviser le travail réalisé au sein de l'équipe dans sa globalité.

Aux côtés du pilote italien, c'est désormais Pietro Caprara qui prend place, lui qui œuvrait jusqu'à présent au sein du team test avec Bradley Smith. "Avec Caprara on vient de commencer", expliquait Iannone à Sky Italia en bouclant son test vendredi. "Globalement, on travaille bien. Après, pendant les tests tout est différent et il faudra voir comment ça se passera avec la pression des essais libres, où il y a moins de temps."

"En tout cas, je suis content pour Fabrizio, et pour Aprilia qui a trouvé chez lui quelque chose qui peut nous aider à progresser. L'objectif prioritaire est toujours de réussir à améliorer la moto, et il peut apporter sa valeur ajoutée pour nous permettre d'avoir une meilleure moto pour l'avenir alors c'est bien comme ça."

Lire aussi :

En raccrochant son casque, le pilote italien dressait un bilan positif de ces deux jours, lui qui s'est classé 14e à 1"614 du meilleur temps de Fabio Quartararo. "Les tests sont toujours positifs. On travaille pour essayer d'améliorer quelque chose et puis, avant le week-end de course, rouler sur la même piste permet toujours d'arriver un petit peu plus prêt", expliquait-il auprès du site officiel MotoGP.

"Mais en tout cas on se concentre pour comprendre quelle est la direction à prendre avec la nouvelle moto et je suis assez satisfait. On travaille beaucoup, Aprilia pousse beaucoup, il y a beaucoup plus de personnes dans le box, donc je suis content. On commence à travailler avec un système qui est à mon avis plus juste et c'est quelque chose de positif qui, je pense, peut apporter de meilleurs résultats sur le long terme."

Espargaró plus rapide, mais réaliste

Beaucoup moins enthousiaste, Aleix Espargaró déplorait pour sa part l'absence de nouvelles pièces à tester : "En deux jours, on n'a rien essayé de nouveau du tout. On travaille donc juste sur des choses sur lesquelles on avait déjà travaillé précédemment, en essayant de trouver de bons réglages pour la course qui aura lieu dans deux semaines."

Lire aussi :

Bien qu'auteur du neuvième temps général, grâce à un time attack mené dans la matinée de vendredi, Espargaró savait qu'il ne s'agissait pas d'un signe prometteur en vue du Grand Prix. "Non, je ne pense pas. C'est juste un tour rapide", balayait-il, alors qu'il a été aidé dans ce tour par un pneu extra-soft fourni par Michelin mais pas destiné à rejoindre une allocation de Grand Prix. "J'ai fait un bon temps avec les options les plus tendres de Michelin, mais ce ne sont pas des pneus qu'on aura pour le Grand Prix. La réalité est qu'avec les pneus course on est à plus d'une seconde des leaders, alors c'est assez loin."

"On n'est pas aussi rapides que ce à quoi je m'attendais, surtout en ce qui concerne mon rythme. Je souffre pas mal sur le grip du pneu arrière. Et puis [vendredi] matin je suis tombé deux fois parce qu'à l'avant aussi le grip est assez critique. Mais c'est surtout l'arrière qui a été notre point le plus délicat toute la saison et ça n'est pas mieux ici."

partages
commentaires
Feedback "précis" pour un Márquez tourné vers 2020

Article précédent

Feedback "précis" pour un Márquez tourné vers 2020

Article suivant

Suzuki confirme sa direction de développement à Misano

Suzuki confirme sa direction de développement à Misano
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021