Iannone : "C'est très dangereux de courir sans sa tête"

partages
commentaires
Iannone :
Par : Willy Zinck
18 juil. 2018 à 17:04

L'Italien était en colère après le Grand Prix d'Allemagne, suite à un incident survenu avec Pol Espargaró lors du premier tour de course.

Alex Rins et Pol Espargaro après leur chute
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Tito Rabat, Avintia Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP

C'est une scène qui est passée relativement inaperçue au départ, alors que tous les regards étaient braqués sur la tête de course et l'excellent envol des Ducati de Jorge Lorenzo et Danilo Petrucci au détriment de Marc Márquez.

Mais plus loin dans le peloton, le départ a été bien plus mouvementé, débouchant sur un accrochage impliquant pas moins de quatre pilotes, dont les deux pensionnaires de Suzuki, ainsi que Jack Miller et Pol Espargaró.

Ce dernier a accroché dans le virage 2 la roue arrière de Iannone, perdant le contrôle de sa KTM pour ensuite venir couper la route aux deux concurrents situés derrière lui, Rins et Miller.

Lire aussi :

L'Australien s'en est tiré par une excursion dans le bac à gravier, et a terminé la course en 14e position, alors que Iannone a eu encore un peu plus de chance en écartant simplement sa trajectoire (en perdant tout de même de précieuses positions). Le Transalpin a quant à lui fini l'épreuve allemande à la 12e place.

Pour son coéquipier et Espargaró, la course s'est en revanche arrêtée dès ce premier tour. On a même pu craindre le pire en voyant la Suzuki de Rins passer sur son compatriote, qui a ensuite été évacué de la zone de dégagement sur civière – celui-ci s'en est tiré finalement sans mal.

Iannone pour une sanction exemplaire

Premier protagoniste dans ce fait de course, Iannone a eu des mots assez durs envers le pilote KTM, dont il a jugé le comportement inadapté. "Je comprends Pol, qui a démarré derrière et voulait rattraper le terrain, mais en MotoGP c'est très dangereux de courir sans sa tête", a-t-il déclaré après coup. "C'est donc important pour l'avenir qu'il soit sanctionné de manière exemplaire. C'est important pour se souvenir de cette situation et pour que la prochaine fois nous réfléchissions avant d'agir de la sorte."

Resté auprès de son malheureux adversaire après sa chute, Rins s'est quant à lui voulu plus indulgent, regrettant simplement que l'issue de son week-end n'ait pas été plus positive, après que les deux Suzuki se soient qualifiées en Q2.

Lire aussi :

"Il [Espargaró] est venu et nous avons parlé tranquillement", a-t-il expliqué. "Il s'est excusé et je lui ai dit de ne pas s'en faire, que ce sont des choses qui arrivent. Je suis simplement triste de finir le week-end comme cela. Vu tout le travail de l'équipe, c'est très décevant."

Quelques heures seulement après la lourde chute de son frère Aleix lors du warm-up, qui a contraint celui-ci à déclarer forfait pour la course, c'est surtout l'incompréhension qui prévalait pour Pol au moment de revenir sur cet accident. "Ce circuit est très étroit et nous nous sommes retrouvés proches l'un de l'autre dans le deuxième virage", se remémore-t-il. "J'étais plus sur l'extérieur, et je ne savais pas quel pilote était à la corde. J'ai relevé la moto et je suis parti large, et ensuite je ne sais pas ce qu'il s'est passé avec Iannone. Il a freiné très fort pour que personne ne le passe à l'intérieur et je n'ai pas eu le temps de me mettre également sur les freins."

Aucune sanction n'a pour l'heure été prononcée, en dépit du fait que Davide Brivio, le team manager de Suzuki, dont l'incident a donc eu des répercussions sur ses deux pilotes, se soit déplacé auprès de la Direction de course.  

Prochain article MotoGP
Pedrosa : "Pas mal de problèmes avec la mise au point de la moto"

Article précédent

Pedrosa : "Pas mal de problèmes avec la mise au point de la moto"

Article suivant

Crutchlow : "Mes sensations se dégradaient chaque tour"

Crutchlow : "Mes sensations se dégradaient chaque tour"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Pilotes Pol Espargaró , Andrea Iannone Boutique , Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP , Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions